La fin de la malédiction des gagnants de The Voice Belgique avec Laura Cartesiani ?

Mardi soir, Laura Cartesiani  a remporté la 5e saison de The Voice Belgique avec une confortable avance. Mais lorsque l’on regarde le parcours des précédents lauréats du télé-crochet de La Une, le plus difficile semble encore à venir.

Roberto Bellarosa, David Madi, Laurent Pagna, Florent Brack : les précédents vainqueurs de The Voice Belgique n’affolent pas les ventes de disques depuis leur sacre. Malgré une participation à l’Eurovision et une collaboration avec Pascal Obispo, Roberto Bellarosa n’a pas réussi à se faire une place au soleil sur la scène belge, même s’il passe de temps en temps en radio (et surtout sur les stations de la RTBF…). Pour les autres, un avis de recherche est lancé. Le plus beau joyau de l’émission est à ce jour Alice Dutoit, alias Alice on the Roof. Éliminée en demi-finale il y a deux ans, elle remplit les salles, elle bat des records de vente d’albums et elle part même à l’assaut du public étranger.

Une grande voix mais pas que cela
 
Au lendemain de la victoire de Laura Cartesiani, de sérieux doutes existent donc quant à ses chances de tirer son épingle du jeu. Mais la Carolorégienne  possède indéniablement des atouts que les autres vainqueurs n’avaient pas. Elle a tout d’abord une voix unique et aussi riche que l’arôme d’un bon vin : à la fois puissante et maîtrisée elle possède en plus ce petit grain éraillé irrésistible, un groove exceptionnel, une présence scénique indéniable et un regard hypnotique.  Après avoir connu l’échec lors des blinds il y a deux ans, elle a tenu compte des conseils qui lui avaient été prodigués et elle a travaillé, ayant bien compris l’adage de Ludwig Van Beethoven qui veut que "le génie, c’est 5 % d’inspiration et 95 % de transpiration".

S'imposer malgré la victoire
 
Auteure d’un parcours sans-faute, Laura Cartesiani  faisait figure de favorite avant cette finale et sa victoire fut écrasante. Mais malgré cette issue prévisible, les fans de l’émission ont bien fait d’être fidèles au poste mardi soir. Laura a en effet réalisé sa plus belle prestation sur "The Story" de Brandi Carlile. L’essentiel se jouera dans les mois à venir (sans parler du petit garçon qu’elle mettra au monde en septembre). Le choix de la chanson pour son premier single sera décisif et elle devra aussi compter sur le soutien d’Universal Music qui ne s’est pas souvent montré efficace à ce niveau ces dernières années. C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que les Cats on Trees ont choisi de saborder Pierre en demi-finale alors qu’il représentait leur meilleure chance de victoire. Il est probable qu’on le revoie dans les prochains mois dans le sillage du groupe toulousain. Mais cette année, The Voice c’était incontestablement celle de Laura et elle pourrait résonner encore longtemps !

À lire aussi : "Je chantais toujours comme si c'était la dernière fois"

Arlem

À la télé, je recherche surtout les émissions qui me permettent de me coucher moins bête que lorsque je me suis levé le matin. Parmi mes émissions préférées, j’ai envie de citer « Un jour, un destin », « Secrets d’Histoire » et « C dans l’air ». Passionné par la politique, et particulièrement la politique française, je ne manque aucune des grandes soirées politiques de France 2, en particulier « Des paroles et des actes ». Mais la vie n’étant pas que sérieuse, Dans un autre registre j’aime également beaucoup « Koh-Lanta », « On n’est pas couché » et je l’avoue… « Le jour où tout a basculé ». À chacun ses tares…

Cet article me rend ...
  • 0
  • 5
  • 0
  • 2
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans