Les poursuites pour plagiat contre La Forme de l’eau rejetées


Le metteur en scène Guillermo del Toro est satisfait d’avoir gagné contre l’accusation de plagiat pour son film couronné aux Oscars, le conte fantastique, La Forme de l’eau. Il n’a jamais lu la pièce qu’il aurait plagiée, a-t-il dit à Deadline.


Un juge fédéral a rejeté les poursuites entamées contre Guillermo del Toro en février (18) juste avant la cérémonie des Oscars par les représentants des intérêts de l'auteur Paul Zindel, qui accusaient le réalisateur de s’être inspiré d’éléments de la pièce de 1969 du défunt dramaturge, Let Me Hear Your Whisper.

Après une courte session lundi (23/07/18), le juge Percy Anderson a rejeté l’accusation et a condamné les plaignants à prendre en charge les frais de justice du réalisateur et de Fox Serachlight. Le camp Zindel ne sera plus autorisé à poursuivre le réalisateur sur cette question.

Guillermo del Toro a toujours maintenu que le film est basé sur une idée originale et se défend avec véhémence contre toute accusation de plagiat. Le film a obtenu l’Oscar du Meilleur Film, du Meilleur Réalisateur, de la Meilleure Direction artistique et de la Meilleure Musique originale et a été nommé pour le Meilleur Scénario original. « Je n’ai jamais lu ou vu la pièce, a-t-il dit à Deadline. Je n’en avais jamais entendu parler avant de faire le film et aucun de mes collaborateurs n’a jamais mentionné la pièce. J’ai toujours été clair dans ma carrière en citant d’où venaient mes influences sur chacun des films que j’ai fait, sur les commentaires du DVD, sut Twitter, dans mes expositions au musée. Je suis ouvert à la discussion sur les choses que j’aime et comment elles sont transformées dans mes films. Je suis un réalisateur et scénariste qui a généré des séries télé, des livres, des films et énormément de scénarios. Sans avoir jamais eu une plainte. »

Cover Media