Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus TV (24 mai)

Il y a encore de quoi se faire plaisir cette semaine !

Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus TV (24 mai)

Les histoires d'humains qui rapetissent (Chérie, j'ai rétréci les gosses) ou qui grandissent (Chérie, j'ai agrandi le bébé) sont presque aussi vieilles que le cinéma et donnet souvent lieu à de joyeux quiproquos et à de jolis effets spéciaux. Mais dans ce film, Alexander Payne part du postulat que le retrécissement des Hommes pourrait constituer la solution aux problèmes de la planète.

Pour lutter contre la surpopulation, des scientifiques mettent au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm : le "downsizing". Chacun réalise que réduire sa taille est surtout une bonne occasion d’augmenter de façon considérable son niveau de vie. Cette promesse d’un avenir meilleur décide Paul Safranek  et sa femme à abandonner le stress de leur quotidien à Omaha (Nebraska), pour se lancer dans une aventure qui changera leur vie pour toujours.

Un film d'Alexander Payne, avec Matt Damon, Kristen Wiig, Christoph Waltz, Hong Chau, Laura Dern, Jason Sudeikis, Alec Baldwin et Neil Patrick Harris

Normandie Nue

Normandie Nue

Les problèmes rencontrés par la France rurale est un thème cher à François Cluzet. On se souvient par exemple du film "Médecin de campagne" sorti en 2016.

Au Mêle sur Sarthe, petit village normand, les éleveurs sont touchés par la crise. Georges Balbuzard, le maire, n’est pas du genre à se laisser abattre et décide de tout tenter pour sauver son village… Le hasard veut que Blake Newman, grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Balbuzard y voit l’occasion de sauver son village. Seulement voilà, aucun normand n’est d’accord pour se mettre à nu…

Un film de Philippe Le Guay, avec Arthur Dupont, François Cluzet, Toby Jones, François-Xavier Demaison, Grégory Gadebois et Patrick d'Assumçao

Insidious: La Dernière Clé

Insidious: La Dernière Clé

Si ce film est le quatrième de la saga Insidious, son action se déroule avant celle des trois précédents.

Le docteur Elise Rainier, la brillante parapsychologue, va affronter le cas le plus effrayant et le plus personnel de son histoire : elle doit intervenir dans sa propre maison…

Un film d'Adam Robitel, avec Lin Shaye, Josh Stewart, Javier Botet, Angus Sampson, Kirk Acevedo, Spencer Locke et Bruce Davison

24h Limit

24h Limit

24h Limit est un film d'action pur ui ne manque pas de peps. Au casting, on retrouve notamment Liam Cunningham, conu pour son rôle de Davos Mervault dans la série Game of Thrones.

Travis Conrad est un tueur à gage solitaire au service d’une agence secrète. Lorsqu’il meurt au cours d’une mission dangereuse, les docteurs de l’agence réussissent à le ramener brièvement à la vie pour obtenir des informations cruciales de Travis. Travis se rend compte qu’il n’a plus que 24 heures à vivre et il décide, au cours de cette période, de venger la mort de sa femme et de son petit enfant. Mais il croise alors la route d’un super espion chinois qui l’a tué auparavant…

Un film de Brian Smrz, avec Paul Anderson, Ethan Hawke, Rutger Hauer, Nathalie Boltt et Liam Cunningham

L'insulte

L'insulte

Nommé à l'Oscar du meilleur film étranger cette année, Ziad Doueri signe un film prenant, poignant sur le thème de la dignité et de l'absurde.

Lors de la rénovation d’un immeuble à appartements à Beyrouth, Toni, un Chrétien libanais, et Yasser, un réfugié palestinien, se disputent au sujet d’un problème de plomberie. La discussion s’envenime et Yasser finit par insulter Toni. Blessé dans son orgueil, Toni décide de porter plainte. Rapidement, ils sont tous deux entrainés dans une spirale infernale dont la portée ira bien au-delà des murs du tribunal.

Un film de Ziad Doueiri, avec Adel Karam, Rita Hayek et Kamel El Basha

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans