Cyril Hanouna se déguise en moustique pour répondre à Charlie Hebdo

Après Catherine Deneuve, Gérard Depardieu ou encore Benjamin Castaldi, pour ne citer qu'eux, c'est au tour de Cyril Hanouna de faire la Une de Charlie Hebdo. Sur le dessin du journal satirique, l’animateur de Touche pas à mon poste est en effet représenté en moustique suceur de cerveaux. Mais en réponse à cette caricature, la star du petit écran préfère miser sur l’apaisement.

Disponible depuis mercredi dans les kiosques, la Une du numéro 1229 de Charlie Hebdo fait actuellement beaucoup parler d’elle. Réalisé par Coco, le dessin dévoile en effet Cyril Hanouna transformé en moustique en train de sucer à la paille le cerveau de téléspectateurs visiblement hébétés par la télévision. "Pire que Zika : Hanouna, le virus qui rend con", précise également la légende présente au-dessus de la caricature. Une allusion sans équivoque à l’infection qui sévit actuellement en Amérique du Sud dans le but de dénoncer le niveau jugé peu élevé des émissions présentées et/ou produites par la vedette de l’audiovisuel.

Du coup, la polémique n’a pas tardé à envahir les réseaux sociaux. En effet, si certains internautes ont pris le dessin de Charlie Hebdo au second degré, d'autres se sont insurgés contre le journal. C’est pourquoi Cyril Hanouna a donné son point de vue sur le dessin mardi soir dès les premières minutes de Touche pas à mon poste. « Je suis obligé de vous parler de la Une de Charlie Hebdo de demain », a-t-il ainsi réagi en introduction de l’émission dans un sujet enregistré dans la rue. « Ce que j'en pense, c'est qu'il faut rigoler, je suis Charlie, nous sommes Charlie, on sera toujours Charlie et on sera toujours là pour soutenir Charlie Hebdo ». Déguisé en moustique, l'animateur a ensuite distribué à des passants des copies de la couverture du journal pour en faire la promotion.

Force est de constater que Cyril Hanouna a donc décidé de prendre la moquerie de Charlie Hebdo du bon côté. Une réaction fair-play qui apaise incontestablement les esprits des fidèles de son émission. Pour autant, ce n'est pas la première fois que l'animateur est victime de critiques. En effet, en octobre 2015, Alain Delon s'en était déjà pris à l'émission Touche pas à poste. L'acteur, interrogé au sujet de ce programme lors d'une interview pour TV Mag, avait déclaré : « Ces émissions sont faites parce qu'on est sûr d'accrocher des millions de cons ». Et plus récemment, début février, le journaliste Bruno Donnet avait fait part de ses critiques dans sa chronique sur France Inter. «Hanouna, c’est la normalisation de l’humiliation», avait-t-il ainsi souligné au sujet du comportement du présentateur dans ses shows TV.

Pour l’heure, les avis sur Cyril Hanouna sont donc extrêmement partagés. Car d’un côté, si l’animateur frôle chaque soir les 2 millions de téléspectateurs avec Touche pas à mon poste, sa popularité est également remise en cause. En effet, un récent sondage le classe en septième position des personnalités les plus détestées avec 34 % d'opinion défavorable.  Aussi adoré que détesté, Cyril Hanouna ne laisse donc personne indifférent puisqu’il a su s'imposer comme l'une des figures les plus importantes du petit écran. Preuve en est, Vincent Bolloré, le patron du groupe Canal+, a accepté de débourser 50 millions d’euros par an sur cinq ans, jusqu’en 2021, afin de le conserver dans ses rangs. Une augmentation qui serait justifiée par plusieurs rumeurs selon lesquelles le présentateur aurait été courtisé par des chaînes concurrentes. Reste que cette somme reste très impressionnante, même selon les standards des chiffres que l’on trouve dans le milieu de la télévision.

Gabrielle

Experte des medias et passionnée par l’audiovisuel, Gabrielle a débuté sa carrière en tant que spécialiste numérique pour une chaîne de télévision francophone. Sa curiosité et son sens du décryptage l’ont ensuite amenée à collaborer aussi bien au sein de rédactions web qu’avec les plus grandes sociétés de production. Fouineuse impénitente et collectionneuse d'informations exclusives, comme elle se qualifie elle-même, la jeune femme a aujourd’hui décidé de partager avec les internautes ses indiscrétions cathodiques. Sa spécialité ? La télé réalité ! Gabrielle est friande de ces petits potins croustillants qui font des candidats des célébrités que l’on déguste chaque jour sur le petit écran. Sur Skynet Films & TV, c’est donc elle qui vous proposera chaque semaine des chroniques sur vos séries et émissions de télé-réalité préférées. Son leitmotiv : "Ne zappez pas" !

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans