Le parquet de Liège a décidé de mettre en place une nouvelle politique en matière de cannabis, a-t-il annoncé lundi, à quelques jours du festival Les Ardentes. Le moindre gramme retrouvé sera désormais saisi et le festivalier sanctionné.

Une tolérance zéro en matière de stupéfiants, et en particulier pour le cannabis, sera appliquée à Liège lors des prochaines festivités et donc aux Ardentes, à la suite d'un arrêté royal datant de septembre 2017. Jusqu'ici, les personnes surprises avec moins de trois grammes de cannabis s'exposaient simplement à une saisie de leurs produits. Désormais, les festivaliers interpellés en possession de cannabis, peu importe la quantité, devront répondre directement de leurs actes.

"Il y a eu un véritable flou par rapport à la détention de cannabis. Certains pensaient même qu'il y avait une certaine forme de légalisation alors que ce n'est pas le cas. Cet arrêté royal nous a permis de mettre en place une politique cohérente", souligne Catherine Collignon, premier substitut du procureur du Roi de Liège.

"Le moindre gramme de cannabis sera ainsi saisi par les policiers qui proposeront à son propriétaire une éventuelle transaction. S'il l'accepte, il devra payer une amende. Si en revanche il la refuse, il devra comparaître devant le tribunal correctionnel de Liège", explique Vanessa Laus, magistrat de référence pour la problématique des stupéfiants sur l'arrondissement judiciaire liégeois, ajoutant que l'objectif poursuivi est d'éviter tout débordement.

"Si une personne se présente devant le juge, elle peut risquer entre un et cinq mois de prison avec, en outre, une trace de ce délit dans son casier judiciaire." Le montant des amendes lui varie selon la quantité saisie: "de 0,1 à 3 g, il faudra débourser 25 euros, de 3 à 10 g, il faudra payer 75 euros et de 10 à 25 g, la somme à verser sera de 200 euros. Si la personne possède plus de 25 g de cannabis, on considère qu'elle a l'intention d'en vendre. Elle sera dès lors privée de liberté et la procédure habituelle sera lancée".

Des policiers circuleront sur le site des Ardentes et la brigade judiciaire de Liège sera présente à l'entrée du festival, en compagnie de la brigade canine.