Les Gardiens de la Galaxie tapent du poing sur la table après le renvoi du réalisateur James Gunn


James Gunn, réalisateur des Gardiens de la Galaxie dont le troisième opus débarquera en 2020, vient d'être licencié par Disney pour des blagues sur la pédophilie et le viol, partagées sur Twitter entre 2009 et 2012. Des tweets qui ont récemment été remis sur le devant de la scène par des conservateurs américains après une altercation avec le cinéaste sur le réseau social. 

Alors que James Gunn a rapidement multiplié les excuses, de nombreuses personnalités lui ont affiché leur soutien. C’est le cas de Michael Rooker, l’interprète de Yondu, qui a supprimé son compte Twitter suite à l’annonce de ce renvoi. Le lundi 30 juillet, la totalité des acteurs principaux de la franchise ont publié une lettre, dans laquelle on peut notamment lire : "Nous soutenons totalement James Gunn. Nous avons tous été choqués par ce renvoi abrupt la semaine dernière et nous avons intentionnellement attendu une dizaine de jours avant de réagir pour prendre le temps d’y penser, de prier, d’écouter et d’en discuter".

Parmi les signataires, on compte Zoe Saldana, Chris Pratt, Dave Bautista, Karen Gillan, Pom Klementieff, Michael Rooker, Sean Gunn, Bradley Cooper et Vin Diesel. Si leur lettre a l’impact espéré sur Disney, James Gunn pourrait revenir aux commandes des Gardiens de la Galaxie Vol. 3, troisième épisode d’une franchise dans laquelle la patte du cinéaste est très largement perceptible.