"Aux animaux la guerre", série en première mondiale dans le MS Pass

"Aux Animaux la Guerre" est une série en 6 épisodes, diffusée en première mondiale dans le Movies & Series Pass dès le 12/10.
Tournée dans les Vosges, "Aux Animaux la Guerre" est une adaptation du roman homonyme de Nicolas Mathieu. Au casting, de belles prestances : Roschdy Zem, Olivia Bonamy, Rod Paradot, Tchéky Karyo et Dani… Découvrez cette nouvelle série dans le Movies & Series Pass de Proximus TV!

"Aux animaux la guerre", série en première mondiale dans le MS Pass © Benoit Linder/Storia Télévision


Cette série chorale entremêle les intrigues sur fond de France périphérique. "Aux Animaux la Guerre" suit le parcours d’individus livrés à eux-mêmes après la fermeture d’une usine dans les Vosges. Déboussolés, ils se croisent, s’aiment, caressent leurs espoirs, leurs envies et tentent de surmonter leurs problèmes. Car pour chacun, il est question de survie.

Une usine dans les Vosges

Une usine dans les Vosges © Benoît Linder/Storia Télévision


Une vallée dans les Vosges. Un beau jour, l’usine du coin ferme. Tout bascule. Pour Martel (Roschdy Zem) le syndicaliste qui planque ses tatouages et a besoin de fric pour prendre soin de sa vieille mère (Dany). Pour Bruce, l’intérimaire sous stéroïdes, qui voudrait bien épater les caïds locaux. Pour Rita (Olivia Bonamy) l’inspectrice du travail, rompue, championne des causes perdues. Pour Jordan Locatelli, bientôt fils de chômeur et qui suffoque de sa relation avec Lydie.

Tous ces gens se retrouvent aux prises avec la violence sociale qui se mue en violence tout court, lorsque Bruce et Martel kidnappent une fille sur les trottoirs de Strasbourg.

Violence sociale

Violence sociale © Benoît Linder/Storia Télévision


"Aux animaux la guerre", c’est le combat d’un homme et d’une femme qui luttent chaque jour et qui s’aiment ; c’est aussi celui de deux ados qui ont assez d’appétits pour déjouer les fatalités.

Un sujet fort, reflet de notre société actuelle, minée par le chômage, la violence, les difficultés économiques, les conditions de survie pour chaque foyer. Un portrait saisissant d’une France laissée de côté, d’êtres humains qui, en quelques secondes, passent de la routine à la violence sociale.

Le point de vue du réalisateur

Le point de vue du réalisateur © Benoît Linder/Storia Télévision


Ancien assistant de Jean-Luc Godard, Barbet Schroeder et d'Arthur Penn, Alain Tasma devient réalisateur pour le petit écran. Parmi la trentaine de téléfilms qu'il a dirigés, on retient par exemple "Harkis" (2006) ou "Neuf jours en hiver" (2015).

En voulant adapter le roman de Nicolas Mathieu, "Aux animaux la guerre", Alain Tasma s’est posé ces questions : C’est quoi la France ? Comment ça se raconte ? Qu’est-ce qui s’y passe ?

Une zone entre-deux

Une zone entre-deux © Benoît Linder/Storia Télévision


Si les banlieues sont souvent explorées au cinéma et à la télévision, "Aux animaux la guerre" se déroule dans une partie moins connue de la France, entre zones commerciales et centres villes miniatures. La série s’intéresse aux salariés, ouvriers, petits fonctionnaires et commerçants. À ceux qui « vivotent » et « tâchent de s’en sortir ».

En cernant les agissements d’une communauté, dans un contexte de crise économique, le cinéaste parle d’amour, de violence et des « forces venues d’ailleurs qui se déchainent jusqu’à réduire ce petit monde en charpie ».


Beaufs et beaux

Beaufs et beaux © Benoît Linder/Storia Télévision


Avec sa caméra, Alain Tasma voulait « rehausser les couleurs » de ces territoires périurbains du Nord de la France.
"Aux animaux la guerre" a la force d’une série chorale contemporaine. Réaliste, elle révèle l’humanité des oubliés. Ses personnages peuvent être à la fois « grotesques, magnifiques ».

Dans le rôle du syndicaliste Martel, Roschdy Zem, tout en force, donne la réplique à Olivia Bonamy, fragile et déterminée, qui joue Rita Kleber, une inspectrice du travail empathique et au bout du rouleau.

Il y a aussi Eric Caravaca (Patrick Locatelli), Florent Dorizon (Bruce Duruy). De jeunes acteurs, Olivier Chantreau (Greg Kleber) et Rod Paradot (Jordan Locatelli), qui a reçu le César du meilleur espoir pour "La Tête haute" en 2016.

Tchéky Karyo (photo), dont on se souvient dans "Nikita", "Dobermann", "Un Long dimanche de fiançailles" ou "Belle et Sébastien : l'aventure continue", tient le rôle de Serge Tokarev.

Guest star des années 80, la chanteuse et actrice Dani interprète la mère de Martel.

Première mondale: dans le MS Pass

Première mondale: dans le MS Pass © Benoît Linder/Storia Télévision


"Aux animaux la guerre", une série d’Alain Tasma en 6 épisodes. Scénario, adaptation et dialogues Nicolas Mathieu et Alain Tasma. Une production Storia Television. Avec la participation de France Télévisions. Découvrez cette série en première mondiale dans le Movies & Series Pass dès le 12/10.

Movies & Series Pass, c'est :
Un accès illimité à de nombreux films et séries dans le catalogue. Une programmation variée ainsi que 2 films par semaine pour les 18+ sur la chaîne Movies & Series. Découvrez le catalogue Movies & Series Pass complet.

Si vous devenez client Tuttimus, Movies & Series Pass est inclus. Composez-le vôtre!

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans