Les hommes de petite taille peuvent devenir des géants à Hollywood

Les hommes de petite taille peuvent devenir des géants à Hollywood © Photonews

Il n’est pas forcément nécessaire d’être grand pour faire son trou au cinema. Le metteur en scène russe Constantin Stanislavski disait lui : « Il n’y a pas de petits rôles, il n’y a que de petits acteurs ». Ces dix acteurs ont utilisé leur petite taille pour jouer de grands rôles à Hollywood.
 
Sur la photo : Peter Dinklage, Verne Troyer en Danny DeVito

Peter Dinklage

Peter Dinklage © Photonews

L’un des rôles les plus marquants de la série à succès ‘Game of Thrones’ est tenu par un acteur de petite taille. Du haut de son 1,35m, Peter Dinklage incarne Tyrion Lannister. Il a appris l’art du théâtre à Broadway et il n’a pas tardé à décrocher des rôles. En 2003, il apparaissait dans le film « Le Chef de gare » (2003), mais il a éclaté dans « Game of Thrones », une série qui lui a valu un Golden Globe et un Emmy Award.
 
Peter Dinklage est aujourd’hui l’un des acteurs les plus courus de Hollywwod et l’un des acteurs de television les mieux payés du monde. On n’a donc probablement pas fini de le voir.

Verne Troyer

Verne Troyer © Photonews

Avec sa taille de 81 cm, Verne Troyer est l’acteur le plus petit de cette liste. Son rôle le plus célèbre est celui de Mini-Moi dans la saga « Austin Powers ». Il a commencé sa carrière en 1994 avec le film « Bébé part en vadrouille » et a ensuite joué le rôle d’un extraterrestre dans « Men in Black » (1997).

Danny DeVito

Danny DeVito © Ian West/Photo News

Danny DeVito (1,52m) est l’acteur le plus grand de cette sélection. Il a réalisé une très belle carrière débutée au début des années 70. Danny DeVito a également prêté sa voix de nombreuses fois à des films d’animation.

Warwick Davis

Warwick Davis © Terry Harris/Photo News

Avec ses 105 cm, Warwick Davis ne fait pas partie des plus grands de cette liste. Il souffre de dysplasie spondyloépiphysaire congénitale.
Malgré cette infirmité, il dispose d’un joli CV. Il a notamment tourné dans « Star Wars », « Harry Potter » et « Le Monde de Narnia ». En tant que fan de Star Wars, il fut particulièrement heureux de figurer au casting. Il a même un jour remplacé l’acteur qui incarnait R2-D2 quand il est tombé malade.

George Lucas croyait tellement en Warwick Davis qu’il l’avait imposé au casting de Willow (1988), un film qu’il produisait et qui fut réalisé par Ron Howard. En 1992, il décroche le rôle principal du film d’horreur « Leprechaun ». Il partage l’affiche avec une jeune actrice inconnue : Jennifer Aniston.

Gary Coleman

Gary Coleman © Al Cuizon/Photo News

Gary Coleman (1,42m) est connu pour son rôle d’Arnold Jackson dans la série « Arnold et Willy ». Au plus fort du succès de la série, Gary Coleman gagnait la bagatelle de 100.000 dollars par épisode. Mais à partir de la seconde moitié des années 80, connaît de nombreuses difficultés.
 
Une maladie rénale le contraint de subir une double transplantation. En 2010, il sombre dans le coma après une chute. Il meurt le lendemain des suites d’une hémorragie cérébrale.

Emmanuel Lewis

Emmanuel Lewis © Photo News

Enfant, Emmanuel Lewis était perçu par le public comme un véritable Peter Pan. À l’âge de 12 ans, il ne mesurait que 91 cm. Il a commencé sa carrière dans des pubs avant de prendre la tête d’une série humoristique. « Webster » est devenu l’une des plus grandes séries à succès des années 80 aux États-Unis. Les médecins n’ont jamais pu mettre un nom sur la maladie à l’origine de la petite taille d’Emmanuel Lewis.

Gurdeep Roy

Gurdeep Roy © Tammie Arroyo/Photo News

Gurdeep Roy, acteur indien né au Kenya sous le nom de Mohinder Purba, est notamment connu pour son rôle dans le film « Charlie et la Chocolaterie ». Il y interprète les fameux Oompa Loompa, les ouvriers omniprésents dans l’usine. Il jouit d’ailleurs du profond respect du réalisateur Tim Burton qui fait régulièrement appel à lui.

On a également pu voir Deep Roy dans « Star Trek » et dans « Star Wars », ainsi que dans « Transformers 2 : La revanche ».

Michael Dunn

Michael Dunn

Michael Dunn (1934-1973) est incontestablement un grand acteur puisqu’il a été nommé aux Oscars. Avec son 1,17m, il fut le premier acteur de petite taille à recevoir une formation classique. Il possédait par ailleurs d’autres talents puisqu’il fut également musicien et écrivain.

Billy Barty

Billy Barty © LA Times

Le réalisateur Peter Jackson avait de nombreux rôles de hobbits et de lutins à offrir dans la trilogie du « Seigneur des Anneaux », mais il a choisi de les confier à des acteurs de taille « normale ». Billy Barty (1924-2000), avec son 1,24 m avait lui participé à la version de 1978. Mais la vie de cet acteur est bien plus intéressante que son rôle dans ce film.

Il avait fait ses débuts au cinéma à l’âge de 3 ans en 1927 avant de jouer le petit frère de Mickey Rooney et de se voir confier des rôles très variés : de celui d’un magicien dans « Willow » à celui d’un espion allemand dans « Under the Rainbow ». Dans les années 60, il présentait son propre programme pour enfant à la télévision.

Billy Barty a beaucoup utilisé sa notoriété pour améliorer la vie des autres personnes de petite taille. En 1957, il créé l’association Little Peple of America et déclarait : Les gens pensent généralement que toutes les personnes de petite taille se trouvent dans les cirques et les foires. Mais il y a parmi nous des docteurs, des infirmières. On nous retrouve dans tous les domaines. »

Harry Earles

Harry Earles

Harry Earles fut l’un des premiers acteurs de petite taille à devenir une star du cinéma dans les années 20. Il était notamment à l’affiche du film « Le Magicien d’Oz » en 1939, avec Judy Garland dans le rôle principal. Il avait débuté sa carrière à l’âge de 23 ans en 1925 dans « Le Club des trois ». Il a ensuite souvent incarné des bébés. Avec sa sœur, il a longtemps connu le succès en tant qu’artiste de cirque.

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans