Bill Cosby enregistré au fichier des délinquants sexuels : son avocat en lutte


Le nouvel avocat de Bill Cosby tente le tout pour le tout afin que son client ne soit pas enregistré au fichier des délinquants sexuels. Les autorités compétentes estiment qu’il doit y être, reste au juge à prendre une décision.


Le nouvel avocat de Bill Cosby, Joseph Green Jr., a objecté la requête du procureur qui souhaite que l’acteur de 81 ans soit enregistré au fichier des délinquants sexuels. D’après le Sexual Offenders Assessment Board mandaté par le bureau du procureur du Montgomery District, le comédien a tous les critères pour y figurer.

Bill Cosby a été accusé par plus d’une cinquantaine de femmes d’avoir abusé d’elles sexuellement et aussi de les avoir droguées pour ensuite les violer. Si la plupart des faits reprochés sont prescrits, une affaire a été jugée – celle d’Andrea Constand – et Bill Cosby a été reconnu coupable. Il est pour l’instant assigné à résidence dans l’attente de la sentence qui lui sera signifiée en septembre (18).

Ce mardi (24 juillet 18), le procureur a déposé une motion pour demander une audience afin de décider s’il fallait, oui ou non, aller dans le sens des conclusions du Sexual Offenders Assessment Board et enregistrer l’acteur au fichier des délinquants sexuels. Le juge Steven O’Neil ne s’est pas encore prononcé, mais pour l’avocat de Bill Cosby, il n’y a pas lieu de le considérer officiellement comme un prédateur sexuel. « Il s’agit là d’une volonté d’appliquer une loi de 2018 sur des faits qui se sont produits avant 2018. C’est anticonstitutionnel d’appliquer une loi de façon rétroactive », a-t-il déclaré au New York Post. Depuis cette année (18), un amendement a été ajouté à la loi sur les violences sexuelles. Est considéré légalement comme prédateur sexuel quiconque a « une anormalité mentale ou un trouble de la personnalité qui fait que cette personne a de fortes chances de perpétrer des violences sexuelles ».

Si le juge décide d’enregistrer Bill Cosby au fichier des délinquants sexuels, il lui sera imposé au moins une séance par mois de thérapie pour les délinquants sexuels jusqu’à la fin de sa vie et ses voisins recevront une notification de sa présence à sa sortie de prison. Bill Cosby, âgé de 81 ans, risque jusqu’à 30 ans de prison.

Cover Media