Kevin Spacey fait face à de nouvelles accusations d'agression sexuelle


Kevin Spacey a de nouveau été accusé d'agression sexuelle à Londres. Comme le rapporte TMZ, les trois nouvelles accusations s'étalent de 1996 à 2013.


Kevin Spacey fait face à de nouvelles accusations. Il a plusieurs fois été accusé d'agression sexuelle depuis qu'Anthony Rapp a affirmé que l'acteur l'avait plaqué sur un lit dans son appartement alors que l'acteur de Star Trek: Discovery n'avait que 14 ans. Ces affirmations, qui ont été rendues publiques fin octobre (17), ont coûté à la star son rôle dans la série Netflix House of Cards et il a été remplacé par Christopher Plummer dans le film de Ridley Scott sur l'enlèvement du petit-fils de la famille Getty, Tout l'argent du monde. Depuis, la police du Royaume-Uni a également ouvert des enquêtes sur un certain nombre d'autres plaintes déposées contre Kevin Spacey. Aujourd'hui, il fait l'objet d'une nouvelle enquête pour trois autres accusations.

Selon TMZ, deux victimes présumées ont fait une déposition en février (18) et une autre a lancé des poursuites contre l'acteur en avril. Les allégations portent sur des incidents qui auraient eu lieu à Westminster en 1996, à Lambeth en 2008 et à Gloucester en 2013. De plus, un homme préférant garder l'anonymat a déjà déposé une plainte contre l'acteur en décembre (17), affirmant qu'il l'avait agressé sexuellement à Londres en 2005. L'unité policière britannique contre la maltraitance infantile, Child Abuse and Sexual Offences Command, a lancé une enquête.

La police londonienne enquêtait déjà sur deux plaintes similaires déposées contre Kevin Spacey, qui a été directeur artistique du théâtre Old Vic de 2004 à 2015. L'établissement a reçu plus de 20 plaintes après avoir mis en place un système permettant aux victimes de s'exprimer plus facilement.

La justice californienne examinerait également une affaire de crime sexuel, qui a été présentée en avril par le département du shérif du comté de Los Angeles. Selon NBC, l'affaire est actuellement en cours d'examen par un groupe de travail sur les crimes sexuels du Bureau du procureur du district du comté de Los Angeles.

Cover Media