Anthony Hopkins évoque son passé sous l’emprise de l’alcool


Lors d’une conférence à UCLA, Anthony Hopkins a révélé qu’il n’était pas agréable de travailler avec lui quand il buvait dans le passé. L’acteur a notamment encouragé les étudiants à réaliser de grandes choses.


Anthony Hopkins est sobre depuis 1975, et à raison. À l’occasion d’une conférence devant les étudiants de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), ce mercredi (25 juillet 18), l’acteur de 80 ans a conseillé à ses jeunes fans de se tenir loin de l’alcool.

« C’est ce que l’on fait au théâtre, on boit, a-t-il déclaré. Mais c’était très difficile de travailler avec moi, parce que j’étais généralement en gueule de bois… Dégoûté, fatigué et indigne de confiance. »

La star du Silence des agneaux a également confié aux étudiants lors de la conférence Leap, Leadership, Excellence and Accelerating Your Potential, qu’il est la preuve vivante que l’on peut tout accomplir avec suffisamment d’efforts et de chance. « Je pense que nous sommes capables de tellement. Concernant ma propre vie, je ne peux toujours pas croire qu’elle est comme elle est parce que j’aurais dû mourir au Pays de Galles, soûl ou quelque chose du genre… ». Et de conclure : « Dites oui à tout. Dites oui et prenez des risques ».

Cover Media