Séries: "Rectify", quand le condamné à mort s’en sort

C’est une exclusivité pour SundanceTV : la chaîne disponible sur Proximus TV diffusera la quatrième et ultime saison inédite de “Rectify”, dès le 8 décembre à 21h. Cette série américaine, acclamée par la critique, a pour fil conducteur le destin de Daniel Holden, un ex-prisonnier qui revient chez lui après 19 ans passés dans le couloir de la mort.

Séries: "Rectify", quand le condamné à mort s’en sort © Isopix - Sundance

C’est une exclusivité pour SundanceTV : la chaîne disponible sur Proximus TV diffusera la quatrième et ultime saison inédite de “Rectify”, dès le 8 décembre à 21h.

C’est une série bouleversante, l'une des meilleures des années 2010. L’histoire d’un rescapé de la peine de mort, libéré après 19 ans de détention. Daniel Holden a été accusé de viol et de meurtre, mais il se dit innocent. Sa sœur s’est battue pour qu’il soit libéré. Mais comment s’adapter au monde extérieur, comment reconstruire sa vie dans l'atmosphère pesante de Géorgie? Rectify hypnotise par son aspect contemplatif et la grâce d’un acteur principal, Aden Young.

Créée pour la chaîne SundanceTV, "Rectify" a le souffle d’une grande série sur fond d’enquête judiciaire et de plaidoyer pour la liberté. Des dialogues incisifs, une réalisation soignée. Découvrez "Rectify" dans ce dossier.
V. N.

"Rectify" de Ray McKinnon, avec Aden Young (I, Frankenstein), Abigail Spencer (True Detective).

La saison 4 de Rectify
Dès le 8 décembre à 21h, regardez les 8 épisodes de la saison 4 de “Rectify” sur SundanceTV. Cette chaîne est disponible sur le canal 203 de Proximus TV, dans l'offre Entertainment.

Retour à la liberté

Retour à la liberté © Isopix - Sundance

À 18 ans, Daniel Holden est condamné à mort pour le viol et le meurtre de sa petite amie Hanna. Dix-neuf ans plus tard, grâce à de nouvelles preuves ADN, il sort du couloir de la mort. Mais le choc est difficile et même si sa famille le soutient, Daniel est confronté à un défi de taille : il doit reconstruire sa vie dans sa ville natale où presque tous le croient coupable. La menace d’un  nouveau procès pèse aussi sur cet homme hagard et désaxé, qui n’a aucune envie de replonger dans le passé.

Un étrange prisonnier

Un étrange prisonnier © Isopix - Sundance

Dix-neuf ans en cellule, cerné par des condamnés à mort, c’est ce qu’a vécu Daniel Holden. Comment cet homme sensible a-t-il survécu à la violence et à l’isolement du système pénitencier ? A force de volonté, de courage et de méditation. Daniel est devenu un autre, égaré, doué d’empathie et d’une certaine poésie. Or, quand il sort de prison, il ne reconnait plus le monde qu’il a connu adolescent. Tout a changé. En attendant d’être fixé sur son sort, Daniel Holden est libre. Mais certaines chaines le retiennent encore.

Le créateur de la série

Le créateur de la série © Isopix - Sundance

Le réalisateur américain Ray McKinnon s’est attaqué au sujet pénitentiaire et à la réinsertion, en écrivant la série "Rectify".
A propos de son héros, il dit : "Daniel brouille les cartes entre le bien et le mal. Nous voudrions qu'il soit gentil parce qu'il nous émeut, mais son innocence est incertaine". Beaucoup de questions naissent à la libération de Daniel Holden. Si une récente analyse ADN l’innocente, d’aucuns se demandent pourquoi Daniel avait avoué le meurtre de sa petite amie lors de son arrestation. Que s’est-il vraiment passé ?

Une mère dévouée

 Une mère dévouée © Isopix - Sundance

Pendant la longue incarcération de Daniel, Janet (la mère, au centre de la photo) n’a jamais cessé de communiquer avec son fils. Tendre et fidèle, elle l’a toujours soutenu. Cependant, elle s’inquiète de la capacité de réinsertion de son fils.
Veuve du père de Daniel et Amantha, Janet s’est remariée avec Ted Talbot et a eu un fils, Jared. L’adolescent a rencontré son demi-frère à sa sortie de prison...

L’engagement d’une sœur

L’engagement d’une sœur © Isopix - Sundance

La sœur, Amantha (Abigail Spencer) s’est démenée pour faire libérer son frère, qu’elle croit innocent. Aidée par une association de défense contre la peine de mort, elle a pu obtenir un bon avocat.

Formidable dans ce rôle de soeur dévouée à la défense de Daniel, Abigail Spencer a reçu le prix Critics' Choice Television Award de la meilleure actrice dans un second rôle. Avant de tourner "Rectify", elle s’est illustrée dans "True Detective" et dans "Suits", deux autres séries d’envergure.

La belle-famille

La belle-famille © Isopix - Sundance

Dans la famille Holden-Talbot, les relations ne sont pas aussi limpides qu’elles n’y paraissent. Le fils de Ted Talbot, Ted Junior (Clayne Crawford) voit le retour de Daniel Holden comme une menace : en effet, sa place au sein de l’entreprise familiale pourrait être menacée, ainsi que la réputation de l'enseigne.

De plus, son adorable épouse Tawney (Adelaide Clemens, sur la photo) très pieuse, veut prendre Daniel sous son aile, persuadée qu’elle peut sauver son âme.

Une série saluée par la critique

Une série saluée par la critique © Isopix - Sundance

Dès la première saison, en 2013, "Rectify" a séduit la critique et les fans de séries. The Daily Beast la qualifie de "meilleure série en 2013". Pour The Los Angeles Times, c’est une série "ensorcelante". Selon Le Monde, Rectify est "l’une des meilleures séries des années 2010". Pour Télérama, Rectify est "l’une des plus belles séries de ces derniers temps".

La saison 4 de Rectify
Dès le 8 décembre à 21h, regardez les 8 épisodes de la saison 4 de “Rectify” sur SundanceTV. Cette chaîne est disponible sur le canal 203 de Proximus TV, dans l'offre Entertainment.

Regardez la bande-annonce de la saison 4 de Rectify.
Lire aussi la critique de la rédaction à propos de
"Rectify".

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans