Portrait de Belge : Virginie Efira, championne de l'autodérision

Virginie Efira enchaîne les succès comme animatrice puis comme actrice, jusqu'à frôler les tapis rouges et intégrer le premier plan du paysage cinématographique français. Diplômée de théâtre à l'Institut national supérieur des arts du spectacle, cette championne de l'autodérision s'est faite un nom !

Portrait de Belge : Virginie Efira, championne de l'autodérision © Photonews

Virginie Efira enchaîne les succès, jusqu’à frôler les tapis rouges et intégrer le premier plan du paysage cinématographique français. Diplômée de théâtre, cette Bruxelloise, championne de l’autodérision s’est fait un nom ! Après avoir mis au monde une petite fille en 2013, et fait une pause en 2014, l'année 2015 s'annonce comme celle du grand retour de la comédienne belge : Virginie a plus de quatre films sur le grill. Une belle carrière et une personnalité plus que sexy à découvrir ici.

Ses débuts en Belgique

Ses débuts en Belgique © Photonews

Virginie Efira nait le 5 mai 1977 à Schaerbeek. Fille d'un médecin, Virginie étudie le théâtre à l'Institut national supérieur des arts du spectacle puis au Conservatoire de Bruxelles.

Elle fait sa première apparition sur nos petits écrans en 1997. A 21 ans à peine, la jeune fille co-anime alors l’émission pour ados, Megamix. En 2002, elle revient sur RTL pour présenter les versions belges de la Star Academy puis de A la recherche de la nouvelle star.

Adoptée par l'hexagone

Adoptée par l'hexagone © Photonews

En 2003, elle est repérée en France par la chaîne M6 alors qu’elle passe un casting pour présenter la météo.
Son énergie, son charme et son humour belge séduisent la France et elle devient ainsi animatrice de nombreuses émissions de divertissement. Ces expériences diverses la mènent à remplacer Benjamin Castaldi pour présenter La Nouvelle Star en 2006.

Ses rêves de comédienne

Ses rêves de comédienne © Photonews

Alors que le public français est conquis par la présentatrice, Virginie quitte la chaîne M6 pour rejoindre l’équipe Canal + et animer une émission humoristique et décalée intitulée Canal Presque. Lassée d’être une simple animatrice, Virginie change de route pour se lancer dans le registre de la comédie. Elle commence par incarner la voix de personnages de films d’animation, puis elle quitte définitivement les plateaux télé pour se consacrer à cette carrière de comédienne qui lui tient à cœur.

Une plastique impeccable

Une plastique impeccable © Photonews

Dans son premier film de cinéma - Le siffleur, de Philipe Lefebvre - Virginie interprète le rôle d’une jolie bimbo un peu idiote. Elle côtoie alors de grandes pointures du cinéma français, à savoir François Berléand et Thierry Lhermitte. Incarner l’image d’une femme fatale sans cervelle ne l’a pas dérangée, au contraire ! Etant en maillot de bain dans de nombreuses scènes du film, l’actrice avait du faire très attention à sa ligne pour ce tournage.

Un rôle plus sombre

Un rôle plus sombre © Photonews

Après avoir joué un petit rôle dans Les Barons, Virginie a quitté le registre de l’humour pour incarner un rôle plus grave dans Kill me please. Produit par la même équipe que C’est arrivé près de chez vous, ce film d'Olias Barco traite du suicide assisté dans une clinique isolée. Dans cette comédie noire, l’actrice partageait l’écran avec ses compatriotes Benoît Poelvoorde et Bouli Lanners.

Elle était rayonnante au festival international de Rome lors de la présentation de Kill me please, qui a d’ailleurs remporté le prix du meilleur film ce soir là !

Comédie romantique : L’amour c’est mieux à deux

Comédie romantique : L’amour c’est mieux à deux © Allo Ciné

Dans L’amour c’est mieux à deux, un film de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort, elle donne la réplique à Clovis Cornillac. Alors que leur rencontre était arrangée et que lui ne croit qu’au grand hasard, Virginie interprète une trentenaire décidée à changer sa vision de l’amour. La performance de l’actrice a été largement remarquée dans cette comédie pétillante.

La chance de ma vie

La chance de ma vie © Allo Ciné

Aux côté de François-Xavier Demaison, Virginie incarne à nouveau une jeune femme pleine de charme dans La chance de ma vie. Dans cette comédie de Nicolas Cuche, elle fait la rencontre d’un conseiller conjugal qui porte la poisse à toutes ses conquêtes. Les malheurs s’enchaînent alors que sa carrière était sur le point de décoller. Dans ce long-métrage tourné en partie en Belgique, l'actrice a à nouveau su prouver qu’elle était une valeur sûre.

Un pari réussi

Un pari réussi © Photonews

L’animatrice est désormais reconnue comme une actrice qui s’est faîte une place dans le monde du cinéma français. Invitée à frôler les tapis rouges, la jolie blonde a gagné en assurance. Côté look, elle n’hésite pas à montrer ses gambettes et elle a bien raison !

Bien entourée

Bien entourée © Photonews

Selon l’adage « qui se ressemble s’assemble », Virginie fréquente les comédiens les plus drôles du plat pays. Avec sa bonne humeur, elle parvient à faire rire des pointures de l’humour comme Benoît Poolvoerde ou François Damiens, qui l’accompagnait ici à la cérémonie des Césars.

Généreuse et sensible

Généreuse et sensible © Jean-Michel Turpin - Adénium productions

A la télévision, Virginie a participé à Rendez-vous en Terre inconnue, diffusé sur France 2. Le principe de l’émission est d’emmener une célébrité à la rencontre d’un peuple retiré, alors qu’elle ignore tout de sa destination. C’est ainsi que l’actrice a vécu deux semaines au sein d’un groupe d’éleveurs de rennes, à l’extrême nord de la Mongolie. La vie sous tente, le manque d’intimité et le froid glacial n’ont pas découragé Virginie, qui se montre sous son vrai jour dans ce joli reportage.

Elle est également marraine de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM), pour laquelle elle a récemment pris part à une opération de sensibilisation.

Vingt ans d’écart

Vingt ans d’écart © Photonews

Le film Vingt ans d'écart, de David Moreau, sorti en 2013, met en scène un couple surprenant : Virginie Efira et avec Pierre Niney (acteur de Yves Saint-Laurent). Virginie fait sensation dans cette comédie au sujet léger, celui des femmes cougars, attirées par des hommes plus jeunes qu'elles. Elle interprète Alice Lantins, une journaliste ambitieuse de 38 ans, divorcée, qui rêve de devenir la rédactrice en chef du journal. Dans ce but carriériste, elle fera semblant de séduire un bel étudiant, Balthazar (Pierre Niney), rencontré dans un avion…

La naissance de sa fille en 2013

La naissance de sa fille en 2013 © Photonews

Enceinte du réalisdateur et scénariste Mabrouk El Mechri, Virginie Efira vit une belle histoire d'amour. Elle met au monde une petite fille, en mai 2013. Elle s’arrête quelques mois de tourner pour s’occuper de son enfant, nommée Ali.

Son compagnon, Mabrouk El Mechri est l'auteur de la série de Canal Plus, Maison Close et du film JCVD. Il a fait tourner Virginie Efira dans son film Sage-femme, sorti en 2012.

La séparation

La séparation © Photonews

Malheureusement, la rumeur enfle durant l’été 2014 : le couple Efira et el Merchi, connait des turbulences et se sépare un an à peine après la naissance de leur fille. Sur cette photo, prise le 29 juin 2014, rien ne laisse présager de leur rupture.

Caprice

Caprice © Photonews

Dans son nouveau film, Caprice, Virginie Efira séduit Emmanuel Mouret. C’est le huitième film du réalisateur français, qui joue le premier rôle masculin de son long-métrage. Il incarne Clément, un instituteur maladroit et divorcé. Grand admirateur d'Alicia (Virginie Efira), une actrice célèbre, il va souvent la voir sur les planches…

Une histoire d’amour va naître. Mais ce n’est pas tout : une jeune femme perturbe leur bonheur. Caprice (Anaïs Demoustier), comédienne débutante, qu'il a croisée au théâtre et dans son quartier, est amoureuse de lui et le poursuit. Clément ne veut pas la brusquer mais voudrait s'en débarrasser. Ce rôle taillé sur mesure pour Virginie Efira lui permet de mêler la comédie et le charme dans un personnage glamour.


Son actu : 4 films en 2015 !

Son actu : 4 films en 2015 ! © Photonews

Décidément en grande forme et très demandée par les réalisateurs, l’actrice belge a plus de quatre films sur le grill : on attend la sortie prochaine des films Une famille à louer de Jean-Pierre Améris (avec Benoît Poelvoorde), Le goût des merveilles d'Eric Besnard, Et ta sœur de Marion Vernoux (avec Géraldine Nakkache) et la grosse production Elle, de Paul Verhoeven, le réalisateur de Basic Instinct (avec Isabelle Huppert).
La carrière de Virginie Efira décolle cette année !

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans