Ces personnalités de la télé et du cinéma disparues en 2015

Ces personnalités de la télé et du cinéma disparues en 2015 © Reporters/Abaca

Framboisier (4 janvier)

De son vrai nom Claude Chamboisier, Framboisier était le leader du groupe « Les Musclés ». Avec la série « Salut les Musclés » et plusieurs tubes comme « La Fête au Village » ou « La Merguez party ». Le 4 janvier, il s’éteint des suites d’un cancer du pancréas à l’âge de 64 ans. (Ici à l'avant-plan en compagnie de Bernard Minet)

Anita Ekberg (11 janvier)

Anita Ekberg (11 janvier) © Reporters/Capital Pictures

Élue Miss Suède en 1950, Anita Ekberg s’envole ensuite vers les États-Unis où elle entame une carrière de mannequin avant de devenir actrice. En 1955, elle reçoit le Golden Globe du meilleur espoir féminin pour son rôle dans "L’allée sanglante". En 1960, elle éclate aux yeux du monde dans "La Dolce Vita" de Federico Fellini. La scène du bain dans la Fontaine de Trévi à Rome est restée dans la légende du cinéma et a propulsé Anita Ekberg au rang des sex symbol. Mais dès les années 70, elle se fait de plus en plus rare au cinéma. À la fin de sa vie, elle a même connu de gros soucis financiers. Elle s’éteint le 11 janvier à l’âge de 83 ans.

Stéphane Steeman (23 janvier)

Stéphane Steeman (23 janvier) © Philippe Reynaers/Photonews

Fils de Stanislas-André Steeman, l’auteur du célèbre roman "L’assassin habite au 21", Stéphane Steeman fut, dès les années 60, l’une des grandes figures de l’humour belge. Ses imitations de Paul Vanden Boeynants et Eddy Merckx, pour ne citer que celles-là, ont traversé les années. Dans les années 90, il avait créé le personnage de Madame Gertrude pour l’émission "Bon Week-End" de la RTBF. Stéphane Steeman était également l’un des plus grands spécialistes de Tintin. Il disposait d’ailleurs d’une impressionnante collection que l’on retrouve aujourd’hui au Musée Hergé de Louvain-La-Neuve. Le 23 janvier, il s’éteint dans le Sud de la France, à l’âge de 82 ans.

Corinne Le Poulain (10 février)

Corinne Le Poulain (10 février) © Reporters/Starface

Corinne Le Poulain a fait la majeure partie de sa carrière au théâtre où elle a tenu des rôles dans de nombreuses grandes pièces. Elle a notamment joué "Oscar" aux côtés de Louis de Funès, elle a donné la réplique à Jean Marais dans "La Provocation" ou encore à Georges Descrières dans "Sam et Sally". On l’a également souvent vue dans des feuilletons télévisés comme Navarro, Julie Lescaut ou Plus belle la vie où elle interprétait Solange, la mère de Vincent Chaumette. Corinne Le Poulain était la maman de la comédienne Julia Duchaussoy dont le père était l’acteur Michel Duchaussoy. Le 10 février, elle succombe à un cancer foudroyant à l’âge de 66 ans.

Roger Hanin (11 février)

Roger Hanin (11 février) © Reporters

Roger Hanin, c’est un grand nom de la télévision et du cinéma français et un acteur très populaire. Après avoir joué les gros bras au début de sa carrière, le réalisateur Alexandre Arcady lui donne une autre dimension, notamment dans "Le Grand Pardon", où il interprète Raymond Bettoun, un parrain pied-noir. À la fin des années 80, il endosse le rôle de sa vie, celui du commissaire Navarro sur TF1. Durant plus de 15 ans, il affole les audiences sur TF1 en endossant le costume de ce flic un peu bourru mais tendre avec sa fille qu’il élève seul. En 2008, il met un terme à sa carrière et un an plus tard, il est victime d’un accident vasculaire cérébral duquel il sort très diminué. Le 11 février, il succombe à une détresse respiratoire à l’âge de 89 ans.

Pascal Brunner (26 février)

Pascal Brunner (26 février) © Reporters/Starface

Entre 1994 et 1998, Pascal Brunner était l’une des personnalités marquantes de la télévision française. Son jeu musical "Fa Si La Chanter" réalisait de très belles audiences et lui-même était très populaire. C’est pourquoi TF1 est venu le chercher en 1999 pour animer "Une famille en or". Mais la sauce n’a jamais vraiment pris sur la première chaîne française et il est rapidement revenu sur France 3. En plus de son métier d’animateur, Pascal Brunner exerçait aussi ses talents de chanteur et d’imitateur. En 2010, il apprend qu’il souffre d’un cancer de la gorge et deux ans plus tard, il sort un livre intitulé "Gloire, galère, cancer : Je paye la note" dans lequel il détaille ses excès et affirme être le seul responsable du mal qui le frappe. Le 26 février, la maladie l’emporte à l’âge de 51 ans.

Leonard Nimoy (27 février)

Leonard Nimoy (27 février) © Reporters

Leonard Nimoy a participé à quelques-unes des séries les plus mythiques de la télévision américaine. Il a ainsi joué dans "Mission : impossible" et plus récemment dans "Fringe". Mais son rôle le plus marquant, c’est bien entendu celui du capitaine Spock dans la série "Star Trek". Pour l’anecdote, il participa également à un épisode de "Hooker", la série policière portée par William Shatner, l’acteur qui interprétait le capitaine Kirk dans "Star Trek". Le 27 février, il décède des suites d’une maladie pulmonaire causée par la cigarette à l’âge de 83 ans.

Florence Arthaud (9 mars)

Florence Arthaud (9 mars) © Reporters/Abaca

Florence Arthaud devient très populaire en 1990 après sa victoire dans la Route du Rhum. Cet exploit lui a valu le surnom de "petite fiancée de l’Atlantique". Il s’agit de sa seule grande victoire mais elle a marqué toute une génération. Elle s’est également essayée à la chanson en participant à l’album de Pierre Bachelet "Quelque part… c’est toujours ailleurs". La chanson "Flo" est la plus connue des trois qu’elle a interprétée en duo avec Pierre Bachelet. Maman d’une fille née en 1993, Florence Arthaud a connu des problèmes avec l’alcool et en 2011, elle avait échappé de peu à la mort après avoir chaviré avec son bateau au large du Cap Corse, en Méditerranée. Elle avait pu appeler sa maman avec son téléphone étanche et elle avait pu être repérée grâce à la lampe torche qu’elle portait sur le front. Le 9 mars, elle meurt en Argentine dans le crash de l’hélico qui la transportait sur le tournage de l’émission de TF1 "Dropped". Elle avait 57 ans.

Camille Muffat (9 mars)

Camille Muffat (9 mars) © Reporters/Abaca

Camille Muffat fut l’une des nageuses qui a marqué les JO de Londres en 2012. Championne olympique du 400 mètres nage libre, elle remporte l’argent sur le 200 mètres nage libre et le bronze sur le relais 4x200 mètres nage libre. Championne du monde en petit bassin sur 200 mètres nage libre en 2010, elle a également remporté quatre médailles d’or européennes. En juillet 2014, elle annonce la fin de sa carrière sportive à l’âge de 24 ans. Candidate dans l’émission d’aventures de TF1 "Dropped", elle est tuée dans le crash de l’hélicoptère qui la transporte sur le lieu de tournage. Elle avait 25 ans.

Alexis Vastine (9 mars)

Alexis Vastine (9 mars) © Reporters / Imago Sport

Fils de boxeur, Alexis Vastine est presque né sur un ring. Sa carrière fut marquée par deux immenses déceptions olympiques. En 2008, il est éliminé en demi-finale à la suite d’une décision arbitrale fortement contestée. Mais la réclamation de la délégation française n’aboutit pas et l’élimination du boxeur français est confirmée. Il doit se contenter de la médaille de bronze. En 2012, il est une nouvelle fois éliminé à la suite d’une décision arbitrale discutable. Le public londonien prend d’ailleurs fait et cause pour Alexis Vastine mais rien n’y fait. Après avoir pensé mettre un terme à sa carrière, il avait fait du titre olympique à Rio son objectif majeur. Le 9 mars, il se tue dans le crash de l’hélicoptère qui le transporte sur le lieu de tournage de l’émission "Dropped" de TF1. Âgé de 28 ans, il avait perdu sa sœur quelques semaines plus tôt dans un accident de voiture.

Richard Glatzer (12 mars)

Richard Glatzer (12 mars) © Reporters / DPA

Richard Glatzer est un producteur et cinéaste américain, co-réalisateur avec son époux Wash Westmoreland du film "Still Alice" qui valut à Julianne Moore l’Oscar de la meilleure actrice en 2015. Souffrant de la maladie de Charcot, une maladie neurodégénérative incurable et souvent fatale, il voulait consacrer les derniers moments de sa vie à réaliser des films. Il s’éteint le 12 mars à l’âge de 62 ans.

Manoel de Oliveira (2 avril)

Manoel de Oliveira (2 avril) © Reporters/Abaca

Né en 1908, le réalisateur portugais Manoeel de Oliveira a vu naître le cinéma moderne. Il a même débuté sa carrière à l’époque du cinéma muet. On retient de lui les films "Amour en perdition" (1978) et "Le Couvent" (1995) avec Catherine Deneuve et John Malkovich. En 2008, alors âgé de 100 ans, il reçoit une Palme d’Or à Cannes récompensant l’ensemble de son œuvre. Il réalise son dernier film "Gebo et L’Ombre" en 2012. À 104 ans, il devient alors le plus vieux cinéaste en activité. Il s’éteint le 2 avril à l’âge de 106 ans.

Patrice Dominguez (12 avril)

Patrice Dominguez (12 avril) © Reporters/Abaca

Ancien tennisman professionnel, Patrice Dominguez est ensuite devenu l’entraîneur de Henry Leconte et Fabrice Santoro avant de prendre les rênes de l’équipe de France de Coupe Davis. Mais c’est surtout en tant que consultant pour la télévision où il a longtemps commenté Roland-Garros sur France 2. Son épouse Cendrine Dominguez (à ses côtés sur la photo) a également fait carrière à la télévision en présentant notamment "Fort Boyard". Le 12 avril, il succombe à un cancer à l’âge de 65 ans.

Christopher Lee (7 juin)

Christopher Lee (7 juin) © Reporters/Zuma

Christopher Lee a interprété des rôles très marquants au cinéma. Il incarna tour à tour Dracula, Sherlock Holmes, Saroumane dans "Le Seigneur des anneaux". "Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées" fut d’ailleurs son dernier rôle en 2014. Le 7 juin, il succombe à des ennuis pulmonaires et cardiaques à l’âge de 93 ans.

James Horner (22 juin)

James Horner (22 juin) © Reporters/Capital Pictures

Le nom de James Horner ne vous dit peut-être pas grand-chose mais vous connaissez certainement son œuvre. Il est en effet l’un des plus grands compositeurs de musiques film des dernières décennies, la plus connue étant celle de "Titanic" qui lui rapporta deux Oscars. Ses détracteurs lui reprochent cependant un manque de créativité, notamment quand il accentue la sensation de danger en utilisant toujours les quatre mêmes notes que l’on appelle le «"Danger Motif". Parmi les films les plus connus dont il a signé la bande originale, citons «"Troie", "Braveheart", "Apollo 13" ou encore "Avatar". Le 22 juin, il se tue dans le crash de l’avion qu’il pilotait dans la région de Los Angeles. Il avait 61 ans.

Patrick Macnee (25 juin)

Patrick Macnee (25 juin) © Reporters / DPA

Né à Londres en 1922, Patrick Macnee s’engage dans la Royal Navy et participera à la Seconde Guerre mondiale. Au début des années 60, il acquiert une notoriété mondiale grâce au rôle de John Steed dans la série "Chapeau melon et bottes de cuir". Il a également joué avec Roger Moore dans le film de la saga James Bond "Dangereusement vôtre". Le 25 juin, il s’éteint en Californie à l’âge de 93 ans.

Tiburce Darou (2 juillet)

Tiburce Darou (2 juillet) © Reporters-Bpresse

Préparateur physique réputé, Tiburce Darou a côtoyé quelques-uns des plus grands sportifs de ces 40 dernières années. Il s’est ainsi occupé des tennismen Yannick Noah, Björn Borg et John McEnroe, avant de travailler pour des clubs de football comme Lens, Marseille, le PSG ou encore Arsenal. Mais le grand public le connaît surtout comme coach sportif de la Star Academy sur TF1 en 2003 et 2004. Le 2 juillet, il s’éteint des suites d’un cancer à l’âge de 72 ans.

Omar Sharif (10 juillet)

Omar Sharif (10 juillet) © Reporters-Bpresse

Né en Égypte en 1932, Michel Chalhoub poursuit de brillantes études scientifiques à l’université du Caire. En 1954, il est repéré par le cinéaste Youssef Chahine et joue dans "Le démon du désert". À cette occasion, il prend le pseudonyme d’Omar El Sharif et enchaîne rapidement les tournages. Véritable star dans son pays, il arrive en France en 1956. En 1962, il tourne l’extraordinaire Lawrence d’Arabie à Hollywood aux côtés de Peter O’Toole et il opte définitivement pour le nom d’Omar Sharif. Passionné de jeu et de courses hippiques, Omar Sharif a également marqué la mémoire collective avec les publicités pour Tiercé Magazine avec le slogan "Les courses, vous le savez, c’est ma grande passion". Atteint par la maladie d’Alzheimer, Omar Sharif s’éteint le 10 juillet à l’âge de 83 ans.

Bobbi Kristina Brown (26 juillet)

Bobbi Kristina Brown (26 juillet) © Reporters-GSI Media

Chanteuse et personnalité de la téléréalité aux États-Unis, Bobbi Kristina Brown est la fille de Whitney Houston. Bobbi Kristina est d’ailleurs décédée dans des circonstances similaires à la mort de sa mère en 2012. Le 31 janvier 2015, elle est retrouvée inanimée dans une baignoire, visiblement victime d’une overdose. Plongée dans le coma, elle ne se réveillera pas et s’éteint le 26 juillet à l’âge de 22 ans.

Pascal Chaumeil (27 août)

Pascal Chaumeil (27 août) © Reporters/Capital Pictures

Après avoir travaillé avec Luc Besson, Pascal Chaumeil réalise de nombreux téléfilms et clips publicitaires avant de se lancer dans un long métrage. Son premier film "L’Arnacœur" sort en 2010 et c’est un succès aussi bien critique que populaire. On retrouve à l’affiche un Romain Duris au sommet de sa forme, ainsi que Vanessa Paradis, François Damiens et Julie Ferrier. Il réalise ensuite une autre comédie romantique avec Dany Boon et Diane Kruger intitulée "Un plan parfait" avant de faire tourner l’ancien James Bond Pierce Brosnan dans un film anglais. Souffrant d’un cancer, il décède le 27 août à l’âge de 54 ans. Son dernier film "Un petit boulot" sortira en 2016.

Sylvie Joly (4 septembre)

Sylvie Joly (4 septembre) © Reporters-Bpresse

En tant que pionnière du one-woman-show, Sylvie Joly a inspiré de nombreuses humoristes actuelles. Son sketch "L’Après-dîner" est sans doute le plus connu. Elle a également tourné au cinéma dans "Les Valseuses", "Les Misérables" de Claude Lelouch et "Les Visiteurs 2 : Les couloirs du temps". Souffrant de la maladie de Parkinson depuis plusieurs années, elle succombe à un arrêt cardiaque le 4 septembre. Elle avait 80 ans.

Chantal Akerman (5 octobre)

Chantal Akerman (5 octobre) © Reporters / Redux

La réalisatrice belge Chantal Akerman est une figure du cinéma d’auteur belge. Née en 1950 à Bruxelles dans une famille juive frappée par la déportation, sa judéité et les événements tragiques qui ont frappé ses semblables marquent son cinéma. Auteure de films de fiction et de documentaires, son dernier film "No Home Movie" raconte sa relation avec sa mère survivante d’Auschwitz, une mère dont elle éprouvait beaucoup de difficultés à le deuil après son décès en 2014. Dépressive, Chantal Akerman met fin à ses jours le 5 octobre. Elle avait 65 ans.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans