Benicio del Toro prend la défense de Porto Rico face aux Etats-Unis


Benicio del Toro a appelé à plus de représentation des Portoricains au gouvernement des États-Unis. L'acteur a parlé du statut particulier de l'île dans le talk-show The Late Show with Stephen Colbert.


Benicio del Toro est né à San German, à Porto Rico, et a grandi sur l'île jusqu'à ce qu'il déménage à Mercersburg, en Pennsylvanie, à l'âge de 15 ans avec son père et son frère. Lors d'une apparition dans l'émission The Late Show with Stephen Colbert lundi soir, l'acteur a expliqué que le territoire se remettait lentement de la dévastation de l'ouragan Maria en septembre dernier et qu'il voulait voir les officiels américains en faire davantage.

Abordant les conditions de vie des habitants de l'île, il a déclaré : « Ils reviennent à la normale, j'étais là il y a deux semaines, tout redevient normal, ça prend du temps. Mais bon, en fin de compte, si tous les citoyens américains qui vivent à Porto Rico n'ont pas le droit de voter ou d'être représentés au Congrès, rien ne va vraiment changer. »

Alors que les Portoricains sont des citoyens américains et peuvent se déplacer librement entre l'île et le continent, Porto Rico n'a pas de voix au Congrès américain, qui régit le territoire. Ils ont un membre à la Chambre des représentants appelé un commissaire résident, qui n'a pas le droit de vote. Au cours de l'interview, l'animateur a également demandé à la star de Sicario s'il avait envisagé une carrière dans la politique, ce à quoi il a répondu : « Pas du tout. Vous allez me soutenir ? »

Cover Media