Kurt Russell espère que Hollywood va pardonner à James Gunn


Kurt Russell jouait le rôle d'Ego dans Gardiens de la Galaxie 2. L'acteur a défendu dans Variety son réalisateur James Gunn, exclu de la production du 3e film de la franchise pour des tweets douteux sur la pédophilie et le viol.


Kurt Russell s'est exprimé sur l'éviction de James Gunn de la franchise Les Gardiens de la Galaxie. Le réalisateur, blacklisté par les studios Disney après la mise en lumière de vieux tweets de mauvais goût, s'était rapidement excusé et s'était défendu en expliquant qu'il avait, par le passé, tenté de se faire remarquer pour ses phrases choc, et de nombreuses personnalités et acteurs de la série de films étaient venus le défendre. C'est maintenant au tour de la légende de Hollywood de s'exprimer.

Kurt Russell connaît bien le réalisateur, puisque c'est lui qui l'a recruté pour interpréter le rôle du père du personnage de Chris Pratt, Star-Lord, dans Gardiens de la Galaxie 2. « Je pense que c'est triste mais ça fait partie de ce que nous sommes, aujourd'hui. Mais je pense qu'on est trop sensibles avec les mauvaises personnes. Il faut qu'on réalise que quand on est dans ce monde où on est un comique, un auteur, quoi que ce soit, on essaie toujours de repousser les limites, mais c'est ça qui l'a amené à faire quelque chose que tout le monde aime, comme Les Gardiens de la Galaxie. Il a un cœur formidable et un esprit magnifique. J'espère qu'il sera pardonné », a-t-il expliqué à Variety.

La semaine dernière, Chris Pratt, Zoe Saldana, Bradley Cooper, Dave Bautista, Vin Diesel et Karen Gillan, tous les acteurs récurrent des deux premiers films, avaient signé une lettre ouverte dans laquelle ils défendaient eux aussi ouvertement le réalisateur. « Nous espérons tous travailler avec notre ami James dans le futur. Son histoire n'est pas finie, loin de là », pouvait-on lire dans le communiqué.

Cover Media