Avec près de 212.000 spectateurs en trois jours, le festival Solidays, près de Paris, a battu son record de fréquentation à l'occasion de sa 20e édition, ont annoncé dimanche les organisateurs.

Une météo ensoleillée et une programmation riche - avec des têtes d'affiche comme le rappeur Nekfeu, le DJ globe-trotteur David Guetta, Shaka Ponk ou Jain - ont attiré cette année 212.000 festivaliers sur l'hippodrome de Longchamp, à l'ouest de Paris. Soit 8.000 de plus qu'en 2016, ancien record d'affluence de ce plus grand festival de région parisienne.

"Nous sommes ravis de ce 20e anniversaire, nous avons dépassé notre record de fréquentation", s'est réjoui Luc Barruet, co-fondateur de l'association Solidarité Sida et patron de Solidays, lors de la conférence de presse de clôture du festival. "Ce record va nous permettre de générer plus de 2 millions d'euros de fonds", a-t-il ajouté, alors que l'édition 2017 avait été marquée par une baisse importante de fréquentation, en raison notamment d'une offre de festivals toujours plus importante à Paris.

"Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, ce nouveau record souligne la place à part de Solidays parmi les festivals", estiment les organisateurs. Depuis sa création en 1999, Solidays a permis de collecter près de 25 millions d'euros en faveur de la lutte contre le sida, et soutenu près de 2.200 programmes dans 42 pays.