Les 38.000 campeurs de Tomorrowland ont pris lundi le chemin du retour, après un premier week-end de festivités. Tout se passe dans le calme, seul un accident léger étant à signaler.

De nombreux occupants étrangers de Dreamville - soit le camping de la grand-messe annuelle de la musique techno - sont partis tôt en raison de l'horaire de leur vol, détaille la porte-parole du festival Debby Wilmsen. Ces derniers avaient la possibilité d'enregistrer leur bagage à un comptoir de Brussels Airlines à l'entrée du camping.

Aucun incident n'est à signaler, à l'exception d'une collision entre deux véhicules à proximité du site. Un passager de 20 ans, légèrement blessé, a été emmené à l'hôpital.

Le week-end s'est déroulé sans encombres et peu de plaintes concernant le bruit ont été relevées, selon le bourgmestre de Boom Jeroen Baert. Seuls quelques désagréments en termes de mobilité ont été signalés. Ceux-ci sont inévitables, le festival drainant un nombre de personnes vingt fois supérieur à la population de la localité, souligne M. Baert.

Les travaux de nettoyage en vue du prochain week-end de festivités battent déjà leur plein. D'ici là, une fête pour les 10.000 riverains de Tomorrowland sera organisée mercredi. Ils auront notamment l'occasion de visiter le site et d'admirer leur région depuis la grande roue.