Les organisateurs du Heroes Spa Tribute abordaient un large sourire au moment de dresser le bilan de la 11e édition qui a vu entre 25.000 et 30.000 festivaliers se rendre au Parc des Sept Heures pour applaudir la vingtaine de groupes à l'affiche de ce qui redevient l'un, si pas, le plus important festival Tribute d'Europe.

Avec une affiche internationale dont deux groupes de renom en ouverture de festival avec Break Free (Queen) et L.A Vation (U2), les organisateurs ont pu rendre le cachet international qui avait fait de l'événement un incontournable du genre. Les transalpins de Break Free, venus spécialement d'Italie pour le Festival, et les Californiens de L.A Vation, le meilleur tribute de U2 à travers le monde, actuellement en tournée aux Pays-Bas, ont répondu aux attentes du public et des organisateurs, manifestant à plus d'une reprise leur joie d'être présent à Spa.

La journée rock, qui a vu Living Theory (Linkin Park) déclarer forfait en dernière minute, s'est cependant achevée en apothéose avec Bounce (Bon Jovi) et Present Danger (Metallica) qui ont chauffé la scène pour le show explosif de High voltage (AC/DC) qui a une fois encore mis le feu à Spa.

La journée dominicale faisait la part belle à la chanson française et Michel chante Sardou en a profité pour s'assurer sa place à l'affiche 2019. Cette journée s'achève avec le trio Lipstick (Daniel Balavoine, 17h45), Hong Kong Star (France Gal, 19h30) et Goldmen (21h15, Jean-Jacques Goldman), en apothéose de cette édition considérée comme "exceptionnelle" par ses organisateurs qui ont pu compter sur un soleil plus que généreux durant les trois jours de festival.

"Le Festival a retrouvé sa place. On va maintenant s'atteler à renouveler les genres et les groupes dans les années à venir. On peut se féliciter de l'excellente ambiance et des consignes sécurité pleinement respectées", conclut Raphaël Warny.