Philippe Albert entre dans la mémoire collective avec son "Je l'ai dit bordel" © Photonews/Nico Vereecken

Le football et le sport en général peuvent procurer des émotions que l’on ne peut connaître dans aucun autre contexte. La tirade de Philippe Albert lors du troisième but belge en est le parfait exemple.


La victoire des Diables Rouges hier soir contre le Japon est d’autant plus belle qu’elle semblait inaccessible à 25 minutes de la fin. L’explosion de joie de Philippe Albert et son "Je l’ai dit bordel !" lors du but de Nacer Chadli fut à la hauteur de l’inquiétude qui a dominé jusqu’alors et elle pourrait s’installer comme l’un des grands moments du sport à la télévision dans la mémoire des supporters belges. On ne s’en lasse pas !

À lire aussi : Rodrigo Beenkens présente ses excuses à Roberto Martinez