Johnny Depp : accord conclu avec ses anciens gardes du corps


Johnny Depp vient d’éviter un procès avec ses gardes du corps. Ces derniers l’ont accusé d’avoir mis leur vie en danger, mais, comme l’annonce The Blast, les deux parties ont trouvé un terrain d’entente.


C’est un procès de moins pour Johnny Depp. L’acteur de Pirates des Caraïbes était accusé par deux anciens gardes du corps, Eugene Arreola et Miguel Sanchez, d’avoir mis leurs vies en danger.

Ils avaient porté plainte contre Johnny Depp l’année dernière, mettant en avant des « conditions de travail risquées » et l’accusant de les avoir exposés à des « substances illicites ». Dans leur plainte, les deux agents de sécurité expliquaient avoir « constaté un changement chez Depp et dans l’atmosphère qui régnait dans sa maison de Hollywood Hills », ajoutant que « la plupart du temps les Plaignants étaient obligés de protégés l’Accusé Depp de lui-même et de ses vices en public ». Ils réclamaient le restant de leur paye.

Aujourd’hui, un accord a été trouvé, comme l’annonce The Blast. Les deux parties « ont trouvé un accord qui règle tous les problèmes de chaque Accusé et de chaque Plaignant ». Les termes de leur contrat n’ont pas été dévoilés.

Cover Media