Des stars au QI impressionnant

Des stars au QI impressionnant © kojoku

Garry Kasparov : 190. Tout jeune déjà, Garry Kasparov avait la passion des échecs. A treize ans, il remporta son premier titre de champion junior de Russie. Avec un QI de 190, il ne fit qu'une bouchée de ses adversaires. En 2005, Kasparov fit ses adieux au monde des échecs professionnels pour entrer en politique. Malgré ses victoires légendaires sur les échiquiers, Kasparov n'a pas encore trouvé le moyen de mettre Poutine, son pire ennemi, échec et mat.

Bill Gates : 160

Bill Gates : 160

Bill Gates aussi est plutôt brillant. Le gourou de Microsoft a un QI de 160 et fait donc partie des 0,2% de l'élite de la population. Officiellement, les personnes qui ont un QI supérieur à 140 sont des génies et ont des idées évolutionnaires. L'empire de Bill Gates en est l'illustration parfaite.

Quentin Tarantino : 160

Quentin Tarantino : 160 © s_buckley

A l'instar de Quentin Tarantino, il est également des réalisateurs de cinéma qui sortent du lot. Le réalisateur de Pulp Fiction et autres films était un enfant hyperintelligent et hyperactif qui témoignait d'une profonde aversion pour l'école. Ses films brillants ne sont donc absolument pas une surprise.

Sharon Stone : 154

Sharon Stone : 154 © s_buckley

Sharon Stone a affirmé un jour qu'elle était membre de Mensa, l'organisation internationale réunissant des personnes à haut potentiel intellectuel. Elle a avoué en 2002 que c'était un mensonge. Par contre, l'actrice a bel et bien un QI de 154. Elle avait à peine 15 ans quand elle s'est inscrite à l'université d'Edinboro en Pennsylvanie.

Steve Martin : 142

Steve Martin : 142 © Featureflash

L'acteur Steve martin, lui, est vraiment membre de Mensa, le petit club de génies. Martin a un QI de 142 et est diplômé en philosophie. Il a pensé un temps devenir professeur mais c'est sa passion pour la comédie qui l'a emporté.

Geena Davis : 140

Geena Davis : 140 © Featureflash

Geena Davis n'est pas seulement une excellente actrice, elle a aussi de nombreux talents méconnus. La star de Thelma et Louise est un prodige musical. Elle excelle en piano, flûte, batterie et orgue. Madonna et Shakira ont elles aussi un QI de 140.

Hillary Clinton : 140

Hillary Clinton : 140 © Anthony Correia

Hillary Clinton aussi est supérieurement intelligente. L' « épouse de » et ex Secrétaire  d'Etat a un QI de 140. De la à savoir si elle a vraiment fait preuve d'intelligence en épousant Bill Clinton, c'est une autre question. Il est vrai qu'après l'incident Lewinski, le couple semble avoir retrouvé la sérénité. Petit détail : Bill Clinton a lui-même un QI de 137. Mais alors, who's fooling who ?

Arnold Schwarzenegger : 135

Arnold Schwarzenegger : 135 © Serge Rocco

A première vue, on ne le dirait pas, mais Arnold Schwarzenegger a un QI de 135. Arnie a beau ne plus être gouverneur depuis deux ans, il a fait un comeback réussi à Hollywood. Pour jouer Terminator, Schwarzenegger a certainement utilisé toute son intelligence aussi.

Jodie Foster : 132

Jodie Foster : 132 © Jaguar PS

Elle vient d'être louangée pour son « genius speech » lors de la remise des Golden Globes. Il est vrai que l'actrice Jodie Foster a un QI de 132 et qu'elle connaît la force de frappe du langage. Jodie Foster parle couramment français et a été brillamment diplômée en sciences de la littérature. Sa collègue Nicole Kidman aurait, elle aussi, un QI de 132.

Tom Waes : 128

Tom Waes : 128 © VRT

Et chez nous ? Nous ne sommes pas en reste non plus ! Après avoir réussi à poser un Boeing 737 et à escalader El Capitan, Tom Waes a échoué dans sa troisième mission pour l'émission de télévision Tomtesterom. Waes a essayé d'atteindre un résultat de 131 au test de QI, le minimum requis pour entrer chez Mensa. Il a échoué à 128, un résultat qui mérite plus qu'un coup de chapeau !

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans