Affaire Jean-Luc Delarue : Élisabeth Bost perd son procès contre la veuve de l’animateur

Début février, Élisabeth Bost saisit la justice afin de faire annuler le mariage entre son ex-compagnon Jean-Luc Delarue et Anissa Khelifi. Ce mardi 15 mars, la justice tranche en faveur de la veuve de l’animateur. Elisabeth Bost doit quant à elle rembourser 8 000 euros à sa rivale au titre du remboursement des frais de justice.

Depuis le décès de Jean-Luc Delarue en 2012, Élisabeth Bost n’a jamais accepté le testament de l’animateur faisant de sa femme Anissa la principale héritière de sa fortune s'élevant environ à 22 millions d'euros. La raison ? Elisabeth Bost a toujours évoqué mener son combat pour son fils Jean né de sa relation avec l’ancien présentateur de Toute une histoire. Car selon la plaignante, l’enfant, aujourd'hui âgé de 9 ans, est lésé en raison des 45 % de droits de succession à payer. C’est pourquoi, au début du mois de février dernier, Élisabeth Bost, épaulée par les parents et les frères de Jean-Luc Delarue, a  décidé de saisir la justice afin de faire annuler le mariage entre son ex-compagnon et Anissa Khelif.

Pour remettre en cause la validité de l’union, l’avocate d’Elisabeth Bost a mis en avant l’argument que Jean-Luc Delarue aurait été influencé par Anissa en se basant sur la rapidité des procédures de mariage. En effet, entre l’apparition du cancer de l’estomac, le mariage, le testament et finalement le décès de l’animateur, quelques mois seulement se sont écoulés. L’avocate a également appuyé sur le fait que la maladie de Jean-Luc Delarue aurait altéré ses capacités intellectuelles et que le mariage n’avait pas été célébré alors qu’il était en pleine possession de ses facultés. « Il résulte en effet du compte rendu médical d'hospitalisation de l'hôpital Beaujon que, deux jours avant son mariage, l'état du patient s'est aggravé », précise Isabelle Wekstein, l'avocate d'Élisabeth Bost, à Paris Match.

Élisabeth Bost perd son bras de fer

Seulement voilà, mardi 15 mars, le tribunal de grande instance de Paris a débouté les demandes d’Elisabeth Bost. En effet, les juges ont considéré que le mariage entre Jean-Luc Delarue et Anissa Khelifi a été réfléchi. Et pour rendre cette décision, la justice s’est basée, entre autres, sur le discours de l'animateur lors de leur union où il déclare son amour à son épouse. À propos du cancer de Jean-Luc Delarue, les juges ont également estimé qu'une maladie, même sévère, n'affecte pas forcément l'esprit du patient.  Résultat de l’opération, Jean et Anissa Delarue héritent de 11 millions d’euros chacun. « Justice a été rendue et la vérité a été établie », se félicite l'un des proches d'Anissa Delarue au Point.

De son côté, Élisabeth Bost doit verser 8 000 euros à Anissa Delarue en remboursement des frais de justice. À noter que l’ex-compagne de Jean-Luc Delarue "n’aura ni l’administration légale, ni la jouissance des biens" de son fils. Pour les gérer, Arnaud Gachy, un ami proche de l’animateur, a été désigné. À ce jour, l'avocate d’Elisabeth Bost n'a pas précisé si sa cliente comptait faire appel pour contester le jugement. Pour sa part, Anissa Delarue a déclaré dans l’émission 50 mn Inside sur TF1 : « J'ai été calomniée depuis presque quatre ans, de toutes parts et j'ai laissé dire. Aujourd'hui elle s'attaque à un symbole sacré qui est le mariage, notre mariage, notre relation, notre histoire. Il était important que je sois là aujourd'hui pour défendre notre histoire ».

Gabrielle

Experte des medias et passionnée par l’audiovisuel, Gabrielle a débuté sa carrière en tant que spécialiste numérique pour une chaîne de télévision francophone. Sa curiosité et son sens du décryptage l’ont ensuite amenée à collaborer aussi bien au sein de rédactions web qu’avec les plus grandes sociétés de production. Fouineuse impénitente et collectionneuse d'informations exclusives, comme elle se qualifie elle-même, la jeune femme a aujourd’hui décidé de partager avec les internautes ses indiscrétions cathodiques. Sa spécialité ? La télé réalité ! Gabrielle est friande de ces petits potins croustillants qui font des candidats des célébrités que l’on déguste chaque jour sur le petit écran. Sur Skynet Films & TV, c’est donc elle qui vous proposera chaque semaine des chroniques sur vos séries et émissions de télé-réalité préférées. Son leitmotiv : "Ne zappez pas" !

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans