Asia Argento ne savait rien des pensées suicidaires de son petit-ami Anthony Bourdain


L'actrice Asia Argento vient de révéler sur Twitter qu'elle ignorait tout de l'obsession pour la mort de son compagnon, le chef Anthony Bourdain. Il s'est suicidé en juin dernier (18).


Asia Argento n'avait aucune idée que son compagnon Anthony Bourdain avait des pensées suicidaires avant qu'il ne commette l'irréparable en juin dernier (18). L'actrice était en couple avec le chef renommé depuis plus d'un an au moment de sa mort, mais dans un message sur Twitter ce lundi (16 juillet 18), Asia Argento a avoué qu'elle n'avait jamais évoqué avec son petit-ami sa fascination pour la mort.

« Je n'ai jamais connu cette obsession. Il ne m'en a jamais parlé », a-t-elle écrit, après avoir posté des documents mis en ligne par le chercheur John E. Richters et dans lequel Anthony Bourdain, à l'occasion de plusieurs interviews, évoque son mal-être et son sentiment de solitude permanente. Les documents recensent plusieurs de ses déclarations, faites entre 2000 et 2016, où le chef, connu pour son émission sur CNN Parts Unknown, parle clairement du suicide. Anthony Bourdain a mis fin à ses jours dans sa chambre d’hôtel à Kaysersberg, en France, alors qu'il tournait un épisode de son émission.

Asia Argento, qui a été accusée d'être responsable de la mort de son compagnon par de nombreux internautes, fait l'objet d'un harcèlement en ligne depuis plusieurs semaines. De nombreuses célébrités, comme Rose McGowan, Terry Crews ou encore Mira Sorvino, ont donc tenu à lui manifester leur soutien. « Asia fait l'objet d'un harcèlement vicieux et de propos calomnieux de la part de trolls d'Internet qui la tiennent responsable de la mort d'Anthony. Elle a été accusée de tout, d'avoir provoqué la mort de son petit-ami jusqu'à avoir voulu utiliser son statut de "survivante" et du mouvement #MeToo pour faire évoluer sa carrière. Nous sommes là pour demander à ceux qui sont en colère ou triste de la mort d'Anthony de trouver un exutoire sain pour leur souffrance. Asia n'est pas une Une de magazine. C'est un être humain, et elle est dans une souffrance incroyable », peut-on lire dans une lettre ouverte signée par plusieurs stars.

Cover Media