Kate Mara : une végane compréhensive envers son mari


Kate Mara est végane mais n’a jamais forcé personne à suivre son régime. L'actrice explique à USA Today que son mari Jamie Bell mange de la viande… mais un peu moins qu’avant !


L’actrice Kate Mara, qui est mariée avec l’acteur britannique Jamie Bell depuis l’an dernier (17), est très claire : elle n’a jamais essayé de convertir à son régime ni ses amis ni ses compagnons, bien que cela fasse des années qu’elle ait cessé de manger de la viande et des produits animaliers. « Mon mari n’est pas végane, il mange de la viande. Nous avons fait des choix différents en matière de nourriture, mais il respecte complètement mes choix et me respecte », a-t-elle confié à USA Today.

La militante en faveur des droits des animaux a trouvé un bon compromis avec son mari en lui demandant de renoncer à la viande un jour par semaine. « En tout cas, il est conscient qu’aujourd’hui… il mange moins de viande qu’avant. Instituer un lundi sans viande (ou n’importe quel autre jour) cela fait une énorme différence en matière d’impact environnemental. Des petites choses comme ça, même si on ne veut pas devenir végane ou végétarien, c’est ok. Ce qui compte, ce sont les choix que l’on fait et d’avoir conscience d’où vient la nourriture que l’on achète, donc faire des choix conscients », explique-t-elle.

Kate Mara a choisi de devenir végane après avoir lu le livre de Kimberly Snyder, The Beauty Detox Solution, comme elle l'avait expliqué à Animal Equality’s Their Voice, dans le numéro d’été. « J’ai toujours aimé les animaux et j’étais végétarienne depuis longtemps déjà, mais de temps à autre, quand j’ai lu le livre de mon amie Kimberly Snyder… Cela a consolidé ma croyance que nous ne sommes pas faits pour manger des produits issus d’animaux, si vous aimez les animaux, que vous soyez militant ou pas. Connaître le processus de digestion de nos corps pour la viande et les produits laitiers m’ a ouvert les yeux. Mon amour pour les animaux et mon militantisme avaient grandi au fil du temps, donc cela n’a pas été une prise de tête de devenir végane »

Cover Media