La communauté transgenre en colère contre Scarlett Johansson


Ce n'est pas la première fois que Rupert Sanders et Scarlett Johansson collaborent. Ils ont déjà travaillé ensemble pour le film Ghost In The Shell, qui lui aussi avait fait polémique.

La communauté transgenre en colère

RUB & TUG est un biopic retraçant l'histoire de Jean Marie Gill, propriétaire d'un salon de massage et qui a monté un commerce autour de la prostitution en se faisant passer pour un homme. L'actrice jouera donc un homme, et c'est ce détail qui pose problème. À l'heure d'aujourd'hui, la communauté LGBTQ+ tente tant bien que mal de faire entendre leurs droits. Ils trouvent donc inacceptable que le rôle revienne à Scarlett Johansson, et non à une personnalité transgenre. L'actrice transgenre Trace Lysette a protesté ce choix sur son compte Twitter : "Donc tu peux continuer à jouer nos rôles mais on ne peut pas jouer les vôtres ?"

D'autres célébrités transgenre ont suivi Trace Lysette, comme Faith Choyce qui a déclaré : "Scarlett Johansson va jouer un homme trans dans son prochain film parce que le but ultime de sa carrière est de piquer un rôle à un membre de chaque groupe marginalisé". Scarlett Johansson a voulu répondre à cette polémique lorsque le site Bustle l'a contactée : "S'ils veulent des commentaires, dites leur de contacter les représentants de Jeffrey Tambor, Jared Leto et Felicity Huffman".

Quant au réalisateur du film, Rupert Sanders, il a tenté de défendre son projet tant bien que mal dans le journal Standard : "Les gens font des polémiques avec un rien. Je pense que lorsqu’ils verront le film, ils comprendront les différents choix de casting (...) C’est le public qui a choisi Scarlett Johansson, c’est l’actrice que les spectateurs voulaient dans ce rôle".

Pour l'heure la date de sortie n'est pas connue, il faudra patienter plusieurs mois avant de voir si le film respecte, ou non, la communauté transgenre.