Meghan, la métamorphose en duchesse © BELGA

Couleurs discrètes, robes longues et chastes décolletés: depuis son mariage en mai avec le prince Harry, Meghan, 37 ans samedi, a adopté le look duchesse, sans toutefois se départir d'une touche de fantaisie qui rappelle son passé de fashionista.

C'était une question que beaucoup se posaient avant le mariage: Meghan Markle, ancienne actrice américaine à l'aise en mini-jupe et sandalettes, allait-elle rentrer dans le moule de la famille royale et se transformer en clone de Kate, l'épouse de son beau-frère William, incarnation d'une élégance conservatrice toute britannique?

"Avant le mariage, Meghan cultivait un look californien décontracté, un clin d'oeil à son éducation à Los Angeles", explique à l'AFP Elizabeth Vollman, du site Meghan's Fashion, consacré au style de la duchesse de Sussex, titre donné à Meghan à son entrée chez les Windsor.

La svelte Américaine aux longs cheveux de jais confiait elle-même l'an dernier ne rien apprécier tant qu'une "paire de jeans" avec un "haut sympa et un blazer", dans un entretien au site Outnet.com.

Ses fans se souviennent d'ailleurs encore de son apparition à Toronto en septembre, en chemise boyfriend et jeans déchirés. C'était il y a un an à peine, mais cela semble une éternité au regard de son évolution.

"Depuis qu'elle est devenue duchesse, son style a dû évoluer pour s'adapter à son nouveau rôle", souligne Elizabeth Vollman. "Elle a abandonné le look chic et sans effort au profit d'un style sobre, sur mesure (...) et des teintes neutres", entraperçu les mois précédant son mariage.

Car en s'unissant au prince Harry, petit-fils de la reine Elizabeth II, Meghan a aussi épousé une institution, la famille royale, dont les traditions séculaires organisent avec plus ou moins d'autorité la vie de ses membres, jusque dans leur manière de s'habiller.

"Le rôle qu'elle assume désormais est très austère, très sérieux", estimait récemment sur la BBC la styliste Stella McCartney, créatrice d'une robe en crêpe de soie, très glamour, que la duchesse avait porté le soir de son mariage. Son "dernier moment" de "joie" vestimentaire, dixit Stella McCartney.

Bref, en devenant duchesse, Meghan a dit adieu à une partie de sa liberté. Appartenir aux Windsor, c'est représenter la monarchie dans quantité d'événements publics très médiatisés, une mission qui ne souffre aucune extravagance.