Victoire "africaine": un animateur aux Etats-Unis provoque l'ire de l'ambassadeur de France © BELGA

L'animateur de l'une des émissions phares de la télévision américaine, The Daily Show", s'est attiré les foudres de l'ambassadeur de France à Washington pour avoir affirmé que l'Afrique avait remporté la Coupe du monde après la victoire de la France.

Le Sud-Africain Trevor Noah, l'un des humoristes et présentateurs les plus connus des Etats-Unis, avait félicité "l'Afrique" pour cette victoire en raison des origines immigrées de beaucoup des Bleus.

L'ambassadeur de France à Washington, Gérard Araud, lui a sèchement répondu mercredi dans une lettre que "rien ne pourrait être plus éloigné de la réalité". "Les origines riches et variées de ces joueurs sont le reflet de la diversité de la France", a écrit M. Araud dans cette missive également publiée par l'ambassade sur Twitter. "Contrairement aux Etats-Unis, la France ne se réfère pas à ses citoyens en fonction de leur race, de leur religion ou de leur origine".

"Pour nous, il n'y a pas d'identité avec des traits d'union, les racines sont une réalité individuelle", a poursuivi l'ambassadeur. "En les qualifiant d'équipe africaine, il semble que vous niiez leur identité française". "Même sous forme de plaisanterie, cela légitime l'idéologie qui revendique le fait d'être blanc comme la seule définition de l'identité française".

La réponse de Trevor Noah n'a pas tardé. "Quand je dis qu'ils sont Africains, je ne le dis pas pour les exclure de leur identité française", a-t-il lancé pendant son émission. "Je le dis pour les inclure dans mon africanité". Tout en reconnaissant que l'extrême droite en France et aux Etats-Unis utilisait l'argument des origines pour attaquer les immigrés, Trevor Noah a dit trouver "étrange" de laisser entendre que les joueurs ne pouvaient être à la fois Français et Africains. "Pourquoi ne peuvent-ils pas être les deux? Pourquoi cette dualité est-elle seulement permise à un petit groupe de personnes?", a-t-il ajouté sous les applaudissements du public.

"Donc ce qu'ils affirment ici, c'est que pour être français vous devez effacer tout ce qui est africain?", a-t-il poursuivi en disant s'opposer "avec véhémence" à cette assertion. "Je continuerai à les louer en tant qu'Africains parce que je pense qu'ils viennent d'Afrique --leurs parents sont africains-- et ils peuvent être français en même temps", a-t-il ajouté. "Et si les Français disent qu'ils ne peuvent pas être les deux, alors je pense que c'est eux qui ont un problème, pas moi".