Emily Ratajkowski et son mari énervent leur propriétaire © BELGA

Le mannequin Emily Ratajkowski et son mari, le réalisateur Sebastian Bear-McClard, exaspèrent leur voisin et propriétaire Antoni Ghosh, selon le New York Post. Une action légale a même été engagée.


Antoni Ghosh, qui leur loue un 100 m² au 49 Bleecker Street, a en effet présenté une suite de sms comme autant de preuves. "Pouvez-vous éteindre la musique et essayer de dormir, il est 4h30 du matin, pour l'amour de Dieu", a-t-il envoyé au couple le 14 décembre 2015, selon un dossier déposé à la Cour suprême de Manhattan. Lorsque Bear-McClard lui a répondu: "Pas à la maison, désolé", Ghosh lui a demandé de transmettre le message à ses amis: "N'allumez pas la musique trop tard¿ Les murs agissent comme des enceintes et ma chambre est de l'autre côté. Je peux même entendre les voix."

Mais ces appels sont tombés dans l'oreille d'un sourd. Le 9 mai 2016, le proprio a de nouveau envoyé un message à Bear-McClard à 00h43 pour "mettre moins fort", selon les documents de la cour.

Deux jours plus tard, il envoyait de nouveau: "Salut Sebastian. Je ne sais pas si tu as un home-cinema, mais on dirait qu'il est dans mon appartement. Peux-tu le baisser et essayer de dormir?" Dans un sms daté d'octobre 2016, Ghosh, furieux, envoyait encore: "Hé! Tu peux baisser? Il est 4 heures du matin et tu nous réveilles, moi et ma fille? On ne peut pas avoir de soirées trop tardives ici, sinon l'endroit n'est plus résidentiel."

Ghosh a même tenté d'expulser Bear-McClard, qui aurait omis de payer près de 120.000 dollars de loyer depuis 2017. Mais depuis 1982, la 'Loft Law' protège les artistes qui sont dans le besoin. Même si la fortune du réalisateur est estimée à près de 12 millions de dollars. Les procédures sont toujours en cours.