"Bodyguard", la passionnante série de la BBC est sur Netflix

Pas une seconde de répit ! Ceux qui visionneront "Bodyguard", la série de la BBC diffusée sur Netflix, ne pourront pas lâcher des yeux les six épisodes. Découvrez notre avis sur "Bodyguard".

"Bodyguard", la passionnante série de la BBC est sur Netflix © BBC


Interprétée par Richard Madden, l’acteur qui jouait Robb Stark dans "Game of Thrones", la série "Bodyguard" met en relation un garde du corps et une ministre de l’intérieur dans un contexte terroriste. Action, stratégie politique, sexe et suspense : tout est là pour captiver l’attention.

Voici la bande-annonce :

Militaire reconverti

Militaire reconverti © BBC


Toute la série repose sur les épaules d’un héros, David Budd (l’épatant Richard Madden de "Game of thrones"). Ancien soldat, vétéran de guerre hanté par ce qu’il a connu en Afghanistan, David Budd bosse à présent dans la police, où il doit protéger la vie de politiciens britanniques.

Dès la première scène de la série "Bodyguard", rondement menée, Budd prouve qu’il a gardé tous ses réflexes et une capacité extraordinaire à flairer le danger. La longue séquence face aux terroristes vous laissera bouche bée.

Dame de Fer

Dame de Fer © BBC


Grâce à son comportement héroïque lors d’une attaque terroriste à Londres, David Budd reçoit une promotion et devient l’agent de sécurité (le bodyguard) de la très influente Ministre de l'Intérieur, Julia Montague. Cette femme ambitieuse (dont la personnalité et le look font penser à Theresa May), mène une politique ultra-conservatrice. Même s’il n’adhère pas à la vision sécuritaire exacerbée de Julia Montague, David Budd met tout en œuvre pour protéger la Ministre de ses ennemis. Mais qui sont-ils ? Comment les terroristes sont-ils organisés ? Et à qui peut-il faire confiance ?

La famille Budd

La famille Budd © BBC


Parallèlement au contexte terroriste et à l’atmosphère étouffante qui règnent à Londres, le drame personnel de Budd affleure à travers les signes de fatigue et de stress post-traumatique qui menacent le héros. Après son retour d’Afghanistan, la vie familiale de Budd s’est désagrégée. David ne vit plus avec Vicky, son épouse, et leurs deux enfants. Vicky trouve qu’il boit trop. Il ferait mieux de se soigner et de participer aux réunions des vétérans de guerre, auxquelles se rendent ses anciens collègues. Depuis son rapatriement de l’armée, David n’a jamais voulu consulter de spécialiste, or il semble à bout de nerfs. Cet homme voué à la sécurité nationale peut-il se permettre de flancher ?

Course au pouvoir

Course au pouvoir © BBC


Face à la Ministre de l’intérieur, d’autres femmes de pouvoir semblent tout aussi inflexibles et sont particulièrement bien campées : Anne Sampson, la Cheffe de la section anti-terrorisme et Lorraine Craddock, la supérieure de David Budd, qui ne se laissent pas mener le bout du nez par d’arrogants politiciens, le chef du MI5 ou l'ex-mari de Julia, Roger Penhaligon. Un joli panier de crabes !

Gros succès britannique

Gros succès britannique © BBC


Diffusée en octobre sur la BBC, "Bodyguard" a connu un succès fulgurant auprès du public et des critiques dithyrambiques. Créée et écrite par Jed Mercurio (à qui l’on doit aussi la série policière "Line of duty"), "Bodyguard" procure des sueurs froides et déploie habilement plusieurs intrigues. On applaudit la réalisation nerveuse de Thomas Vincent et John Strickland.

Et pour ceux qui songent au film "Bodyguard" (1992) avec Kevin Costner et Whitney Houston, la série éponyme n’a (heureusement) rien à voir avec cette romance à l’eau de rose.

Regardez "Bodyguard" sur Netflix. Une série de la BBC avec Richard Madden, Sophie Rundle, Vincent Franklin, Ash Tandon...

Choisissez Netflix comme bonus TV dans votre Tuttimus ou Familus pack et regardez ces séries directement sur votre TV (menu à la demande > series ou via la chaîne 204).

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans