Jamie Foxx ne sera pas poursuivi pour agression sexuelle


Jamie Foxx ne sera pas poursuivi pour une accusation d'agression sexuelle remontant à 2002 car le délai de prescription a expiré. Dans un communiqué, l'acteur a affirmé qu'il attaquera son accusatrice en justice pour avoir menti à la police.


Jamie Foxx n'aura pas affaire à la justice après avoir été accusé d'agression sexuelle. La police de Las Vegas a commencé à examiner ces affirmations au début du mois de juin (18), date à laquelle elle a été contactée par l'accusatrice de la star, dont l'identité n'a pas été divulguée.

Cette anonyme a prétendu qu'elle et une amie avaient assisté à une fête à Las Vegas il y a 16 ans, et que Jamie Foxx aurait tenté de la forcer à lui faire une fellation. Quand elle a refusé, le chanteur et acteur l'aurait alors frappée au visage avec son pénis. La victime présumée a expliqué à la police qu'un des associés de la star lui avait ensuite demandé de partir, mais l'impact émotionnel de l'incident supposé l'a conduite plus tard à se faire soigner dans un hôpital de Los Angeles pour une grave crise de panique.

Jamie Foxx a « catégoriquement » nié les accusations via son avocat, Allison Hart, dès qu'elles sont apparues dans les médias, et maintenant les autorités de Las Vegas ont refusé de poursuivre leur enquête, les faits étant prescrits. L'accusatrice sera également incapable d'engager une action au civile contre la star de Ray, à cause de ce délai de prescription, rapporte TMZ.com.

Dans un communiqué, l'acteur de 50 ans rejette les « revendications absurdes », affirme que la rencontre n'a jamais eu lieu et a promis d'intenter une action en justice contre l'accusatrice anonyme pour avoir « fait une fausse déclaration à la police ». Dans le message diffusé par son avocate Allison Hart, on peut également lire : « L'incident allégué n'a pas été signalé aux forces de l'ordre en 2002, ni à aucun autre moment au cours des 16 dernières années jusqu'à (maintenant)... parce que l'incident ne s'est jamais produit ».

Cover Media