Catherine Deneuve parle peu mais ne mâche pas ses mots

Superstar aux 100 films. Catherine Deneuve est une icône du cinéma. Une femme fascinante, pudique. Cependant, Deneuve ne mâche pas ses mots. Retour sur ses prises de positions en dix mots- clés.

Catherine Deneuve parle peu mais ne mâche pas ses mots © Photonews

Superstar aux 100 films. Catherine Deneuve est une icône du cinéma. Une femme fascinante, pudique. Cependant, Deneuve ne mâche pas ses mots.

Récemment, Catherine Deneuve s'est exprimée dans les médias à propos du harcèlement sexuel et a choqué les associations de défense des droits des femmes, en ne prenant pas position contre Harvey Weinstein (accusé de viols et d’attouchements sur des actrices). Dans d’autres interviews, l’actrice parle sans tabou de l’avortement, de la maternité, du vieillissement ou encore de deux hommes qui ont compté. A 74 ans, elle tourne deux films par an et règne sur le cinéma français. Deneuve est actuellement à l’affiche du film "Tout nous sépare" avec le jeune musicien Nekfeu. Retour sur ses prises de positions en dix mots-clés.

Le harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel © Photonews

Utiliser le tag « Balance ton porc » sur les réseaux sociaux pour dénoncer le harcèlement sexuel n’est pas la bonne méthode, selon Catherine Deneuve : « Le harcèlement il y en a toujours eu, où cela commence? Pour moi, c’est quelque chose de répétitif, d’intrusif. Je ne peux pas dire que j’ai connu cela ».

« #BalanceTonPorc ne me paraît pas la formule la plus adaptée. Je ne sais pas si ça suffira à apaiser?: trente ans après, c’est avec un psy, un avocat ou la justice qu’il faut régler cela. »

« Je trouve ça terrible. Est-ce que c’est intéressant d’en parler comme ça ? Est-ce que ça soulage ? Est-ce que ça apporte quelque chose ? Est-ce que ça va régler le problème d’une certaine façon ? »

Vieillir

Vieillir © Photonews

"Cela m'embête de vieillir" répète Catherine Deneuve.
Au magazine Gala, qui lui demande si l’on se sent plus fort avec l’âge, Catherine Deneuve répond : « Ni plus fort ni plus détaché. Au contraire, on devient plus fragile. Parce qu’on sait beaucoup plus de choses, on appréhende davantage ».

Sa propre mère a 105 ans. Catherine Deneuve déclare à Gala: "Je suis épatée de voir qu’à son âge, elle vit encore chez elle, qu’elle a toute sa tête, son seul problème, c’est la vue. C’est une femme incroyable!"

La maternité

La maternité © Photonews

A la mi-novembre, Catherine Deneuve est en couverture du magazine Télé 7 Jours, dans lequel elle s’exprime sur ses deux enfants: Christian, qu’elle a eu à 20 ans avec Roger Vadim et Chiara, à 31 ans avec Marcello Mastroianni.
« Je suis assez maternelle. (…) J'ai eu Christian très jeune, sans expérience, j'avais peur de mal faire et, dans ces cas-là, on est sans doute trop stricte. C'était aussi pour compenser l'absence de père. Avec Roger Vadim, nous nous sommes séparés très peu de temps après la naissance de Christian... (...) Je ne me suis pas contentée d'être stricte, je l'ai éduqué aussi. Avec mes enfants, plutôt que de les surprotéger, je les ai aidés à se projeter vers l'extérieur. »

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux © Photonews

En général, Deneuve déteste les réseaux sociaux et ne les utilise guère.
A propos d’Instagram, Deneuve pense ceci : « Cet outil n’est ni plus ni moins qu’un fléau de la nouvelle génération. (…) On me fiche la paix parce que j’ai voulu qu’on me fiche la paix » ! Elle ajoute : « Je n’aimerais pas avoir 20 ans aujourd’hui, avec Instagram et tous ces réseaux sociaux assez effrayants. J’ai la chance d’avoir grandi sans qu’on essaie de me filmer ou de me photographier en permanence avec un téléphone. »

Son image

Son image © Isopix / ), Everett Collection

Au magazine Psychologie, Deneuve confie qu’elle est consciente de renvoyer « une image faite de souvenirs, de plaisir, de bonheur, une image essentiellement liée aux films de Jacques Demy. C’est vrai que je prends conscience, alors, d’avoir un peu appartenu à leur histoire… Cela me touche, bien sûr. Mais ça passe. Je ne peux pas vivre avec tout ça, vous comprenez ? Ce serait trop lourd. »

Photo du film « Lees parapluies de Cherbourg » de Jaques Demy (1964), Everett Collection.

Le goût du secret

Le goût du secret © Photonews / Gamma

Depuis l’enfance, Catherine Deneuve cultive le goût de l’intimité et du secret : « quand vous vivez dans une famille nombreuse, pour avoir votre propre univers, il faut savoir fermer la porte à double tour. Sinon, vous vous laissez tout le temps envahir. »

Photo du film "La chamade" d’Alain Cavalier (1968). Gamma / Photonews

L'avortement

L'avortement © Photonews

Catherine Deneuve fait partie des personnalités qui ont signé en 1971, Le Manifeste des 343 salopes, en faveur du droit à l’avortement. A une journaliste de Psychologies, Deneuve s’exprime à ce sujet :

« Aujourd’hui, on ne s’en rend pas compte, on banalise cela, mais à l’époque… C’est un acte déjà effroyable en soi, mais quand, en plus, il est interdit et qu’il faut le subir dans des conditions compliquées, c’est très culpabilisant. Et la culpabilité, c’est terrible ! On apprend à vivre avec, mais on ne s’en remet pas. »

Le deuil

Le deuil © Photonews

Tout le monde se souvient de la comédie musicale « Les Demoiselles de Rochefort » avec le duo d’actrices : Catherine Deneuve et sa sœur, Françoise Dorléac. La mort de Françoise, à 25 ans, reste l’un des deuils les plus marquants dans la vie de Catherine :

« Quand on a vécu, jeune, un deuil aussi profond, il ne vous quitte jamais. Jamais. Et il se trouve qu’en plus d’être sœurs, nous étions dans le même métier, très complices… Oui, il est certain que je la porte en moi. On vit aussi avec ses morts ; pas autant qu’avec les vivants, heureusement, mais tout de même, ils sont là. »

Photo des deux soeurs Dorléac pendant le tournage des Demoiselles de Rochefort (1967).

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu © Isopix

Avec l'ami Gérard Depardieu, Catherine Deneuve a tourné dix films. Un véritable lien subsiste entre les deux monstres sacrés du cinéma. A la conférence de presse du film "Bonne pomme", à Angoulême, Deneuve parle de Depardieu avec tendresse : « Je peux ne pas lui parler pendant six mois et le retrouver comme si on s’était quitté la veille. C’est toujours une surprise quand on joue avec lui, c’est un partenaire très stimulant.»

Il a dit d’elle « Deneuve est l’homme que j’aurais voulu être »… Elle lui a répondu : « Depardieu est la femme que j’aurais aimé être. Il est un homme féminin, je suis une femme virile. »

Photo du film « Fort Saganne » en 1984, d’Alain Corneau avec Deneuve et Depardieu (collection Christophel – Isopix).

Marcello Mastroianni

Marcello Mastroianni © isopix/Collection Christophel

Catherine Deneuve et Marcello Mastroianni ont vécu une passion et ont eu une fille, Chiara. Au Soir Illustré en 1974, l’actrice s’est confiée au sujet de cet immense acteur que "les gens aimaient à un point inimaginable et qui déclenchait une tendresse auprès du grand public » :
« Je lui dois mon deuxième enfant : une petite fille prénommée Chiara, née le 28 mai 1972 à Paris. J'ai tenu que cet enfant fût de Marcello. Il a ainsi élargi cette chose qui m'a toujours été précieuse, fondamentale : le "cercle familial", ce "nid" dont je ne cesserai d'avoir besoin. »
Mais elle a ajouté, sur une note amère : « Notre vie commune s'est soldée par un échec et... je n'aime pas les échecs. Ne pas avoir la même éducation, les mêmes racines, la même langue, oui que d'écueils... »

Photo du film « Ça n'arrive qu'aux autres (1971) de Nadine Trintignant avec Mastroianni et Deneuve (collection Christophel – Isopix).

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans