Les sorties ciné de la semaine (23 septembre 2015)

Les sorties ciné de la semaine (23 septembre 2015)

Premiers crus

"Premiers crus" bénéficie d'un casting de tout premier plan avec notamment Gérard Lanvin, Laura Smet et Alice Taglioni. Dans ce film, celle-ci ne mise pas sur son physique légendaire mais elle apparaît au contraire au naturel.

Fils de viticulteur, Charlie Maréchal a quitté la Bourgogne pour devenir un œnologue parisien réputé, auteur d’un guide à succès dont les notes font chaque année trembler tous les vignobles. Mais en Côte-d’Or, son père a perdu le goût du vin et ses errements précipitent l’exploitation viticole familiale vers la faillite. D’abord réticent, Charlie revient en Bourgogne. Il doit rechausser ses bottes et remonter ses manches, devenir viticulteur et se confronter à un métier qu’il ne connait pas, sous le regard dubitatif de son père. Entre une météo capricieuse et un cépage délicat, Charlie va devoir prouver à son père qu’il est digne de ce terroir transmis de génération en génération dans leur famille. Il est facile de noter un vin, mais comment fait-on un grand vin ?

Un film de Jérôme Le Maire, avec Gérard Lanvin, Jalil Lespert, Alice Taglioni, Laura Smet et Lanninck Gautry

Everest

Everest

Ce film est adapté du livre autobiographique "Tragédie à l'Everest" de Jon Krakauer qui raconte le drame qu'il a vécu dans cette montagne en 1996 au cours duquel huit alpinistes sont morts. Le tournage du film s'est déroulé dans des conditions dantesques, que ce soit au Népal ou dans les Alpes italiennes.

Le récit d'une désastreuse tentative d'ascension de la plus haute montagne du monde. Deux expéditions distinctes sont confrontées à l'une des plus violentes tempêtes de neige de l'histoire. Luttant contre l'extrême sévérité des éléments, le courage des grimpeurs est mis à l'épreuve par des obstacles toujours plus difficiles à surmonter alors que leur rêve de toute une vie se transforme en un combat acharné pour leur salut.

Un film de Baltasar Kormákur, avec Jake Gyllenhaal, Josh Brolin, Emily Watson, Michael Kelly, Jason Clarke, John Hawkes, Martin Henderson, Robin Wright, Sam Worthington et Keira Knightley

Le Labyrinthe: La terre brûlée

Le Labyrinthe: La terre brûlée

Tournée à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, ce film fut une véritable épreuve pour les acteurs, au point qu'ils ont eu droit à une préparation quasi militaire. Le rpécédent volet de la saga était sorti il y a tout juste un an et le troisième est déjà en préparation. Voilà qui ravira les fans !

Après avoir trouvé la sortie du Labyrinthe, Thomas était sûr que cela marquerait la fin de la première épreuve. Mais à l'extérieur, Thomas et ses amis découvrent un monde ravagé. La terre est dépeuplée et brûlée par un climat ardent. Plus d'ordre, plus de gouvernement. Seulement, des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Thomas et ses amis doivent affronter la deuxième épreuve élaborée par l'organisation WICKED. Au cœur de cette terre brûlée, Thomas parviendra-t-il à trouver la paix ?

Un film de Wes Ball, avec Dylan O'Brien, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Aidan Gillen, Giancarlo Esposito, Rosa Salazar et Ki Hong Lee

Le Challat de Tunis

Le Challat de Tunis

Ce film est décrit par sa réalisatrice Kaouther Ben Hania comme un "documenteur", c'est-à-dire un documentaire fictif qui traite d'un fait divers bien réel qui s'est produit en Tunisie en 2003.

Tunis, avant la révolution. En ville une rumeur court, un homme à moto, armé d'un rasoir, balafrerait les fesses des femmes qui ont la malchance de croiser sa route. On l'appelle le Challat, "le balafreur". Fait divers local ? Manipulation politique ? D'un quartier à l'autre, on en plaisante ou on s'en inquiète, on y croit ou pas, car tout le monde en parle... sauf que personne ne l'a jamais vu. Dix ans plus tard, sur fond de post-révolution, les langues se délient. Une jeune réalisatrice décide d'enquêter pour élucider le mystère du Challat de Tunis. Ses armes : humour, dérision, obstination.

Un film de Kaouther Ben Hania, avec Jallel Dridi, Moufida Dridi, Narimène Saidane, Kaouther Ben Hania et Mohamed Slim Bouchiha

Life

Life

Près de 60 ans jour pour jour après son décès dans un accident de voiture à l'âge de 24 ans, James Dean reste le symbole de toute une époque et est devenu une figure mythique de Hollywood. Le réalisateur Anton Corbijn voulait au préalable tourner son film en noir et blanc pour coller davantage aux années 50 mais il y a renoncé pour des raisons budgétaires.

En 1955, l’ambitieux photographe hollywoodien Dennis Stock et James Dean, qui n’est encore qu’un inconnu, se rencontrent à l’une des fêtes de Nicholas Ray. Stock détecte chez ce jeune acteur, qui vient de terminer le tournage de "À l'est d'Eden", un talent extraordinaire et espère développer sa propre carrière grâce à une série de portraits pour le magazine Life.

Un film d'Anton Corbijn, avec Robert Pattinson, Dane DeHaan, Joel Edgerton, Kristen Hager, Alessandra Mastronardi, Ben Kingsley et Allison Brennan

Le Grand Jour

Le Grand Jour

Grand réalisateur de documentaire, Pascal Plisson s'intéresse au thème de l'éducation et de l'apprentissage. Dans ce film, il suit quatre jeunes gens à la poursuite du succès, qu'il soit sportif ou académique.

Aux quatre coins du monde, de jeunes garçons et filles se lancent un défi : aller au bout de leur rêve, de leur passion et réussir l’épreuve qui va bouleverser leur vie. Ensemble ils vont vivre une journée unique, celle de toute les espérances.

Un film de Pascal Plisson, avec Nidhi Jha, Albert Ensasi Gonzalez Monteagudo et Deegii Batjargal

Cafard

Cafard

1914. Pendant que Jean Mordant remporte le titre de champion du monde de lutte, sa fille Mimi est violée à Ostende par les occupants allemands. Jean fait le serment de venger cette ignominie et s'engage au sein du prestigieux bataillon ACM. À son grand dam débute ainsi une odyssée dramatique autour du monde. Ce voyage dramatique remodèlera à jamais sa vision du monde.

Un film de Jan Bultheel

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans