Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus TV (24 janvier 2019)

Que diriez-vous de regarder un bon film tranquillement au coin du feu ?

Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus TV (24 janvier 2019)

Peppermint 

Jenneifer Garner revient aux films d'action dans Peppermint et elle ne fait pas les choses à moitié puisque c'est elle qui réalise en personne l'ensemble des cascades. Elle a pour cela reçu les conseils et le soutien de Shauna Duggins, sa doubleuse attitrée depuis le début de sa carrière qui lui a à la fois transmis les conseils et la confiance pour y parvenir.

Riley North est une jeune mère de famille dont le mari et la petite fille viennent d’être assassinés par un gang. Face à système judiciaire corrompu qui remet en liberté les meurtriers qu’elle avait pourtant formellement identifiés, Riley décide de prendre les armes pour faire payer tous ceux qui, de prêt ou de loin, sont impliqués.

Un film de Pierre Morel, avec Jennifer Garner, Tyson Ritter, John Gallagher Jr., Pell James, Method Man et John Ortiz

Carnage chez les Puppets

Carnage chez les Puppets


Les Muppets sont une affaire de famille car le réalisateur de ce film, Brian Henson, est le fils de Jim Henson, le créateur des Muppets disparu en 1990 à l'âge de 53 ans.

Dans les bas-fonds de Los Angeles, les marionnettes vivent comme des citoyens de seconde zone aux côtés des humains. Un tueur en série s'en prend aux marionnettes célèbres de l'émission pour enfants "The Happytime Gang". La détective Edwards se voit forcée de collaborer à nouveau avec son ancien partenaire, Phil Philips, une marionnette, pour résoudre cette sombre affaire. Lorsqu'il s'avère que la victime suivante n'est autre que Jenny, l'ex-petite amie de Phil, tout le désigne comme coupable.

Un film de Brian Henson, avec Melissa McCarthy, Elizabeth Banks, Bill Barretta, Maya Rudolph et Joel McHale


La Nonne

La Nonne


Dans l'imaginaire collectif, la Roumanie est liée au comte Dracula et plus largement aux vampires. Pour accentuer l'atmosphère pesante de son film d'épouvante, Corin Hardy a entièrement tourné son film en Roumanie.

Enquêtant sur le suicide mystérieux d'une nonne en Roumanie, un prêtre et une jeune novice affrontent bientôt une force maléfique d'une rare violence…

Un film de Corin Hardy, avec Taissa Farmiga, Bonnie Aarons, Demián Bichir, Charlotte Hope et Jonas Bloquet


Crazy Rich Asians

Crazy Rich Asians


Ce film est adapté du roman Singapour Millionnaire de Kevin Kwan. Il s'agit du premier volet d'une trilogie. Répondant à la volonté du réalisateur, le casting de ce film américain est entièrement composé d'acteurs asiatiques.

Née à New York, Rachel Chu n'est jamais allée en Asie. En accompagnant son fiancé Nick Young au mariage de son meilleur ami à Singapour, Rachel est donc enchantée de découvrir le continent de ses ancêtres…même si elle redoute un peu de rencontrer la famille de son fiancé. Il faut dire que Nick a omis quelques détails d'importance. Car il est non seulement l'héritier d'une des familles les plus riches du pays, mais aussi l'un de ses célibataires les plus recherchés. Rachel devient alors la cible de toutes les jeunes femmes de la bonne société singapourienne en mal de maris et, pire encore, de sa future belle-mère. Si l'amour ne s'achète pas, l'argent rend les situations parfois bien complexes…

Un film de Jon M. Chu, avec Constance Wu, Henry Golding, Michelle Yeoh, Gemma Chan, Harry Shum Jr. et Ken Jeong


Woman at War

Woman at War


Woman at War est le second long métrage de Benedikt Erlingsson après "Des chevaux et des hommes" sorti en 2013.

Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande. Mais la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie…

Un film de Benedikt Erlingsson, avec Halldóra Geirharosdóttir, Jóhann Siguroarson, Jörundur Ragnarsson, Juan Camillo Roman Estrada et Charlotte Boving


Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans