Ils ont détesté les rôles qui les ont rendus célèbres

Vous avez peut-être adoré leurs films et leurs rôles mais vous seriez étonnés d'apprendre à quel point ces comédiens et comédiennes les ont maudits ! Petit tour de piste de ces stars du 7e art qui n'ont guère apprécié les rôles qui les ont rendus célèbres.

Ils ont détesté les rôles qui les ont rendus célèbres © imdb

Carey Mulligan, a récemment confié à Variety, qu'elle n'avait pas aimé  son propre rôle dans "Gatsby le Magnifique". Elle aurait même avoué avoir "perdu" son personnage pendant le tournage. Pour rappel, l'actrice a interprété le rôle de Daisy Buchanan et donné la réplique à Leonardo DiCaprio dans le film de Baz Luhrmann, lui-même tiré du roman de F. Scott Fitzgerald. La comédienne aurait avoué s'être sentie souvent "intimidée" par l’environnement du tournage et par ses acteurs. "J'adore le personnage, j'ai consacré beaucoup de temps à sa préparation", ajoute-t-elle. "Cela ne s'est peut-être pas senti à l'écran, mais j'aurais voulu faire mieux".
 
Carey Mulligan n'est certainement pas la seule actrice qui, avec le recul, n'a pas été satisfaite de son interprétation. D'autres comédiens ont également renié leur interprétation. Certains auraient même été rebutés par les films qui les ont pourtant révélés à l'écran.

Sean Penn - The Tree of Life

Sean Penn - The Tree of Life © Fox Searchlight Pictures / IMDB

En août 2011, dans une interview au Figaro, l'acteur américain Sean Penn a révélé avoir été fortement déçu par le résultat final de son interprétation de Jack dans "The Tree of Life" de Terrence Malick. L'acteur considère pourtant le script du film comme le "plus beau qu'il ait jamais lu", mais malheureusement il n'aurait pas retrouvé à l’écran l'émotion du scénario. À ce jour, il essaie toujours de comprendre le rôle qu'il était censé jouer dans le film et cherche encore ce qu'il aurait pu y apporter. Sean Penn explique même  que Terrence Malick n'a jamais été capable de lui expliquer vraiment ce qu’il attendait de lui. Et pourtant, cette année-là, le film a quand même obtenu la Palme d'Or à Cannes.
 
Pour rappel, dans "The Tree of Life", la relation entre Jack (Sean Penn) et son père autoritaire (Brad Pitt) est au cœur de l'épopée philosophique de cette famille.

Halle Berry - Catwoman

Halle Berry - Catwoman © Warner Bros. Entertainment Inc / IMDB

Halle Berry a débuté sa carrière en tant que mannequin pour se concentrer ensuite à sa carrière d'actrice. Grace à son rôle dans "À l'ombre de la haine" en 2001, elle fût la première actrice afro-américaine à remporter un Oscar. Coup de bambou en 2005, l'actrice reçoit le Razzie de la pire actrice pour son rôle dans "Catwoman". Pour l'anecdote, Halle Berry, dotée d'un excellent sens de l'humour, a tenu à recevoir son prix personnellement.

Catwoman (2004), avec son scénario caricatural et peu crédible, est très vite devenu un flop et la plastique d'Halle Berry n'a pas pu compenser cette impression négative. L'actrice confie en substance l'émotion qu'elle a ressenti lors de la sortie du film: "Vous ne vous attendez pas à ce que le film puisse être aussi mauvais. Quand vous le voyez sur écran, vous pensez : Putain, qu'est-ce que j'ai fait ?"

Sylvester Stallone - Arrête ou ma mère va tirer !

Sylvester Stallone - Arrête ou ma mère va tirer ! © David James - Warner Bros. Entertainment Inc./IMDB

Arnold Schwarzenegger a infligé à Sylvester Stallone sa pire humiliation. C'est au début des années 90 que Schwarzenegger reçoit le script de de la comédie "Arrête ou ma mère va tirer". Mais comme tout le monde, il le trouve lamentable. Rusé, il a prétendu être très intéressé par le film, espérant pousser son rival, Stallone, à y prendre le rôle du flic Joe Bomowski. Son plan fonctionna.

Très heureux de ne pas avoir endossé le rôle, il confiera plus tard que le film était horrible. "Si vous souhaitez que quelqu'un vous confesse un meurtre, passez-lui ce film, il avouera après 15 minutes !", conclut-il.

Alec Baldwin - Rock Forever

Alec Baldwin - Rock Forever © imdb

Pour sa comédie musicale "Rock Forever", sortie en 2012, le réalisateur Adam Shankman s'est battu pour obtenir une belle brochette d'acteurs célèbres : Tom Cruise, Alec Baldwin, Catherine Zeta-Jones et Russell Brand, ainsi que de jeunes acteurs talentueux comme Julianne Hough et Diego Boneta. Alec Baldwin avouera pourtant n'avoir pas été vraiment heureux du résultat. À tel point qu'à un moment, l'idée de se désinvestir du film lui traversa l’esprit. Au final, il qualifiera le film de "désastre complet". "Oh mon Dieu, qu'est-ce que j'ai fait ?" est la seule phrase qu'il prononcera à propos du film.

George Clooney - Batman et Robin

George Clooney - Batman et Robin © imdb

Le film, déjà descendu par les critiques en 1997, a également été élu, en 2010, "pire film de tous les temps" par la bible du cinéma Empire. En plus de George Clooney, d'autres acteurs célèbres tels que Uma Thurman et Chris O'Donnell ont également joué dans le film.
 
Il reconnaît s'être trouvé lui-même ridicule et avoueque le film n'est pas très bon. Néanmoins, il ne regrette pas sa participation qui le révéla au grand écran. Pour sa défense, le comédien aurait déclaré que "Batman et Robin" était "un film dans lequel, il était difficile d'être juste bon". En 2011, il admit une nouvelle fois: "Waow, c'était vraiment de la m… et j'étais vraiment mauvais".

Katherine Heigl - En cloque, mode d'emploi

Katherine Heigl - En cloque, mode d'emploi © imdb

Le film "En cloque, mode d'emploi" dans lequel Katherine Heigl a joué le rôle principal en 2008, a été qualifié par l'actrice de film de sexiste. À l'époque, Katherine Heigl aurait déclaré : "Les femmes y sont montrées comme des idiotes sans le moindre humour. Pourquoi sommes-nous ainsi dépeintes?" Dans une interview avec Howard Stern en 2016, la comédienne, alors âgée de 37 ans, aurait confié: "J'ai aimé le film, mais pas la manière dont j'ai moi-même endossé le rôle".

Christopher Plummer - La Mélodie du bonheur

Christopher Plummer - La Mélodie du bonheur © 20th Century Fox/Everett Collection

Même si Christopher Plummer affirme que "La Mélodie du bonheur" n'est pas une mauvaise comédie musicale, il a quand même osé rebaptiser le film, "The Sound of Mucus" (Le son de la morve) arguant que le scénario était un peu trop mièvre à son goût. L'artiste, qui qualifie son rôle du capitaine Von Trapp de terriblement ennuyeux et caricatural, aurait révélé avoir été terriblement frustré de n'avoir pas pu apporter une note d'humour à son personnage. Ceci explique peut être pourquoi le comédien commença à boire plus que de raison sur le plateau, s'attirant dans la foulée l'hostilité de ses collègues.

Dans sa biographie, Charmian Carr, la comédienne qui lui donnait la réplique, avoue avoir eu le béguin pour Christopher Plummer. Le comédien confirma, à son tour, que les sentiments étaient réciproques. Des révélations qui donnent à la chanson ‘Edelweiss’ une toute autre dimension.

Stephen King - Maximum Overdrive

Stephen King - Maximum Overdrive © imdb

Dans "Maximum Overdrive", sorti en 1986, Stephen King passa pour la première fois derrière la camera puisqu'il dirigea lui-même cette adaptation, basée sur son propre scénario. Vu le résultat catastrophique, cette expérience, qui le révéla meilleur écrivain que réalisateur, sera sa dernière. L'auteur américain admettra d'ailleurs lui-même que le film était un navet. Peut-être que la coke qu'il consommait régulièrement à l'époque a influencé négativement le réalisateur en herbe...

Daniel Radcliffe - Harry Potter et le Prince de sang-mêlé

Daniel Radcliffe - Harry Potter et le Prince de sang-mêlé © imdb

Le très critique Daniel Radcliffe éprouve quelques difficultés à se voir à l'écran. Un exercice encore plus pénible quand il s'agit de "Harry Potter et le Prince de sang-mêlé", la sixième partie de la célébrissime série Harry Potter. En 2014, Radcliffe dévoile d'ailleurs au Daily Mail: "J'ai des difficulté à regarder 'Harry Potter et le Prince de sang-mêlé', je trouve que mon interprétation n'est pas bonne, je la déteste". En outre, il qualifiera son jeu d'acteur de 'monotone' et ‘peu expressive’. L'acteur conclut: "Ce que j'ai essayé de faire n'est pas passé à l’écran".

Alec Guiness - Star Wars

Alec Guiness - Star Wars © imdb

Alec Guiness, alias Obi Wan Kenobi, dans la série originale de Star Wars, détestait son personnage autant que le film. Dans des lettres destinées à ses amis, le comédien n'hésite pas à qualifier le film de "fable de conte de fées". Pourtant, Alec Guiness croyait dans ce film et peut-être surtout dans le salaire qu’on lui avait promis. Sa détermination fût récompensée puisque ce rôle lui valu une nomination aux Oscars et donc une coquette somme d'argent. En effet, l’énorme succès commercial de Star Wars a généré des gains énormes et Alec Guiness, qui avait manifestement bien négocié son contrat, reçut 2 % des recettes.

Mark Wahlberg - Phénomènes

Mark Wahlberg - Phénomènes © imdb

Malgré une idée de départ prometteuse, "Phénomènes" de M. Night Shyamalan, a été nominé quatre fois pour les Razzies dans les catégories pire réalisateur et pire acteur. Mais malgré les critiques négatives, le film n'a finalement pas été un flop.
 
Mark Wahlberg qui a joué le rôle principal du film n’a jamais fait mystère de son hostilité pour le film. Au cours d'une conférence de presse, ses mots – que nous préférons ne pas traduire pour ne pas choquer les âmes sensibles - ont d'ailleurs dépassé sa pensée : "The Happening. Fuck it. It is what it is. Fucking trees, man. The plants. Fuck it. You can’t blame me for wanting to try to play a science teacher".
 

Arnold Schwarzenegger - Kalidor

Arnold Schwarzenegger - Kalidor © imdb

À en croire Arnold Schwarzenegger, le film le plus embarrassant de sa carrière serait "Kalidor" dans lequel l'acteur interprète le personnage du valeureux guerrier Red Sonja. À ce propos l'acteur américain déclare : "C'est le pire film que j'ai jamais fait, quand mes enfants se querellent, ils sont envoyés dans leurs chambres et forcés de regarder 10 fois de suite Kalidor". "Je n'ai jamais eu trop de problèmes avec eux" poursuit-il. Voilà une méthode pédagogique qui semble très efficace.

Robert Pattinson - Twilight

Robert Pattinson - Twilight © imdb

Basé sur le best-seller de Stephenie Meyer, la saga "Twilight" a transformé en un rien de temps le jeune Robert Pattinson en vedette mondiale. Si le rôle d'Edward Cullen lui a valu cette renommée mondiale, cela ne veut pas dire pour autant que l'acteur ait apprécié l'expérience. Le comédien aurait d'ailleurs dévoilé à ‘E!’ le contexte dans lequel il a pris connaissance de l'histoire: "Quand je l'ai lu, il m'a semblé que c'était un livre qui n'était pas censé être publié". Le comédien aurait d'ailleurs qualifié l'auteure, Stephenie Meyer, de folle intégrale. Aie !

Megan Fox - Transformers

Megan Fox - Transformers © DreamWorks LLC and Paramount Pictures/IMDB

Comme on pouvait s’en douter, Megan Fox n'a pas été franchement ravie par ses performances dans le rôle de Mikaela Banes dans "Transformers". L'actrice s'est également plainte que les personnages de la saga ne faisaient que courir et crier. Lors du tournage, elle n'a pas dit un mot au réalisateur Michael Bay, le surnommant même "L'Hitler du plateau". Cette comparaison lui a valu d'être refusée par la production pour le troisième film de la saga. Comme on s'en doute, l'expérience ne fût pas trop douloureuse pour Megan Fox...

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans