Bérénice Béjo, l’envol d’une star

La pétillante Bérénice Béjo triomphe dans la comédie "Le Jeu", avec 1,5 million d’entrées au box-office. Retour sur le parcours de l’actrice franco-argentine, née à Buenos Aires en 1976.

"Le Jeu" sera bientôt dans le catalogue de films de Proximus TV.

Bérénice Béjo, l’envol d’une star © Photonews


Entraînée dans le milieu artistique par son père cinéaste, la jeune Bérénice prend des cours de théâtre à Paris. Elle se fait un nom dans le cinéma français sous la direction de Gérard Jugnot, dans "Meilleur espoir féminin". Puis vient la consécration aux Oscars avec "The Artist", le film dirigé par son mari, Michel Hazanavicius…
Notre sélection des films de Bérénice Béjo à ne pas manquer.

Extrait : Bérénice Béjo dans "Le Jeu"

"Meilleur Espoir féminin"

"Meilleur Espoir féminin" © Isopix/Collection Christophel


En 2000, le réalisateur Gérard Jugnot offre à Bérénice son premier rôle important dans "Meilleur Espoir féminin". Bérénice Béjo tient tête à Gérard Jugnot qui interprète son père coiffeur, Yvon. Ils vivent en Bretagne. La jeune femme, Laetitia, veut monter à Paris pour faire du cinéma. Mais son papa n’est pas d’accord et ne sait pas qu’elle a passé une audition et est sélectionnée pour un premier rôle… Ce rôle de comédienne débutante lui vaut d’être nommée au César du Meilleur espoir féminin. Sa carrière est lancée.

"Comme un avion"

"Comme un avion" © Photonews


Dans ce drame familial réalisé par Marie-France Pisier en 2002, Bérénice Béjo endosse le rôle de Lola, étudiante en droit.
Lola et son frère attendent le retour de Claire, leur maman veuve, partie en Italie pendant une longue période. Ils ne savent pas que celle-ci est malade et s’est fait soigner d’un cancer du sein. A son retour, Claire avoue à ses enfants n'être jamais allée en Italie, mais avoir subi une ablation mammaire totale. Bouleversée, Lola se plonge dans ses études et fait de nouvelles rencontres.

La même année, Bérénice tourne dans "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme" de Laurent Bouhnik.

"OSS 117"

"OSS 117" © Gaumont Columbia Tristar / Isopix


Déployant son charme et son talent comique, Bérénice Béjo interprète le personnage de Perla Kurtz dans "Le Grand Rôle" de Steve Suissa en 2004.

L'année 2006 offre un grand tournant à Bérénice. Elle est choisie pour tenir tête à l'agent secret interprété par Jean Dujardin dans la comédie "OSS 117 : Le Caire, nid d'espions". C’est la première rencontre de Bérénice avec le réalisateur Michel Hazanavicius, qui deviendra son mari et avec lequel elle aura deux enfants. Et le début du succès !

"The Artist"

"The Artist" © Isopix/Collection Christophel


2012 est l’année de la consécration internationale pour Bérénice Béjo. Partageant l’affiche avec Jean Dujardin dans "The Artist", un génial film muet en noir et blanc, elle est récompensée par le César de la meilleure actrice et concourt à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Ce film réalisé par Michel Hazanavicius s’inspire des comédies musicales de l'âge d'or du cinéma. Dans la peau de Peppy Miller, jeune étoile du cinéma parlant, amoureuse de la star déchue du muet George Valentin, Bérénice est fabuleuse.

"The Artist" obtient un beau succès dans de nombreux pays.

"Le Passé"

"Le Passé" © Villard / Isopix


Bérénice Béjo s’illustre tout aussi passionnément dans les rôles comiques que dramatiques. En 2013, le réalisateur iranien Asghar Farhadi lui offre un magnifique rôle de femme en proie avec son passé amoureux.

Tandis qu’Ahmad (Ali Mosaffa) voyage de Téhéran à Paris pour conclure son divorce avec Marie (B. Béjo) son épouse française, Samir (Tahar Rahim), son nouveau compagnon, s’inquiète des souvenirs qui réapparaissent.

Sélectionné aux Oscars dans la catégorie films étrangers et présenté au Festival de Cannes, "Le Passé" permet à Bérénice de décrocher le Prix d’interprétation féminine à Cannes.


"Le dernier diamant"

"Le dernier diamant" © Cohen Media Group LLC


Dans "Le dernier diamant", Bérénice Béjo tombe sous le charme d'un voleur de diamants, campé par Yvan Attal.
Simon est en liberté surveillée. Il craque lorsqu'un pote lui propose de monter un dernier cambriolage. Il va dérober le « Florentin », un diamant mythique mis en vente aux enchères. Sur sa route, Simon succombe à la belle Julia, une diamantaire. Amour et action se conjuguent dans ce film d'aventures d'Éric Barbier.

Lisez aussi le dossier sur Yvan Attal et retrouvez cet acteur dans la série dystopique "Ad Vitam" en exclusivité dans le Movies & Series Pass de Proximus TV.


"Le Jeu"

"Le Jeu" © Photonews

"Le Jeu" de Fred Cavayé est une comédie brillante qui rassemble Bérénice Bejo, Suzanne Clément, Stéphane De Groodt, Vincent Elbaz et Roschdy Zem. Le film cartonne au box-office avec plus 1,5 million d’entrées.
Lors d'un dîner, des couples d'amis décident de jouer à un "jeu" : chacun doit poser son téléphone portable au milieu de la table et chaque SMS, appel téléphonique, mail, message Facebook, sera partagé avec les autres. Très vite, la tension monte entre les convives...

"Le Jeu" sera bientôt dans le catalogue de films de Proximus TV.
Lisez aussi l’interview de Stéphane de Groodt pour "Le Jeu".

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans