Ryan Gosling, au sommet du succès

Ryan Gosling, au sommet du succès © Photonews

Acteur, musicien, danseur, producteur de cinéma et… sex symbol : Ryan Gosling a le vent en poupe. Zoom sur le trentenaire le plus convoité de Hollywood, qui a tourné plus de 25 films.

Magnifique acteur dans “Drive”, “La La Land” et récemment à l’affiche de “Blade Runner 2049”, Ryan Gosling a commencé dès l’âge de 13 ans à la télévision aux côté de Justin Timberlake et Britney Spears. Marié à l’actrice Eva Mendes, Ryan Gosling est le père de deux filles. Parcours d’un jeune homme hyperactif devenu un sex-symbol, qui fêtera ses 37 ans le 12 novembre 2017.

Regardez Ryan Gosling dans "La La Land", disponible dans le catalogue de Proximus TV jusqu’au 26 novembre.

“Blade Runner 2049”

“Blade Runner 2049” © Isopix

Tout le monde se souvient de “Blade Runner”, le film de Ridley Scott devenu culte en 1982. En 2017, c’est Denis Villeneuve qui réalise “Blade Runner 2049”. L’histoire se passe en 2049, alors que le « Blade Runner » Rick Deckard (Harrison Ford) a disparu voilà plus de trente ans. Un nouveau venu, l’officier K (Ryan Gosling) découvre alors un secret qui pourrait déclencher le chaos.
C'est le premier blockbuster auquel participe Ryan Gosling en tant que super star de l'affiche, devant Harrison Ford. Budget estimé : $150 000 000.

The Mickey Mouse Club

The Mickey Mouse Club © Isopix

Né en 1980, Ryan Gosling a grandi au Canada dans une famille de mormons. Dès l’âge de 13 ans, il rejoint le show télévisé The Mickey Mouse Club. Il s’est fait remarquer parmi 17.000 candidats lors d’un casting. A ses côtés se pavanent également Britney Spears et Christina Aguilera.

En route vers la gloire, Ryan Gosling s’installe en Floride, à Orlando et vit quelques temps dans la famille de Justin Timberlake, un copain rencontré dans l’émission de Disney. En 1995, le jeune Ryan joue avec Justin dans une série pour le jeune public, “Young Hercules” (Hercule contre Arès) en 1998-1999 (extrait vidéo).

Ses débuts au cinéma : “Calculs meurtriers”

Ses débuts au cinéma : “Calculs meurtriers” © Isopix

A 19 ans, Ryan Gosling s’oriente vers des rôles plus sérieux. Après le film “Le plus beau des combats”, Ryan décroche un grand rôle dans “Danny Balint” (“The Believer”), Grand Prix du Jury » au festival de Sundance. Puis, le réalisateur Barbet Schroeder le choisit pour incarner un adolescent dans “Calculs meurtriers” (2002).
Ryan y donne la réplique à Sandra Bullock et tombe amoureux de la brune, de seize ans son ainée.

“N'oublie jamais”

“N'oublie jamais” © Isopix

L’année 2004 est décisive pour Ryan Gosling. La presse s’intéresse à ce jeune talent, qui interprète le rôle de Noah Calhoun dans “N'oublie jamais” (“The Notebook”) de Nick Cassavetes. Ce rôle romantique lui apporte le succès, un trophée aux Teen Choice Awards et le prix du plus joli baiser aux MTV Movie Awards. Ryan tombe cette fois amoureux de Rachel McAdams, sa partenaire à l’écran. Ils vivent une histoire d’amour durant trois ans.

“Drive”

“Drive” © Isopix

C’est l’un de ses plus beaux rôles au cinéma. Dans “Drive” de Nicolas Winding Refn, Ryan Gosling parle peu mais dégage un charisme envoûtant et séduit sa voisine, Irene (Carey Mulligan). Le jour, il est mécanicien et la nuit, pilote, pour le compte d’un mafieux. Ce film décroche le Prix de la mise en scène à Cannes en 2011.

Cette année-là, Ryan Gosling devient un sex-symbol. Il enchaine les tournages : un drame politique “The ides of March” de George Clooney, une comédie “Crazy, Stupid, Love” avec Emma Stone (les deux acteurs sont nominés aux Golden Globe)…
Deux ans plus tard, le réalisateur Nicolas Winding Refn donne un autre rôle à Ryan Gosling dans “Only God forgives”.

“The Lovely bones”

“The Lovely bones” © Isopix

Après une nomination aux Golden Globes pour son rôle dans “Lars and the Real Girl”, Ryan Gosling tourne dans “The Lovely Bones” de Peter Jackson en 2008.

Gosling prend 25 kilos pour ce rôle en avalant de la glace comme un soda. Malgré tous ses efforts, Ryan jette l’éponge deux jours avant le tournage. Il ne s’entend pas avec le réalisateur. Où est-ce l'inverse? C’est finalement Mark Wahlberg qui joue le rôle principal (Jack Salmon).

“Half Nelson”

“Half Nelson” © Isopix

En 2006, Ryan Gosling est nominé aux Oscars pour sa prestation dans “Half Nelson” (2006), un film dramatique de Ryan Fleck.  L’acteur excelle dans le personnage de Dan Dunne, un professeur plongé dans le désespoir et la drogue. L'Oscar du meilleur acteur lui échappe mais qu’importe : le succès est là.

“The Place Beyond the Pines”

“The Place Beyond the Pines” © Isopix

En 2011, Ryan Gosling rencontre l’actrice Eva Mendes (qui deviendra la mère de ses deux filles) sur le plateau de « The Place Beyond the Pines ». Le réalisateur, Derek Cianfrance, avait déjà dirigé Ryan dans « Blue Valentine ».

Dans ce drame, Ryan interprète le rôle de Luke, un cascadeur à moto, qui découvre qu’il a un fils. Jason est né d’une aventure sans lendemain. La mère, Romina, lui a trouvé un père de substitution mais Luke, tient à éduquer son fils. Il projette alors de braquer des banques pour subvenir aux besoins de la famille.

« Lost River »

« Lost River » © Isopix

En 2014, Ryan Gosling réalise son premier long-métrage, “Lost River”. Il en est aussi le scénariste et le producteur. Ce film, dont le premier rôle est confié à Christina Hendricks (Mad Men), est sélectionné à Cannes dans la section Un Certain Regard. Malgré l’accueil mitigé de “Lost River”, Ryan Gosling aurait d’autres scénarios en développement.

Lisez l’interview de Christina Hendricks pour Proximus TV.

« La La Land »

« La La Land » © Isopix

Ces dernières années, Ryan Gosling a décroché des rôles dans les films « The Big Short » et « The Nice Guys ». En 2016, c’est une comédie musicale qui lui apporte la consécration : « La La Land ». Damien Chazelle, le réalisateur, remporte 6 Oscars et 7 Golden Globes pour ce conte qui a fait rêver des millions de gens. Avec Emma Stone, Ryan Gosling forme un épatant duo amoureux, qui danse et chante de concert. Ryan et Emma avaient déjà été partenaires dans le film « Crazy, Stupid, Love » et « Gangster Squad ». C’est dire s’ils se connaissent bien.

Pour « La La Land », Ryan a appris le piano  rapidement. Il était déjà musicien et a créé son propre groupe, Dead Man's Bones, en 2007. A presque 37 ans, Ryan Goling est donc un artiste complet.

Regardez « La La Land », disponible dans le catalogue de Proximus TV jusqu’au 26 novembre.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans