Les carrières les plus courtes au cinéma

Une carrière à Hollywood est presque synonyme d'immortalité. La preuve avec ces actrices et acteurs que l'on reconnaît tous aujourd'hui et qui n'ont pourtant pas fait long feu dans l'industrie, parfois dévastatrice, du cinéma.

James Dean

James Dean © EPA

Mort tragiquement à 24 ans, James Dean est sans doute l'une des premières icônes modernes du cinéma américain. Entre 1951 et 1955, le jeune acteur enchaîne 7 films. Mais c'est surtout son rôle d'adolescent rebelle dans « La Fureur de vivre » qui le révèle au grand public. La même année, il décède dans un accident de voiture à Los Angeles.

Sam J. Jones

Sam J. Jones © Sam Barker Photo

Ce nom ne vous dit peut-être rien, et pour cause. L'acteur américain connu pour son interprétation de Flash Gordon n'a jamais totalement réussi à se défaire du personnage qui l'a rendu célèbre. Après avoir enchaîné les petits rôles, il s'est reconverti en garde du corps.

Bruce Lee

Bruce Lee © EPA

Né à Hong Kong, l'acteur entame sa carrière aux États-Unis en 1964, alors âgé de 24 ans. Il est remarqué pour ses talents en arts martiaux et obtient le rôle de Kato, dans la série télévisée « Le Frelon vert ». Ce n'est qu'en 1972 que le succès décolle. Il tourne « La Fureur de vaincre » puis, « La Fureur du dragon », avec Chick Norris. En pleine gloire après le tournage d'« Opération Dragon », Bruce Lee décède en 1973 d'une rupture d'anévrisme, à l'âge de 32 ans. Il apparaît à titre posthume dans « Le jeu de la mort ».

Jennifer Grey

Jennifer Grey © EPA

L'histoire de Jennifer Grey pourrait être comique si elle n'était pas désolante. Car l'actrice propulsée au rang de star grâce à son rôle de Bébé dans « Dirty Dancing » est complexée par son nez. Après une opération de chirurgie esthétique un peu ratée, le public ne la reconnaît plus... et la délaisse. À part quelques apparitions dans des séries, elle doit abandonner sa carrière de comédienne. Elle effectue toutefois un retour remarqué en 2010 en remportant la 11ème saison de l'émission « Dancing with the Stars ».

Heath Ledger

Heath Ledger © EPA

À l'instar de James Dean, le dernier rôle de Heath Ledger a forgé son image dans l'inconscient collectif. Son interprétation du Joker dans « The Dark Knight » est parfaite. Il ne part pourtant pas favori aux yeux du grand public, qui se souvient de son rôle de cowboy homosexuel dans « Brokeback Mountain ». Dans Batman pourtant, il crève l'écran. Il n'aura malheureusement pas vécu assez longtemps pour jouir de cette nouvelle gloire et décède à 32 ans d'une intoxication aiguë due aux effets combinés de 6 médicaments. Ledger obtient en 2009, à titre posthume, trois récompenses : un Golden Globe, un BAFTA et un Oscar pour le rôle du Joker.

Macaulay Culkin

Macaulay Culkin © EPA

Dans les années 90, l'enfant terrible du cinéma américain est partout : « Maman j'ai raté l'avion », « Maman j'ai encore raté l'avion », « Richie Rich », etc. En 1994, il est l'enfant acteur le mieux payé de tous les temps, avec des contrats à plusieurs millions de dollars par film. Mais Macaulay gère mal le succès, qui lui monte à la tête. Adolescent, il est surtout connu pour ses excès en tous genres et autres scandales. Depuis, l'acteur se fait discret à l'exception de très rares apparitions en télévision.

Jake Lloyd

Jake Lloyd © EPA

Jouer Anakin Skywalker, un rêve d'enfant ? Pourtant, son rôle dans « La Menace fantôme » marque pour Jake Lloyd le début et la fin de sa carrière. En 1999, à peine âgé de 9 ans, il se retrouve propulsé au rang de star internationale. Il est accablé de demandes d'autographes et de bruits de sabre laser à la moindre de ses apparitions publiques. Il dira plus tard que le film a ruiné son enfance et l'a dégoûté du cinéma à jamais !

Grace Kelly

Grace Kelly © Belga

En 1956, alors au sommet de sa gloire et âgée de 27 ans, Grace Kelly met un terme à sa carrière d'actrice pour épouser le prince Rainier III de Monaco. Révélée par « Le crime était presque parfait » d'Alfred Hitchcock, elle tournera encore à 2 reprises avec le maître du suspense, dans « Fenêtre sur cour » et « La Main au collet ». En 1955, elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans « Une fille de la province ».

Jason James Richter

Jason James Richter © Jason James Richter

Encore un enfant acteur avec qui la vie n'a pas été tendre. Repéré pour son rôle de Jesse dans « Sauvez Willy » en 1993, l'acteur réitère avec les volets 2 et 3 de la saga. S'en suivront quelques apparitions dans des séries, avant de disparaître complètement des radars en 2011.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans