Renaud replonge dans l'alcool, Jade Foret : "Je suis encore timide" et Depardieu a menacé Weinstein de mort

Jade Foret : "Je suis encore timide", Renaud replonge dans l'alcool, le jour où Depardieu a menacé Harvey Weinstein de mort, Pink : "Parfois, on ne fait pas l'amour pendant un an", Maurane : "France Gall, je l'ai toujours trouvée étrange", Jamel Debbouze a refusé "un gros poste" au gouvernement et Michelle Williams : "J'ai atteint un point où j'étais suicidaire" : voici les derniers potins de stars.

Renaud replonge dans l'alcool

Renaud replonge dans l'alcool © Photonews


Star incontestée des années 80 aux côtés de Jean-Jacques Goldman ou Johnny Hallyday, Renaud n'est plus que l'ombre de lui-même. Accro à l'alcool pendant de nombreuses années, le chanteur de 65 ans s'était repris en main peu après la sortie de l'album au titre évocateur, "Toujours debout". Mais l'interprète de "Marche à l'ombre" est depuis retombé dans ses travers...

En février, le Parisien avait déclaré avoir recommencé à boire "de temps en temps" après plusieurs mois de sobriété. Se disant "hors de danger" car persuadé d'avoir vaincu ses vieux démons, Renaud Séchan mettait également en avant "sa santé en béton". Mais ce n'était qu'un feu de paille. Le magazine VSD a publié cette semaine des photos de l'artiste français qui font froid dans les dos.

Attablé à la terrasse d'un établissement parisien, Renaud est décrit par VSD comme un homme "somnolent", que "plus rien ne touche" et "qui ne semble pas être à sa première bière". Dépourvu de projets depuis la fin de sa tournée "Phénix Tour", l'artiste engagé a une nouvelle fois succombé à la tentation et n'a pas fini d'inquiéter ses fans...

Jade Foret : "Je suis encore timide"

Jade Foret : "Je suis encore timide" © Instagram/Instagram


Agée de 27 ans, Jade Foret a déjà vécu plusieurs vies. Mannequin depuis ses 12 ans, la jeune Bruxelloise accède pleinement à la célébrité lorsqu'elle rencontre Arnaud Lagardère en 2010, CEO du Groupe Lagardère et à la tête d'une fortune de 285 millions d'euros. Depuis, les tourtereaux se sont mariés et sont devenus les heureux parents de Liva, Mila et Nolan.

Mais notre sublime compatriote ne s'arrête pas en si bon chemin. Elle vient en effet de sortir une bande dessinée intitulée "Amber Blake" où elle révèle son expérience avec le harcèlement scolaire. "J'ai toujours été choquée et scandalisée par la maltraitance des enfants. Je voulais créer une héroïne qui a souffert de ces abus et qui consacre sa vie à poursuivre les méchants agresseurs", déclare-t-elle en couverture de Maxim.

Une blessure qui n'est pas encore totalement guérie. "Je suis encore timide. Mesurer 1m80 à 15 ans ce n'est pas facile, on attire l'attention sans être préparée à ça. Parfois, les choses n'évoluent pas comme on l'avait imaginé. Quand j'étais mannequin à New York, je n'aurais pas imaginé six ans plus tard avoir trois superbes bébés et être la mère d'un héros de bande dessinée."

Le jour où Depardieu a menacé Weinstein de mort

Le jour où Depardieu a menacé Weinstein de mort © Photonews


Qu'on l'aime ou pas, Gérard Depardieu reste un sacré personnage. Souvent bourru voire bourré, l'acteur a évoqué Harvey Weinstein, le producteur hollywoodien accusé d'harcèlement sexuel par de nombreuses actrices. Dans son style bien particulier. "Je connais bien le Weinstein en question", a-t-il déclaré sur France Inter. "Je lui ai tiré les cheveux un jour. Je suis passé derrière son bureau".

En 1996, le comédien produisait le film 'Unhook The Stars' de Nick Cassavetes. Un film distribué par Miramax, une société de production fondée par les frères Harvey et Robert Weinstein. "C'était un deal où il nous volait carrément", raconte un Gégé plutôt énervé. "Je suis entré dans son bureau, De Niro était dans la pièce, et je me suis approché de Weinstein : "Harvey, si tu fais quelque chose, tu vois mes deux doigts : ils te crèvent les yeux ! Tu touches une chose à ta parole donnée, je te crève les yeux et je te tue."

Quelques instants plus tard, le téléphone du bouillant comédien sonne. A l'autre bout du fil, Robert De Niro tente (encore) de comprendre ce qu'il vient de se passer sous ses yeux. "Il a essayé de nous enc... Ne t'en occupe pas, c'est mon business, c'est entre Harvey et moi", lui rétorque alors le célèbre interprète de Cyrano. Désormais déchu, l'homme le plus puissant d'Hollywood avait à l'époque tenu parole. "Il a fait attention à ses yeux", a conclu hilare ce monstre du cinéma français.

Pink : "Parfois, on ne fait pas l'amour pendant un an"

Pink : "Parfois, on ne fait pas l'amour pendant un an" © Isopix


Elle pourrait se contenter de faire de la musique mais Alecia Beth Moore alias Pink est un sacré bout de femme qui n'a point sa langue en poche. Agée de 38 ans, cette féministe engagée est en couple avec le pilote de moto-cross Carey Hart depuis 2001 et leur relation a rarement été un long fleuve tranquille. Mais pas question d'éviter ce sujet épineux en interview...

"Parfois, je regarde mon mari et je le trouve réfléchi, logique, constant, il est mon pilier. C'est un homme bien, un bon père. Le genre de père que j'imaginais pour mes enfants et encore mieux. Mais à d'autres moments, je me dis : 'Je ne t'ai jamais apprécié. Je n'aime rien chez toi. On n'a rien en commun. Je ne veux plus jamais te voir'", a ainsi expliqué l'artiste américaine au Guardian.

"Deux semaines plus tard, tout va trop bien. Et puis, il y a des moments où on ne fait pas l'amour pendant un an... Est-ce que notre couple est mort ? Est-ce que c'est la fin ? Est-ce que je le veux encore ? Est-ce qu'il me veut encore ? La monogamie, c'est du boulot. Mais, on fait des efforts et ça va mieux", a conclu l'interprète de 'Get The Party Started'.

Maurane : "France Gall, je l'ai toujours trouvée étrange"

Maurane : "France Gall, je l'ai toujours trouvée étrange" © Isopix


En 1988, la carrière de Maurane en est à ses prémices lorsque Michel Berger lui confie le rôle de Marie-Jeanne dans la comédie Starmania. Mais l'aventure tourne court pour la chanteuse belge, totalement surmenée. "C'était une époque où je faisais trop de choses en même temps", raconte l'artiste dans son livre "L'aventure Starmania".

"Je venais de signer chez Poly­dor et quand je sortais du théâtre, vers minuit, j'allais en studio jusqu'à 5 heures du matin. Pour Starmania, on faisait de la promo vers 9 heures. Du coup, je ne dormais plus", précise la native d'Ixelles. "Fina­le­ment, on m'a envoyée chez une psychiatre qui m'a dit : "Ce n'est pas dans deux semaines que vous devez arrê­ter, c'est tout de suite." Contrainte de se ménager, l'artiste décide dès lors de quitter l'opéra-rock. Une choix respecté par ses collègues et par Michel Berger.

Mais le son de cloche est différent du côté de France Gall, l'épouse du compositeur du spectacle. "Elle m'a laissé un message affreusement dur. Elle me disait : "Personne ne te pardon­nera. Ce que tu as fait est très grave". Et de poursuivre : "Je m'en souviendrai, de ce coup de télé­phone de France. Ça ne m'empêche pas de l'admi­rer sur le plan artis­tique mais je n'ai jamais réussi à la cerner sur le plan humain. C'est quelqu'un que j'ai toujours trouvé étrange."

Jamel Debbouze a refusé "un gros poste" au gouvernement

Jamel Debbouze a refusé "un gros poste" au gouvernement © Isopix


Et si Jamel Debbouze se présentait en politique ? Ce choix n'est peut-être pas si farfelu que ça si l'on en croit le principal intéressé. Invité sur le plateau de RMC, l'humoriste français a révélé au micro de Christophe Dugarry qu'on lui avait un beau jour proposé "un gros poste" comme celui de secrétaire d'état... mais qu'il avait refusé.

"Parce que ce n'est évidemment pas mon métier, parce que je m'y ennuierai à mourir, parce que c'est là où je serai le moins efficace, le plus figé et le plus critiqué", a expliqué Jamel qui n'a pas précisé quel président français lui avait fait cette proposition. Issu d'un quartier populaire, le Parisien de 42 ans a néanmoins conscience d'inspirer les jeunes grâce à son parcours.

"Quand je monte sur scène et que je fais l'Olympia ou le Zénith, j'ai le sentiment d'être utile. 'Il vient d'en bas, il a une main dans la poche, il se retrouve là'... il y a une forme d'espoir quelque part. Pareil pour Omar Sy. On représente ça. On en est conscient, on ne joue pas, on espère que ça aura de l'écho chez les gamins et pas seulement. Notre acte politique, c'est de continuer à faire ce qu'on fait dans les meilleures conditions", a ajouté le comédien franco-marocain.

Michelle Williams : "J'ai atteint un point où j'étais suicidaire"

Michelle Williams : "J'ai atteint un point où j'étais suicidaire" © Isopix


Suite au succès planétaire des Destiny's Child au tournant du siècle, elle a été propulsée sur le devant de la scène en compagnie de Beyoncé et Kelly Rowland alors qu'elle n'avait pas encore 20 ans. Désormais âgée de 37 ans, Michelle Williams a révélé l'envers du décor lors d'une interview à l'émission The Talk.


"Je souffrais de dépression", a-t-elle dévoilé. "Quand je l'ai dit, notre manager à l'époque (Mathew Knowles, le père de Beyoncé), m'a dit : 'Tu viens de signer un contrat de plusieurs millions de dollars. Vous allez partir en tournée. Comment peux-tu être déprimée?" De peur de perdre son emploi, la jeune femme a alors minimisé ses angoisses et lui a dit être "juste fatiguée".

Mais le temps n'a rien arrangé. "J'ai atteint un point où j'étais suicidaire et où je voulais juste quitter le groupe." Finalement, la jeune femme s'est accrochée et le groupe a périclité en 2006. La native de Rockford dans l'Illinois, qui s'est depuis lancée dans une carrière solo, a également déclaré avoir pris conscience qu'elle était dépressive dès l'âge de 13 ans.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans