10 choses à savoir sur Dwayne Johnson, la nouvelle coqueluche de Hollywood

On a connu Stallone, Schwarzeneger, Bruce Willis, Van Damme, Vin Diesel, Jason Statham et maintenant c'est au tour de Dwayne Johnson d'être le nouveau héros en vogue des films d'action made in Hollywood. Il est devenu l'un des acteurs les plus bankable et se retrouve à l'affiche des plus gros blockbusters. On l'a vu dernièrement dans San Andreas, Jumanji, Rampage et Fast and Furious. Il est de retour dans les salles obscures pour Skyscraper, un film catastrophe qui n'est pas sans rappeler un certain Piège de Cristal, de quoi s'en prendre plein les yeux sans se prendre la tête. Mais qui se cache vraiment derrière Dwayne Johnson ?

Catcheur, une affaire de famille

Catcheur, une affaire de famille © Photonews

À croire que catcheur est une affaire de famille chez les Johnson. Son père Rocky ‘ Soulman’ Johnson a exercé en tant que professionnel pendant 30 ans. Mais c’est bien plus tôt que le virus les a piqués puisque le grand-père, Peter Maivia surnommé ‘ High Chief’ l’était aussi. Plus surprenant, après son décès, sa femme, la grand-mère de Dwayne, s’est lancée également dans le catch durant 6 années avec un certain succès. C’est donc presque tout naturellement que Dwayne est devenu The Rock. Son père ne souhaitait pourtant pas cette carrière pour son fils lui disant : " Les combats m’ont rapporté un deux-pièces à Tampa que je paie encore à crédit, 500 dollars par mois. Tu mérites mieux que ça ! ". Malgré tout Dwayne a bien fait puisqu'il fait maintenant partie de la première troisième génération de catcheur existant dans le monde, devenant par la même occasion l’une des plus grandes et des plus riches stars de la WWF / WWE.

Une jeunesse perturbée

Une jeunesse perturbée

Dwayne Johnson n’a pas toujours été un enfant de cœur souriant et adulé par ses fans. À l’âge de 14 ans, lorsqu’il s’est fait expulser de son appartement, il a intégré un gang et commencé à dérober les touristes fortunés qui se rendaient à Waikiki. Ce mauvais comportement lui a valu de nombreuses arrestations. C’est grâce à la pratique intensive du sport qu’il s’est sorti de cette mauvaise passe.

Proche de la NFL

Proche de la NFL © Photonews


Il avait un destin tout tracé en NFL, la ligue de football américain. Sauf que comme cela se passe malheureusement pour de nombreux sportifs, une blessure a réduit ses espoirs à néant. Il a manqué les sélection de la NFL à cause de cela. Une fois remis de sa blessure, il a tenté sa chance en CFL, la ligue canadienne de football, mais après deux mois il s’est fait gentiment remercier. C’est là qu’il a eu la bonne idée de suivre les pas de son père et de son grand-père en entamant une carrière dans le catch.


7 Bucks Production

7 Bucks Production © Isopix

Dwayne Johnson raconte qu’il avait seulement sept dollars en poche avant de commencer le catch en 1995. L’année suivante, il faisait des combats pour 40 dollars la nuit. C'est sa manière de se rappeler d’où il vient. Voilà pourquoi il a nommé sa boite de production 7 bucks Production.

Sur les traces de Schwarzie

Sur les traces de Schwarzie © Photonews

Dwayne Johnson admire Arnold Schwarzeneger. Un exemple à suivre et The Rock l’a bien compris. Outre le fait qu’ils soient de grands sportifs tous les deux, c’est l’idée de devenir président des États–Unis d’Amérique qui titille Dwayne. Il n’a pas encore réfléchi à un programme ni au parti mais ce qui est sûr c’est qu’il y pense. Il a par contre précisé que ça ne serait pas pour 2020. Il préfère continuer pour l’instant à développer sa carrière d’acteur.

Fast and Furious, merci les fans

Fast and Furious, merci les fans © Photonews

On raconte que c’est grâce à ses fans qu’il a décroché son rôle dans Fast and Furious 6. Ceux-ci ont clairement harcelé la production lui suppliant de lui laisser un rôle important dans le film. Le rôle de Luke Hobbs initialement destiné à Tommy Lee Jones lui fut attribué. Fast and Furious 6 a fait un tabac au box office rapportant pas moins de 86 millions de dollars lors du weekend de sa sortie.  

Le plus suivi sur Instagram

Le plus suivi sur Instagram © Instagram

Un record incroyable pour The Rock, il fait partie du top 10 des personnalités les plus suivies sur Ie réseau Instagram avec plus d’1 millions de followers juste devant Justin Bieber et derrière Kylie Jenner. Cela fait de lui l’acteur ayant le plus d'abonnés ! Pas étonnant car The Rock gâte ses fans en partageant de nombreux moments de sa vie privée.

Une doublure familière

Une doublure familière

Chanyeol Reed est devenu la doublure de Dwayne Johnson lors de ses performances acrobatiques. Il réalise donc toutes les cascades de The Rock depuis le film Le Roi Scorpion sorti en 2002. Mais le plus étonnant c’est que ce cascadeur n’est autre que son cousin. Reed est aussi musclé et baraqué que la star, le moins que l'on puisse dire c’est que la famille est une affaire qui tourne !

Fan de tatoo

Fan de tatoo © Instagram


Dwayne Johnson est aussi connu pour ses tatouages qu’il exhibe fièrement sur son torse musclé. Sur sa poitrine et son bras gauche tout lui rappelle ses origines, un tatouage samoan réalisé lors d’un voyage à Hawaii. Sur son bras droit, un célèbre tatouage représentant une tête de taureau l’a accompagné durant toutes ses années de catcheur mais récemment il l’a fait recouvrir par un autre dont il explique qu’il représente sa propre histoire. Les fissures racontent toutes les fêlures et les leçons de vie qu’il a surmontées. Il décrit l’intérieur des yeux comme contenant le noyau d’énergie  positive prêt à perturber l’univers.


Quatre kilos par jour

Quatre kilos par jour © Photonews


On se rapproche de 5000 calories par jour. Et oui, on ne devient pas The Rock en mangeant des bonbons. En réalité, Dwayne Johnson mange jusqu’à sept fois par jour, ses repas sont faits d’œufs, de pommes de terre, de beaucoup de poissons, de légumes, de riz, de poulet. Par contre, il explique avoir quasi banni le sucre de son alimentation. Pas si certain lorsqu’on voit la photo ci-dessous... Bref, tout un programme pour alimenter ses 120 kilos de muscles !



Plus d’infos sur Jumanji

Comment louer ce film ? 


Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans