Ces actrices détestent Hugh Grant, James Franco est "un peu gay" et Salma Hayek se paie Donald Trump

Ces actrices détestent Hugh Grant, James Franco est "un peu gay", Salma Hayek se paie Donald Trump, les conseils professionnels de Nicki Minaj, voici le sosie d'Angelina Jolie, Katherine Heigl "aurait dû la fermer", Jennifer Aniston élue plus belle femme au monde et baby-boom à Hollywood : voici les derniers potins de stars.

Ces actrices détestent Hugh Grant

Ces actrices détestent Hugh Grant © Photonews

Manifestement, Hugh Grant possède encore un soupçon de charme auprès de la gent féminine. La preuve en image avec Meryl Streep, sa partenaire à l'écran dans "Florence Foster Jenkins" ! Mais son crédit s'amenuise à grande vitesse, si l'on en croit le héros de "4 mariages et un enterrement". Invité du Graham Norton Show, l'acteur anglais a révélé que de nombreuses actrices... ne pouvaient plus le voir en peinture après avoir travaillé à ses côtés. Ou peut-être est-ce dû à sa sortie intempestive dans le magazine Elle où il écorchait Emma Thompson, Renée Zellweger ou Sandra Bullock ? "Renée Zellweger est char­mante mais elle n'a pas toute sa tête. Elle est vrai­ment aodrable mais ses e-mails font... 48 pages et je n'en comprends pas un traître mot. Je crois que vais les poster sur Twit­ter", a-t-il déclaré sur le plateau de l'émission provoquant l'hilarité du public. "Quant à Sandra Bullock, c'est un génie mais elle possède vraiment trop de chiens". Et la liste continue : Julianne Moore "me déteste", Rachel Weisz "me méprise" et Drew Barrymore "que j'ai fait pleurer, me hait" ! "Drew a fait l'erreur de me donner des conseils sur mon jeu d'acteur. Qui ferait cela ?", a-t-il lâché avec un flegme tout britannique avant d'apostropher sa voisine. "Comment le prendrais-tu si on te donnait des conseils, Meryl ?" Réponse tac au tac de l'actrice oscarisée à trois reprises : "Je m'en suis bien tirée avec toi je trouve..."

James Franco : "Je suis un peu gay"

James Franco : "Je suis un peu gay" © Photonews

Si James Franco voulait apporter de l'eau au moulin de ses détracteurs, il ne s'y serait pas pris autrement. La sexualité de l'acteur américain intrigue en effet la presse people et le public. Il faut dire que sa filmographie recèle de personnage homosexuels, un costume qu'il a endossé pour les besoins des films "Harvey Milk", "Sal" ou"Howl". En pleine promotion de son dernier film intitulé King Cobra où il interprète le rôle d'un... producteur de film porno gay, l'acteur de 38 ans s'est confié au New York Magazine. "Beaucoup de gens se posent des questions sur ma sexualité... Pourquoi ? Parce que je suis célèbre donc ils ont envie de savoir avec qui je couche. Mais si vous considérez qu'être homo ou hétéro se définit par la personne avec qui vous couchez, alors j'imagine qu'on pourrait dire que j'allume les gays", a-t-il lâché avant de poursuivre. "Oui je suis un peu gay, il y a une part de James Franco gay". L'acteur pousse un peu plus le bouchon mais entretient toujours savamment le mystère, à l'image de ses propos au magazine Four Two Nine l'année passée. "J'aime penser que je suis gay dans mon art et hétéro dans ma vie".

Salma Hayek se paie Donald Trump !

Salma Hayek se paie Donald Trump ! © Isopix

Donald Trump est omniprésent dans les médias ces derniers temps. Et le magnat américain, qui rêve de devenir le prochain président des Etats-Unis, est un adepte des phrases chocs. Quitte à choquer la population. Mais, lors d'un meeting dans la ville de Buffalo, le candidat  républicain a commis un solide boulette. Un faux-pas qui n'a pas échappé à Salma Hayek ! Le New-Yorkais a expliqué se trouver dans la Big Apple lorsque les tours se sont effonfrées. "J'ai vu nos policiers et nos pompiers, ce 07/11. Juste après que ce soit arrivé, j'ai vu agir les personnes les plus formidables que j'aie jamais rencontrées". Sauf que les attentats ont eu lieu le 11 septembre (9/11 en anglais) et que le 7/11 c'est le nom d'une célèbre chaine d'épicerie aux Etats-Unis... Les internautes s'en sont donnés à coeur joie mais la palme revient à l'actrice Salma Hayek qui a cloué sur place l'égocentrique sexagenaire avec un tweet bien senti : "Je suis une Mexicaine dyslexique et l'anglais est ma deuxième langue, cependant, je n'ai jamais confondu le 7/11 avec le 9/11". Salma 1 - Donald 0 !

Les conseils de Nicki Minaj : "Prends ce qui est à toi'

Les conseils de Nicki Minaj : "Prends ce qui est à toi' © Photonews

Nicki Minaj n'est pas seulement une artiste hip-hop. Dotée d'un caractère fort, la Trinidadienne est aussi un modèle pour la jeune génération selon le magazine Time qui l'a élue parmi les 100 personnalités les plus influentes de 2016. La jeune femme a expliqué les clés de son succès : avoir confiance en ses possibilités et ne pas avoir peur de demander son dû. Elle a ainsi posté une vidéo sur le site du Time où elle explique se réjouir d'écrire ses propres chansons - "vous êtes suffisamment intelligente pour retranscrire votre pensée, un homme n'a pas besoin de le faire" - et où elle met en évidence l'importance d'oser réclamer un salaire qui correspond à la qualité du travail fourni. "Il faut savoir réclamer, sans s'excuser de le faire. Très tôt dans ma carrière de rappeuse, j'ai gagné des centaines de milliers d'euros pour des shows. Pourquoi ? Parce que je savais qu'un autre rappeur se faisait autant d'argent. Je m'étais dit que moi aussi je méritais le même salaire. Après tout, moi aussi je gère une foule, moi aussi, je rends mes fans heureux !", clame haut et fort la chanteuse. "Si vous savez que vous êtes bon dans ce que vous faites, n'ayez jamais honte de demander le maximum de ce que vous pouvez gagner dans votre domaine."

Voici le sosie d'Angelina Jolie !

Voici le sosie d'Angelina Jolie ! © Instagram

Nom : Mara Teigen. Age : 21 ans. Profession : mannequin. Particularité : sosie d'Angelina Jolie ! Cette jeune Américaine fait actuellement le buzz pour sa ressemblance avec la pulpeuse interprète de Lara Croft. Une ressemblance qu'elle cultive en multipliant les poses lascives sur son compte Instagram. Très active sur les réseaux sociaux, la jeune femme vient de tourner un clip pour la marque de rouges à lèvres de Kylie Jenner et a une nouvelle fois attiré les projecteurs sur sa plastique irréprochable. Avec ses lèvres pulpeuses, sa longue chevelure et sa peau diaphane, il n'est guère étonnant que les tabloïds s'intéressent à elle...

Katherine Heigl : "J'aurais dû la fermer"

Katherine Heigl : "J'aurais dû la fermer" © Photonews

La vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain et Katherine Heigl l'a apprise à ses dépens. La comédienne américaine décroche en 2005 le rôle du Docteur Izzie Stevens dans la série Grey's Anatomy et devient rapidement la nouvelle coqueluche du public. Une notoriété qui va lui monter à la tête. En 2007, elle est élue "meilleur second rôle féminin" aux Emmy Awards. L'année suivante, la jeune femme refuse de soumettre sa candidature car elle estime que le scénario de la série manque de qualité. Miss Heigl vient alors de publiquement se mettre à dos la créactrice Shonda Rimes. L'ambiance sur le plateau se détériore et, deux ans plus tard, l'actrice est virée de la série. "Je suis allée voir Shonda et je me suis excusée. Ce n'était pas cool, je n'aurais pas dû dire ça. Je n'aurais d'ailleurs rien dû dire publiquement. A l'époque, j'ai cru que personne ne remarquerait rien. Mais c'est devenu toute une histoire donc j'ai envoyé un communiqué et j'aurais juste dû la fermer", a-t-elle expliqué à Howard Stern. Suite à son départ, les portes des studios se ferment. La native de Washington est en effet précédée par sa réputation, elle que l'on décrit comme étant capricieuse sur un tournage. S'en suivra une longue thérapie. "Je me souviens avoir fait un petit film indépendant et j'avais peur de dire quelque chose. Je me souviens même avoir porté des chaussures trop petites parce que je n'ai jamais osé dire à la costumière que ça n'allait pas. Je ne voulais pas paraître trop difficile."

Jennifer Aniston élue "plus belle femme au monde"

Jennifer Aniston élue "plus belle femme au monde" © Photonews

Agée de 47 ans, Jennifer Aniston reste l'une des actrices préférées du public. Et assurément l'une des plus jolies. La comédienne américaine a en effet été élue "plus belle femme du monde" par le magazine People cette année. Une distinction qui a mis la star dans tous ses états. "Je me suis dit : 'oh mon Dieu !' J'étais excitée comme une ado quand j'ai appris la nouvelle", a-t-elle expliqué au magazine People. Après avoir cité Gloria Steinem, Lauren Hutton et Brigitte Bardot comme ses modèles de beauté, l'actrice californienne a donné sa version de la beauté. "Je me sens vraiment belle quand je termine une séance d'entrainement par exemple. La beauté a changé pour moi au fil des années. J'ai réalisé petit à petit que la beauté ne se résumait pas à la manière de s'habiller ni à mon visage. C'est bien plus que cela". Mais star ou pas, l'interprète de Rachel Green de Friends a les pieds sur terre comme le témoigne cette anecdote. "Une femme qui a souffert d'un cancer pendant trois ans m'a dit que ce qui l'avait fait tenir durant tout ce temps c'était de regarder Friends, ça la faisait rire. C'est l'un de mes plus beaux moments." Alors messieurs, Jen est-elle la femme parfaite ?

Baby-boom à Hollywood !

Baby-boom à Hollywood ! © Instagram

Le carnet rose d'Hollywood s'agrandit à vue d'oeil. Après Eva Mendes et Blake Lively, c'est au tour d'Olivia Wilde d'annoncer sa grossesse. A l'instar de ses collègues, l'actrice new-yorkaise s'apprête à accueillir un deuxième enfant au sein du foyer qu'elle a fondé en 2011 avec l'acteur Jason Sudeikis (The Millers, Comment tuer son boss ?). Et la star de Docteur House y a mis la manière, postant un adorable cliché via son compte Instagram. Assise en tailleur, la comédienne américaine échange un moment complice avec son fils Otis (2 ans). Les mains posées sur leur ventre respectif, la jeune femme de 32 ans et son fils respirent la joie de vivre sous la légende : "Comparaison des ventres de bébé." Tout simplement craquant...

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans