Paris, la fille de Michael Jackson, ne va pas bien

Comment vire la célébrité quand on est la fille d’une star adulée et fantasque ? A 20 ans, Paris Jackson est une femme fragile. Elle a vécu une enfance surprotégée face aux médias qui la traquaient et aux excès de son papa Michael Jackson, jusqu’à son décès en 2009. Une adolescence de princesse, trop gâtée sans doute, marquée par les comportements à risques. Et cela ne semble pas s'arrêter, à en croire les photos qu'elle publie sur Instagram.

Paris, la fille de Michael Jackson, ne va pas bien © Photonews

Paris Jackson a traversé de profondes dépressions dans son enfance et fait plusieurs tentatives de suicide. Aujourd’hui, Paris Jackson partage son quotidien sur Instagram. Ses frasques inquiètent ses grands-parents paternels, Katherine et Joe Jackson.

Icône des réseaux sociaux

Icône des réseaux sociaux © Photonews


C’est un joli brin de fille californienne, cheveux longs, tatouages sur tout le corps (une cinquantaine). Paris sort, boit, fume. Occupe ses nuits à Hollywood, d’une fête à l’autre, entre les beautifull people et les stars (son parrain, l’ex enfant star Macauley Culkin, a connu les excès en tout genre). Elle défile pour des créateurs, fait la cover de Vogue, publie ses photos sur Twitter, suivie par 1 million de followers. Paris prend la pause devant les photographes de mode et des selfies parfois déséspérés, comme celui-ci, légendé : « I am sorry ».

Amoureuse d’un top

Amoureuse d’un top © Photonews

Les deux it girls se sont croisées à la soirée des MTV Movie Awards. Paris (19 ans) et Cara (25 ans) vivent une idylle et ne s’en cachent pas, même si la grand-mère de Paris n’est pas favorables aux relations homosexuelles. Le 23 mars, le Daily Mail publie une photo de leur baiser langoureux sur un trottoir de Los Angeles. La nouvelle se répand dans les médias.

Un comportement bizarre

Un comportement bizarre © Photonews

Sur les réseaux sociaux, Paris se défoule, sans se censurer. On l'a déjà vue dans des accoutrements peu avantageux. En novembre, Paris Jackson rend visite à son cousin à Paris et dort chez lui. La jeune femme partage des photos d’elle dans des poses bizarres, fumant assise par terre, dans une tenue de routarde.

La video suicidaire

La video suicidaire © Photonews


En mars, Paris Jackson publie une vidéo tournée sur le toit d’un building. Penchée au bord du gratte-ciel, Paris risque de tomber. Sa copine Cara Delevingne la rattrape. Ouf ! Mais tout de même, la peur reste. “J’ai failli mourir !” écrit Paris sur son Instagram. Peu de temps après, la vidéo a été retirée. Personne n’a osé la montrer aux grands-parents, qui s’inquiètent depuis longtemps pour leur petit-fille.
« J’ai tenté de me suicider plusieurs fois”, a confié la jeune fille au magazine Rolling Stone. Elle poursuit, en évoquant la mort de son père, Michael Jackson : “j’ai perdu la seule chose qui comptait vraiment pour moi. » Sympa pour sa mère, Debbie Rowe, dont elle ne parle jamais.

“J’ai fait des choses qu’une fille de 13, 14, 15 ans ne devrait pas faire »… Dépressive, accro aux drogues, elle entre en cure de désintoxication et suit une thérapie.Sur cette photo Instagram, Paris a les yeux exorbités et semble complètement à l’ouest…


Ses tentatives au cinéma

Ses tentatives au cinéma © Photonews

En 2012, sur le plateau télé d’Oprah, Paris déclare qu’elle veut devenir actrice et que sa tutrice, Katherine Jackson, la soutient. Elle fait quelques tentatives au cinéma, décrochant de petits rôles dans trois films : "Star" (2016), "DSN: Drunk Shopping Network" (2016) et "Gringo" (2018). Mais qui pourrait miser sur une continuité, une volonté de mener une carrière d’actrice ? Nul ne peut le dire à cette heure.


Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans