Jane Fonda : changée par son combat contre la guerre du Vietnam


Jane Fonda a encore honte de cette photo où on la voit assise sur un tank avec des soldats. Mais elle dit à WENN qu’avant son engagement contre la guerre au Vietnam, elle n’était qu’une jolie fille hédoniste.


La vétéran d’Hollywood Jane Fonda insiste sur le fait qu’elle était loin d’être engagée avant de devenir la plus connue des activistes anti-guerre contre l’engagement américain au Vietnam. Et elle reconnaît que tout s’est fait grâce à une rencontre avec des soldats à Paris et un bon carnet d’adresses.

« J’avais vécu une vie intéressante et riche en événements mais sans sens, a-t-elle dit à WENN. J’étais le genre de fille jolie et hédoniste qui fait des films. J’ai rencontré ces soldats à Paris et ils m’ont raconté ce qu’ils avaient vu et fait au Vietnam. Ils m’ont donné le livre de Jonathan Schell, The Village of Ben Suc. Avant mon expérience, je n’étais absolument pas impliquée dans quoi que ce soit. Je ne savais même pas où était le Vietnam. Mais après avoir rencontré ces hommes et lu le livre de Schell, quelque chose s’est réveillé en moi et j’ai compris que j’avais été trahie par les dirigeants du pays. On nous avait menti et je voulais tout faire pour que cela se sache. »

Elle ajoute : « Quand vous découvrez que quelque chose est totalement faux, vous devenez l’ardent avocat de l’autre camp. Il fallait en finir avec cette guerre et j’ai décidé que j’allais faire dans le mouvement anti-guerre tout mon possible pour l’arrêter. Quand j’ai rejoint le mouvement, tout a basculé. Mon regard sur le monde et les gens ».

Jane Fonda a voyagé au Vietnam en tant que membre du mouvement anti-guerre et devint célèbre sous le sobriquet de Hanoi Jane, aussi bien par les critiques que ses soutiens. Elle convient que son activisme a atteint son pic quand elle a accepté de monter sur un tank pour une photo. « Je suis tellement désolée d’avoir été assez aussi inconsciente pour m’assoir sur cette arme et d’avoir envoyé ce message pour les gars et leur famille, dit-elle. C’est horrible pour moi d’y repenser. »

La photo, qui reste l’une des plus célèbres de Jane Fonda, a provoqué une polémique, car les patriotes américains l’ont jugée irrespectueuse.

Cover Media