La 175e édition des Fêtes de Gand (Gentse Feesten) a attiré environ 1,3 million de spectateurs, soit autant que l'an dernier. Le nombre de plaintes de Gantois reste par ailleurs limité.

Dimanche 120.000 personnes étaient présentes pour la dernière journée de l'événement qui se tenait sur dix jours.

"Les Fêtes de Gand sont devenues familiales et accessibles pour les enfants. Cela ne se passe plus uniquement le soir et la nuit. Le nombre de Gantois qui ont participé à l'événement est en outre en augmentation. Je pense que nous avons trouvé un équilibre entre une ville agréable à vivre et des fêtes animées", estime l'échevin gantois en charge des Fêtes, Christophe Peeters (Open Vld).

Durant les dix jours, la police a comptabilisé 813 personnes inciviques qui ont uriné sur la voie publique et 73 bagarres. Au total, 1.546 fêtards ont été soignées, soit moins qu'en 2017.