Agnès Varda veut plus de féminisme dans les écoles


Pour la cinéaste Agnès Varda, il y a un cruel manque dans l'éducation actuelle. Elle a expliqué lors de la conférence Women In Motion, citée par Le Parisien, qu'elle regrettait que le féminisme ne soit pas assez mis en avant par l'éducation nationale.


Agnès Varda, du haut de ses 90 ans, est toujours militante. Dans une conférence organisée par le groupe Kering et citée par Le Parisien, elle a d'ailleurs expliqué qu'elle regrettait que le féminisme ne soit pas assez enseigné dans les collèges et les lycées.

« Le féminisme n’est pas très actif dans l’éducation, dans les écoles et lycées. De manière générale, l’éducation sexuelle est un peu aplatie. On n’en parle pas assez aux jeunes femmes et aux jeunes hommes », a-t-elle déclaré lors de la conférence, ajoutant qu'il fallait « continuer le combat ».

« Le combat pour la parité est traité tous les jours par des gens moins spectaculaires », a-t-elle expliqué. Elle préfère « mettre les vrais gens en lumière », et c'est pour cela qu'elle a orienté sa carrière vers le documentaire.

Cover Media