Les sorties ciné de la semaine (16 juillet 2014)

Les sorties ciné de la semaine (16 juillet 2014) © -

Boyhood

Un projet unique qui ne connaît pas d'égal dans l'histoire cinématographique. Avec BOYHOOD, Richard Linklater partage une histoire intime d'une ampleur épique. Avec BOYHOOD, filmé sur une période de 12 ans avec les mêmes acteurs, Richard Linklater saisit les détails étonnants de la jeunesse de Mason. Dans une histoire émouvante du passage à l'âge adulte, nous ne voyons pas seulement Mason évoluer de jeune homme à homme ; nous suivons également sa sœur Samantha et leurs parents divorcés. Alors que les années passent, nous voyons comment ils font face aux nouvelles phases de leur vie et comment les liens qui les unissent évoluent. Un superbe portrait réconfortant dans lequel on se reconnaît tous. BOYHOOD dépeint la façon dont chacun évolue et forge sa propre identité, tout en évoquant la vie de famille et le temps qui passe.

Un film de Richard Linklater, avec Patricia Arquette, Ethan Hawke, Ellar Coltrane, Tamara Jolaine, Nick Krause, Evie Thompson et Savannah Welch

Transformers : l'âge de l'extinction

Transformers : l'âge de l'extinction © -

Quatre ans après les événements mouvementés de "Transformers : La Face cachée de la Lune", un groupe de puissants scientifiques cherche à repousser, via des Transformers, les limites de la technologie. Au même moment, un père de famille texan, Cade Yeager, découvre un vieux camion qui n’est autre qu’Optimus Prime. Cette découverte va lui de attirer les foudres d’un certain Savoy, dont le but est d’éliminer les Transformers. Pendant ce temps, le combat entre les Autobots et les Décepticons refait surface...

Un film de Michael Bay, avec Mark Wahlberg, Jack Reynor, Stanley Tucci, Nicola Peltz, T.J. Miller, Sophia Myles et Kelsey Grammer

Retrouvez "Transformers 3 : La Face cachée de la Lune" dans le catalogue à le demande de Belgacom TV

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans