Une centaine de concerts programmés à l'occasion de la 25e édition des Francos © BELGA

La 25e édition des Francofolies, qui se déroulera du 19 au 22 juillet, proposera une centaine de concerts en un seul lieu à savoir le parc de 7 heures qui s'étendra pour la toute première fois de son histoire jusqu'à la place Royale laquelle accueillera la scène Pierre Rapsat, le site de l'hôtel de Ville étant désormais abandonné.

Cette configuration permettra à tous les festivaliers d'assister à l'ensemble des concerts à l'affiche qui comprend entre autres Lost Frequencies, Francis Cabrel, Christophe Willem, Calogero, Cats on Trees, Henri PFR, Cœur de Pirate, Vianney, L'or du Commun, Romeo Elvis.

Une affiche qui a trouvé son public puisque la journée du 21 juillet (Calogero/Christophe Willem) est d'ores et déjà sold out alors que le 20 juillet (Cabrel/Suarez/Cats on trees) en prend la direction, a annoncé lundi Charles Gardier, co-organisateur des Francos. Actuellement, 85% des tickets ont déjà trouvé preneur.

Parmi les grandes nouveautés du festival, outre une recentralisation, les festivaliers se verront proposer un système cashless sur leur puce d'identification, offrant ainsi une fluidité aux entrées et une facilité de paiement de leurs consommations sur le site du festival puisque cette puce pourra être préalablement chargée, ce qu'ont déjà fait 1.500 festivaliers, ou chargée lors du festival même. Une carte "groupe" gratuite proposera les mêmes facilités, ont annoncé lundi les organisateurs.

Les Francofolies ne se résument pas qu'à un festival de musique. Son organisation au sein même d'une ville offre de multiples possibilités de goûter au festival sans assister aux concerts. Les Thermes de Spa proposent ainsi des apéros lounge alors que de nombreux restaurateurs du piétonnier déclineront leur cartes "à l'affiche des Francofolies", proposant au passage des concerts gratuits.

Un camping permettra aux festivaliers de vivre l'événement 24 heures sur 24 alors qu'une collaboration avec le TEC permet aux festivaliers non-motorisés d'obtenir des parcours gratuits au départ de Liège et Verviers.

Les organisateurs préconisent le covoiturage "car les déplacements représentent 90% des émissions C02 non-réductibles, soit 800 tonnes, prises en charge par les festivaliers au travers de leur billet, une compensation que le festival réalise par le biais de la plantation d'arbres à Madagascar", explique Joseph Shmitz, qui accorde depuis six ans le label "Green & Responsible Event" aux Francofolies. Les Francos accueillent également par édition entre 1.200 et 1.500 PMR qui disposent de nombreuses facilités pour assister aux concerts.