Les sorties ciné de la semaine (4 novembre 2015)

Les sorties ciné de la semaine (4 novembre 2015)

Spectre

"Spectre" est le 24e numéro de James Bond au cinéma et Daniel Craig endosse le smoking de 007 pour la quatrième fois. Le personnage imaginé par Ian Fleming en 1952 reste l'un des héros de cinéma les plus populaires. Derrière la caméra, on retrouve Sam Mendes, qui avait déjà réalisé "Skyfall", le précédent volet sorti en 2012. Entre Daniel Craig et lui, la complicité ne date pas d'hier puisque l'acteur britannique était déjà à l'affiche de son premier film "Les Sentiers de la perdition" tourné en 2001.

Un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation. Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s'échine à révéler la terrible vérité derrière... le Spectre.

Un film de Sam Mendes, avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Ralph Fiennes, Monica Bellucci, Naomie Harris, Dave Bautista, Ben Whishaw et Rory Kinnear

Gagnez la panoplie de James Bond à l'occasion de la sortie de "Spectre"

En mai, fais ce qu'il te plaît

En mai, fais ce qu'il te plaît

Le réalisateur Christian Carion a puisé l'idée de ce scénario dans l'histoire de sa maman, aujourd'hui âgée de 90 ans et qui a vécu l'exode de mai 40. Avec "Joyeux Noël", le cinéaste s'était déjà intéressé à la guerre 14-18. Sur le plateau, il a retrouvé Mathilde Seigner qu'il avait déjà dirigée dans "Une hirondelle a fait le printemps" en 2001. Elle partage ici l'affiche avec l'humoriste Laurent Gerra qui fut son compagnon pendant plusieurs années. À noter que la musique du film est signée par l'immense Ennio Morricone.

Mai 1940. Pour fuir l'invasion allemande, les habitants d'un petit village du nord de la France partent sur les routes, comme des millions de Français. Ils emmènent avec eux dans cet exode un enfant allemand, dont le père opposant au régime nazi est emprisonné à Arras pour avoir menti sur sa nationalité. Libéré dans le chaos, celui-ci se lance à la recherche de son fils, accompagné par un soldat écossais cherchant à regagner l'Angleterre...

Un film de Christian Carion, avec August Diehl, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner, Alice Isaaz, Matthew Rhys, Laurent Gerra et Jacques Bonnaffé

Au Royaume des Singes

Au Royaume des Singes

Avec son label Disneynature, Disney produit des films qui, comme son nom l'indique, illustre la vie sauvage. L'an dernier, nous avions eu droit à "Grizzly".

"Au Royaume des Singes" raconte l’histoire de Maya une jeune macaque à toque pleine de ressources bien décidée à aider son petit à se faire une place dans le monde. La vie peut s’avérer belle, la nourriture abondante et la sécurité assurée si tant est que l’on soit né au plus haut de l’échelle sociale. Mais pour ce nouveau-né et sa mère, la lutte est quotidienne. Il leur faudra beaucoup d’ingéniosité, de travail et un peu de chance pour espérer changer leur place dans le monde.

Un film de Mark Linfield et Alastair Fothergill

Avril et le monde truqué

Avril et le monde truqué

Ce film d'animation est inspiré de l'oeuvre du dessinateur de bande dessinée Jacques Tardi. Ce n'est pas la première fois que l'univers de Tardi est transposé au cinéma puisqu'en 2010, Luc Besson avait réalisé "Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec" avec Louise Bourgoin.

1941. Le monde est radicalement différent de celui décrit par l’Histoire habituelle. Napoléon V règne sur la France, où comme partout sur le globe, depuis 70 ans, les savants disparaissent mystérieusement, privant l’humanité d’inventions capitales. Ignorant notamment radio, télévision, électricité, aviation, moteur à explosion, cet univers est enlisé dans une technologie dépassée, comme endormi dans un savoir du XIXe siècle, gouverné par le charbon et la vapeur. C’est dans ce monde étrange qu’une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus, en compagnie de Darwin, son chat parlant et de Julius, jeune gredin des rues. Ce trio devra affronter les dangers et les mystères de ce Monde Truqué. Qui enlève les savants depuis des décennies ? Dans quel sinistre but ?

Un film  de Christian Desmares et Franck Ekinci, avec les voix de Bouli Lanners, Marion Cotillard, Jean Rochefort, Olivier Gourmet, Yolande Moreau, Philippe Katerine et Anne Coesens

The Green Inferno

The Green Inferno

Ce film a été tourné dans des contrées reculées du Chili et du Pérou. Le réalisateur a proposé à la poulation locale de jouer le rôle de figurants mais certains d'entre eux n'avaient jamais vu un seul film. Il leur a donc fait découvrir le cinéma à travers une télévision et ils étaient ravis de participer à une telle aventure.

Un groupe d'activistes new-yorkais se rend en Amazonie et tombe entre les mains d'une tribu particulièrement hostile.

Un film d'Eli Roth, avec Lorenza Izzo, Ariel Levy, Daryl Sabara, Kirby Bliss Blanton, Sky Ferreira, Magda Apanowicz et Aaron Burns

Les Mille et Une Nuits Volume 1 - L'Inquiet

Les Mille et Une Nuits Volume 1 - L'Inquiet

Il s'agit de la première partie de la trilogie de Miguel Gomes. Ce film fut sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2015.

Où Schéhérazade raconte les inquiétudes qui s'abattent sur le pays : « Ô Roi bienheureux, on raconte que dans un triste pays où l'on rêve de baleines et de sirènes, le chômage se répand. La forêt brûle la nuit malgré la pluie et hommes et femmes trépignent d’impatience de se jeter à l'eau en plein hiver. Parfois, les animaux parlent, mais il est improbable qu’on les écoute. Dans ce pays où les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être, les hommes de pouvoir se promènent à dos de chameau et cachent une érection permanente et honteuse ; ils attendent qu’arrive enfin le moment de la collecte des impôts pour pouvoir payer un sorcier qui… ». Et le jour venant à paraître, Schéhérazade se tait.

Un film de Miguel Gomes, avec Miguel Gomes, Carloto Cotta, Adriano Luz, Rogério Samora et Crista Alfaiate

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans