La femme de Woody Allen, Soon-Yi Previn, accuse sa mère adoptive, Mia Farrow, de maltraitance


Soon-Yi Previn, la femme de Woody Allen, a révélé une partie jusqu'ici cachée de son enfance. Dans un article sur le site Vulture, elle affirme avoir été maltraitée par sa mère adoptive, Mia Farrow, l'ex-compagne du réalisateur.


La femme de Woody Allen, Soon-Yi Previn, a décidé de s'en prendre à Mia Farrow. Pour la première fois depuis que son mari a été accusé d'abus sexuel par sa fille adoptive Dylan Farrow, l'épouse du réalisateur (qui est également la fille adoptive de Mia Farrow, la mère de Dylan et ex-compagne de Woody Allen) vient de s'exprimer sur la situation, sur le site Vulture, évoquant la maltraitance à laquelle sa mère l'aurait soumise dans son enfance. « Elle essayait de m'apprendre l'alphabet avec ces gros blocs de bois. Et quand je me trompais, parfois elle me les jetait ou elle les lançait par terre », a-t-elle expliqué.

Elle affirme aussi que Mia Farrow l'aurait frappée au visage plusieurs fois, qu'elle lui aurait mis des fessées avec une brosse à cheveux, lui disant également qu'elle était « stupide » et « débile ». Elle cite également le moment où sa mère adoptive lui a jeté un lapin en porcelaine alors qu'elle était encore enfant : « Je lisais sur son visage qu'elle se rendait compte qu'elle était allée trop loin. Parce que ça aurait pu vraiment me blesser ».

Dans l'article, on apprend également que Mia Farrow aurait pris l'habitude de maintenir sa fille la tête en bas dans l'espoir que le sang qui afflue au cerveau la rende plus intelligente.

Soon-Yi Previn ajoute aussi qu'elle regrette la manière dont elle a commencé sa romance avec celui qui était à l'époque le conjoint de sa mère (ndlr : le père adoptif de Soon-Yi est André Previn, l'ex-mari de Mia Farrow). Alors qu'elle avait tout juste 21 ans, Mia Farrow a trouvé des photos de la jeune femme nue, en la possession de Woody Allen. « C'était une énorme trahison de notre part à tous les deux, un choc terrible que de lui infliger ça », a-t-elle avoué.

Quant aux accusations d'agression sexuelle à l'encontre de son mari, elle n'hésite pas à accuser encore une fois sa mère d'avoir manipulé tout le monde. « Ce qui est arrivé à Woody est énervant, c'est tellement injuste, elle a profité du mouvement #MeToo et elle a montré Dylan comme une victime. Une toute nouvelle génération entend parler de ça alors qu'elle ne le devrait pas », s'est-elle lamentée.

Cover Media