La saison 2 de “Stranger Things” sur Netflix

Non, vous ne rêvez pas, le cauchemar devient réalité… Découvrez la saison 2 de la série originale Netflix « Stanger Things » !

La saison 2 de “Stranger Things” sur Netflix © Netflix

Le succès de la première saison était tel que Netflix a rempilé pour une saison 2 : « Stranger Things » est devenue, en quelques semaines, une série culte pour des milliers de spectateurs.

D’habitude, les journalistes reçoivent l'accès aux épisodes pour visionner la série avant sa sortie ; or cette fois, seule la presse anglo-saxonne a pu voir la saison 2 de « Stranger Things ». Et dans l’ensemble, elle semble avoir apprécié. Les nouvelles aventures de sympathiques gamins et d’une fillette plongent à nouveau dans l’épouvante et les intrigues à rebondissement. Décidément, le 27 octobre, le monde tournera à l'envers ! La série de Matt et Ross Duffer sera disponible dès le 27 octobre exclusivement sur Netflix. Parfait timing pour regarder cette série épatante avec les ados et frissonner pendant Halloween !

Regardez "Stranger Things" sur Netflix. Choisissez Netflix comme bonus TV dans votre Tuttimus ou Familus pack et regardez cette série directement sur votre TV (menu à la demande > series ou via la chaîne 204).


Les questions que tout le monde se pose

Les questions que tout le monde se pose © Netflix

La première saison débutait en 1983 à Hawkins, un bled de l’Indiana, avec la mystérieuse disparition d’un garçon nommé Will. A la fin, Will Byers était de retour chez lui, au grand soulagement de sa mère (Winona Ryder) et de son père, policier. Mais Will est-il vraiment en sécurité ? On se souvient en effet de figures monstrueuses traversant les parois murales et du Monde à l’Envers. Ses amis, sa famille, sont-ils également en danger? Apparemment, la nuit de Halloween, il s’est passé des trucs étranges : Will a vu des ombres géantes et entend des choses effrayantes...

"Stranger Things" : la saison 2

"Stranger Things" : la saison 2 © Netflix


Dans la saison 2 de « Stranger Things », nous sommes en 1984. La population d'Hawkins reste sous le choc des horreurs du Demogorgon. De plus, les secrets du laboratoire de la ville ne sont pas percés. Le petit Will Byers a été sauvé du Monde à l'envers, mais une sinistre présence continue à menacer les survivants. Comme le dit la police : on ne sait pas ce qui se passe, mais « ça se propage » ! Et Michael refuse de parler…


Eleven, une étrange fille

Eleven, une étrange fille © Netflix


Dans une autre bande-annonce de la saison 2, l’étrange Eleven (Millie Brown) est de retour, elle a grandi et ses cheveux ont poussé… Mais qu’est devenue la mystérieuse jeune fille que tout le monde recherche ? Rassuez-vous, Eleven est plus en forme que jamais !


Will Byers, le rescapé

Will Byers, le rescapé © Netflix

Tout le monde a soupiré de soulagement : Will Byers (Noah Schnapp) a survécu au monde à l’Envers. Il a donc pu réintégrer sa famille à la fin de la saison 1 de "Stranger Things". Neanmoins, le garçon apparait de plu en plus perturbé et ses proches s'inquiètent. Au vu de ses agissements, il semble toujours sous l’emprise de quelque chose qui pourrait être le Demogorgon. Quand aux autres garçons, ils ont fait une découverte étrange dans une poubelle.

Encore des surprises !

Encore des surprises ! © Netflix

La saison 2 de « Stranger Things » vous réserve bien des surprises et une intrigue plus que palpitante.
Parmi les enfants de Hawkins, une petite nouvelle fait son apparition. Il s’agit de Max (interprétée par Sadie Sink) nouvelle habitante du quartier. Avec son skate board et son air "peur de rien", Max peut apparemment rejoindre le groupe des copains de Will..

Regardez "Stranger Things" sur Netflix dès le 27 octobre!

Choisissez Netflix comme bonus TV dans votre Tuttimus ou Familus pack et regardez cette série directement sur votre TV (menu à la demande > series ou via la chaîne 204).

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans